INDIFFERENCE_

 

 

 

L'indifférence hurle    isole 

tout en hélant     

en silence  

_ "  Mais tais-toi donc, n'en rajoute pas  ! 

Epargne - nous ce factuel 

que tu  imposes

à la fois    rival et  honni  "

 

_  " Que je m'en remette

dit-elle  

à cette  mise à distance 

volontaire 

qu'opère le dictamen  atavique

de toute conscience   dès lors   interpellée

inéluctablement   dérangée

 

L'indifférence porte des oeillères 

à qui se replonge 

là où l'on feint   

de  ne rien voir 

et d'ignorer

comme la  froideur  du  mensonge

 

Ainsi du  Tout

De la guerre  de la famine

du climat  de l'exil 

des êtres non humains génocidés 

de l'exode     de la pauvreté 

de la maltraitance et de la soumission

de l'esclavage et de l'apartheid 

des ghettos  des sans abri

de toutes les  formes de cruautés 

que dieux et séides  rassemblent 

dans la prière

du bon côté du chasme 

 

L'indifférence  sonne faux 

se  fourvoit 

par les traits biaiseux  les mimiques fourbes

et incontrôlables

du  rictus   des écarts à la fanchise

qui sautent  au visage

telle  une fin de non recevoir 

la négation du coeur 

un jugement de  valeur 

 

La solitude  est un Cris 

le cris de  l'Un - Différent

jeté en pâture 

dans les culs- de-basses-fosses

de la masse commune  

!

 

 

- MARIN -  

Confessions - Du parler vrai - 

1 ère  Ecriture  le  27 Juin 2022