ECRIN_NATUREL__PROTEGE_

 A noscia Tarra un 'hè micca à pattighjà 

 

TRIP

 WIND _SURF   

Ailleurs - Quelque part - Hier  - Demain - Depuis toujours - Profondément  Solo - 

 

A mi - chemin d'une très longue piste que l'automne et l'hiver livrent au printemps, au terme d'une montée caillouteuse, surgit un large replat ceint de genets épineux et de cistes en fleurs. Un arrêt s'impose, bienvenu. Quelques pas vers la mer plongent le regard vers l'infini azur, un trait de côte découpé, sublime !  Le silence revêt les douceurs  et les senteurs de la brise que semblent porter en contrebas une noria de rouleaux écumeux d'une  éclatante blancheur

 

*** 

 

EMMILA__EN_VADROUILLE___

Dans la fraîcheur des dernières heures  du jour que le vent Libecciu impose, improviser un repas simple

 

Je tais  la position  lieux, le site, la destination, le rêve  à ciels ouverts  qu'un mois de Mai nous accorde. Que cette page et le récit de ce jour  d'évasion élèvent   haut et fort ce  que la Nature garde et révèle,  sublimise dès lors que l'on s'émerveille,  qu'on la respecte et la protège comme il se doit ! 

J'apprends ce jour que Juillet et Août  concentreraient sur une petite  Île plus de 4 Millions de visiteurs venus des quatre  coins de l'Europe, aux mois de juillet et  Août  !  L'Île est - elle préparée, en mesure d'accueillir et d'absorber décemment  les besoins  d'une telle population rapportée ?

Une forte altération de l'environnement en découlera de fait, sera inévitable, en fragilisera les atouts et les grands espaces  ? Nous pensons  qu'il faut  raison garder, opter pour la mesure et la précaution que notre Terre attend et mérite.  Plus 4 Millions de personnes augurent de lendemains  engagés, exposés, à tous les niveaux de l'exploitation des ressources et des spécificités géographiques  insulaires.

Que les élus se montrent prévenants, éco-responsables, prudents.  L'Île n'en attend pas moins ! Il y a des limites à tout sous peine  de verser dans  tous les excès et de prendre des  risques résolument  et tragiquement  inconsidérés... La loi des probailités ne joue plus en  faveur d'un si petit territoire ! Etce - là vraiment souhaitable ? Les profits, l'éphémère justifient  - ils  que l'on engage la sérénité et la pérennité d'une exception fragile

?   

 

PAILLERS_

 

Terres de provendes, de contrastes et de vies  passées, vestiges, mémoire, respect des  legs de nos  Anciens 

____________________________

 

Mais revenons à ce printemps, à ce si beau mois de Mai qu'accompagne un lointain Libecciu. Le puissant flux évite la Balagna, élonge le Cap  Corse. Il décroche cependant  vers une zone  marine désertique ponctué  de baies, d'anses et de criques...

L'enclave se révèle inhabitée. Terroirs de pailliers et d'aires de battages à l'abandon, aucun autre bâtis

n'émmerge de cette étendue de végétation rase,  ponctuée d'îlots de forêts ondoyant au vent vernal ; la solennité  des lieux en aura ainsi décidé, commandé  aux hommes :  qu'il n'en soit  pas autrement. Refuge inespéré où tenter quelque  aventure  intérieure,  sans  frontière, humble.

La piste chahute, penche, s'élève et dévale en cahotant  sans jamais lasser, révèle  mille  splendeurs printanières  sur fonds  de baies lumineuses et de vagues incessantes. Les lames  brisent et roulent en silence comme un horizon  prodigue  de rampes et de pentes translucides.

 

BIEN_SOLITAIRE__

Caprices du vent ! Les plus belles vagues se  font longuement  désirer 

 

Nous revenons  au commencement du monde. Le maquis  fleurit, délire, enivre, longuement bercé  par le vent du matin qui fraîchit en cours de journée. Une île bouquetière et ses jardins veillent au pacte naturel malgré une chaleur précoce. Un dédale de pistes déroute, éveille la curiosité ; il convient de  s'adapter au terrain en lisant la carte. Point  de GPS ! la bonne vieille boussole et le baromètre  font  l'affaire. Dans le ciel, de longues   Seppia  donnent le tournis. Les vallées, les vallons, les combes  se ressemblent et bien présomptueux qui ferait un point traditionnel  à la  boussole en affirmant ne pas se tromper ! Marges d'erreurs composent, pimentent l'échappée belle ! 

Il subsiste toujours une appréhension quant  à s'élancer en terres  inconnues, en mer  et dans les vagues de surcroît ! Passer une nuit loin de tout, isolé, traverser  les pans interminables de l'obscurité en plein maquis tout en interprêtant le moindre bruit insolite, coupé de la réalité prégnante et opressante, allongé  à l'intérieur  de  son véhicule pourtant  bien fermé, voilà qui  campe un aparté que l'on  oublie plus  jamais.

 

NOTRE_COMPAGNON_DE_LA_NUIT__UN_CHAT_SAUVAGE_

" NEMO ", le jeune  chat sauvage,  qui s'invite  au dîner, qui nous interpelle au coeur du désert de la nuit authentique et solennelle ! Rencontre, essentiel, un " Supplément d'âme", guise de " Panthère des Neiges " ! Une exception rare et la rançon de tout Solo en terre inconnue

 

Nous dînons derrière un pailler, à l'abri du vent. Un splendide chat sauvage, endémique  de la région s'invite ! Nous pensons sitôt  à un chat   lâchement abandonné au  coeur  du maquis, un été ; il n'en est  rien ! Les photos  confirment une espèce féline protégée, typique de ce vaste  territoire. Nous lui reservons une part  de notre repas, une  nourriture saine et frugale  qu'il apprécie. Il s'éclipse, furtivement ;   Rencontre unique, au crépuscule, sous un dais d'étoiles naissantes, au son amplifié de la houle qui  forcit et  gronde. Nous restons un moment allongés, perdant  nos regards de plus en plus profondément vers l'infini lumineux des - astres morts. Grand  questionnement ; pourquoi, comment, où 

AIRE__PRODIGUE_DE_VIES__RIVAGES_LACUSTRE__ZONE_HUMIDE_

Le lendemain, l'ancienne oliveraie gazouille, chantonne ; La Conférence aux oiseaux du poète Soufi, le Paradis des Oiseaux d'Axel Munthe à Ischia ! 

Je m'élance  depuis le cordon lagunaire, après avoir franchi le grau. L'eau de l'aire lacustre  est pure et fraîche, brasille aux premiers  rayons de soleil.  La dune, sous le vent, culmine, imposante, en impose selon le souffle du vent dominant. Cette  solitude  confère à la navigation une toute autre dimension.

 

VERS_LE__SOIR___REVELATION_

Heures tardives, de quoi décoller une aile et Planer, surfer, à perdre haleine, de tout son

SOUL 

Au vent, une grande pinède maritime nous emporte ailleurs, surprend. Le vent contourne une pointe rocheuse et la forêt. Traversier, il  souligne de superbes vagues lancées  vers la plage, généreusement espacées, emplissant  ainsi   toute la baie ... Ballet incessant, appréhensions, exaltations, je nous si proche du Point de Rencontre, sur la Voie, en Chemin.

Depuis le sable, à l'abri de fortes  rafales de vent,  " Emmila " scrute  et suis la petite aile qui danse  et vogue  à la confluence des flots de la Mer de Balagna et de la Mer de Ligurie.

Alors que le  vent du Cap se déchaîne, nous trouvons ici des conditions apaisées qui se révèlent  au fil des heures des plus sécurisantes ! 

Nous  avons fait confiance à la solitude, avec prévenance mais  jamais assez, tout en le sachant. Une panne, un accident, un incident, prennent ici, en ces lieux de toutes autres proportions. Nous ne promettons point de revenir ;  que nous réserve l'avenir ? Passerons - nous une autre fois sans embûche ? Que dire du facteur " chance ", de l'opportunité positive, de cette petite folie aux versants et aux tombants de vérité

!

- MARIN - 

Aventure Wind_Surf

1 ère Ecriture  le 22 Juin 2022 / Je ne dirai 

RIEN

Pour l'être non - humain et la pleine Nature

L_APPEL_DES_VENTS____A_SEPPIA__

 

Les fameuses " Seppia ", ces nuages en toupies que les vents anabatiques affolent au - dessus du massif Corse et du Cap ! Signes irréfragables de splendides conditions  Wind _ Surf ! Nous les suivons, souvent, ils nous  guident ! Ovales emblématiques d 'une Terre  d'Ex-Île inégalée, à préserver, à protéger, quoiqu'il advienne ...

Ô  Corsu, stai à fianc à  Idda, à l'Antinati, à  'ssi tempi landani di purezza è di  vérità ! A sai, ùn ti scurda mai di a filetta ...

"  E cusi

A vita  va 

Cumè l'acqua  salvatica

di  noscià Tarra

Chi nimu ùn po  ritena 

cumè à  santa Libartà   "