CANICULE_MARINE_MEDITERRANEE_2022

 

Extrêmes climatiques  généralisés ! Canicules  marines  répétées et hors - normes  en Méditerranée et dnas les océans. Sur terre,  l'Europe  s'assèche, des pans entiers de territoires, dans le monde, vivent l'exode climatique dû aux sécheresses répétées, irréversibles... De telles alertes laissent de marbre les politiciens et les technocrates, les industriels et les banquiers.

L'argent se boit-il, se mange - t - il 

?

 

ENJEUX  SYSTEMIQUES  OU  DES 

ROUAGES DU DECLIN

ATTENTION

 

 

 

https://www.lemonde.fr/planete/article/2022/07/26/secheresse-90-departements-soumis-a-des-restrictions-d-usage-de-l-eau_6136228_3244.html

 

https://www.bfmtv.com/environnement/jour-du-depassement-pourquoi-notre-alimentation-pese-si-lourd-dans-le-deficit-ecologique_AN-202207280357.html

 

 

Le Prince  héritier  d'Arabie, MBS,  est reçu en grandes pompes. Quadruple et  très très longue poignée de mains vibrantes. Le style langoureux, le sourire glamour du séide et de l'affidé, tout y  est et  rien ne manque au protocole  huilé et condescendant, au frontispice élyséen de la  Renaissance.

 

https://www.lemonde.fr/idees/article/2022/07/29/mohammed-ben-salman-une-visite-embarrassante_6136560_3232.html

 

Droits de l'Homme et  de la Femme, guerre au Yemen, sources d'énergies  sales,  ventes d'armes et d'obus, marchés  juteux et prébendes  dans un monde en crises majeures,  tout passe  sur le parvis des palais, à la cour et à la table des rois  qui s'entendent et parlent affaires, en dépit de la guerre en Ukraine et  au Yemen, des collusions lucratives de circonstances.

Situations paradoxales abondant les travers et  les arcanes nauséabonds de la géopolitique, de la Réalpolitique, de l'opportunisme cupide.

Mais plus encore, nous  voyons se dessiner d'autres lendemains de surcroissance et de surconsommation, donc de  rejets et d'émissions résultant  des quantités exponentielles  de  combustibles nécessaires et utiles à la production, en dépit des effets d'annonces et des  fumets  relatifs à une hypothétique  transition énergétique.

Ces gens - là feignent  d'ignorer ou de ne pas saisir les mécanismes  d'ordre systémique qui prévalent et commandent aux réactions en chaînes   que la Planète subit et accuse, ces Feed-Back  dévastateurs mettant en synergies des milliers de  boucles de rétroactions  positives, imparables.

Il est chaque  jour démontré  par les scientifiques   et les chercheurs  combien les forfaits perpétrés à l'encontre de l'environnement et des  grands  équilibres  s'avèrent interdépendants et sources intenses d'exacerbation, d'acuitisation, de généralisation  à l'ensemble de  l'étant, du réel, de l'évolution.

La situation, le contexte planétaire vire  au  suicide collectif. Rien ne change ! Les semonces et les alertes  que nous recevons et éprouvons ne dérangent pas encore les décideurs au pouvoir. La Civilisation  court à la catastrophe et à la rupture, à l'emballement  climatique.

2022  ne  suffit-il pas  ? 

Le manque  d'eau constituera la conséquence la plus meurtrière,  sur  des échelles terrifiantes, à  très court terme.

Politiques, dirigeants, industriels, doivent décélérer, ralentir la croissance mondiale, changer les termes de l'échanges, revoir l'alternance et le  temps de travail à la baisse, produire moins et plus propre, privilégier tous les circuits  courts, contrôler  en  les diminuant les vols aériens, les trajets de la  navigation commerciale et des croisières,  les transports  et les voyages tant  que les énergies  fossiles domineront l'ensemble  des  sources carbonées   responsables des émissions  de GES ! 

Pareille évolution n'est plus viable, impacte lourdement le milieu, la  dette écologique constitue une agression délibérée et frontale  menée sciemment contre l'état de Nature et la pérennité de la vie dans  son intégralité...

Baisse de la Croissance, reboisement, contrôle  drastique de la politique de  sobriété ( Industrie  et Ménages ).

Il est inconcevable  de poursuivre à de tels  niveaux de productivité  / rejet en usant majoritairement de sources d'énergies  sales, en accusant un  retard et un recours si faible de mix énergétique durable, zéro carbone.

C'est là un paradoxe insoutenable et  dangereux, aux  conséquences irréversibles  et insurmontables  pour la vie  sur Terre.

Tout est désormais lié ; tout degré supplémentaire mènerait  la Planète  vers le chaos. Le politique prend  son temps et sert  la monnaie, les affaires, se posant  comme un inconditionnel de la Science  et de la  toute puissante technologie.

Tout le monde ne saurait vivre  The Line - NEOM, le projet pharaonique  de MBS,  la mégalopole de 170  kms reliant  le désert à la Mer Rouge, voulue  par le prince héritier d'Arabie Saoudite

!