REORGANISER_LE_TEMPS__REORIENTER_L_INDUSTRIE_

 

LETTRE  OUVERTE A MR MACRON 

AUX MINISTRES  

AUX  DEPUTEES.ES 

 

3 points motivent cette  démarche 

1 -  La baisse   contrôlée de la Croissance ( Nationale - UE - Pays riches - Reste du Monde sous mandats et accompagnements techniques  de l'ONU, des ONG, des pays du G20, des Organismes Financiers Internationaux )  ; 

2 - L'accélération immédiate et la mise en place  d'un  Mix  énergétique décarboné, ( déjà en cours ), aller encore plus vite ; 

3 -  L'optimisation des acquis positifs, durables, propres, sur fonds de mesure, de sobrièté nationale et d'adaptabilité face aux effets débordants  du dérèglement climatique ;

 

UNE RAISON  MAJEURE 

 

Nous ne  comprenons pas, au regard  de ce qu'il se passe surtout  depuis 2020, en France et,  dans le Monde, sur le plan climatique, comment et pourquoi nous déplorons le manque de conférence de presse, de  conseil de défense, de réunion de crise, de conseil scientifique rapproché mettant en exergue, de façons suivies et régulières, le contexte dégradé et les catastrophes  que le changement  climatique  impose aux sociétés, notamment en France, durement frappée.

Nous connûmes tant de  conseils de  défense et sanitaire lors de la crise Covid-19, un volant  de lois  et d'injonctions incessantes, sévères ( Autorisations - Couvre-Feu ), parce que "  nous étions en guerre " E. Macron ! Soit ...

Mais aujourd'hui, la situation n'est - elle pas assez  catastrophique et préoccupante pour  que l'on relègue à l'envi les conséquences, les causes et les semonces incessantes   d'un désordre environnemental  majeur ? 

Face aux terrifiantes  alertes du climat, où que nous soyons, nous sommes en droit d'exiger  que  soient prises  de grandes orientations et décisions, outre le fait   d'inciter  les populations à la sobriété, d'invoquer d'hypothétiques  changements de mentalités, de surcroît au coeur des vacances et  en été ! Attitudes irresponsables, irréalistes, à moins d'instaurer un état de coercition à ce jour  inégalé. Les politiques, les dirigeants, les industriels  doivent rendre des comptes  aux Scientifiques de renom mandatés pour réactualiser  l'état des lieux, démontrer  qu'ils  suivent de très la feuille de route  destiné à tenir  le bon cap de la transition, la  route la plus rapide pour y  parvenir ! 

 

MAIS REVENONS POINT  PAR POINT / RAPIDE SURVOL 

 

1 - Décélérer, ralentir la croissance, -  outre les recommandations d'économies d'énergies adressées au pays, géopolitique oblige -,  tout  en favorisant la substitution des énergies fossiles  par le Mix énergétique décarbonné.  Premier  élément en capacité d'accélérer la Transition, si toutefois justice et équité sociales sont de la partie et participent de ces avancées tant attendues ; Exhorter  et soutenir  les Pays  signataires de l'Accord de Paris : un projet viable, progressif, évolutif, adaptable, efficace ! Effets immédiats et palpables ...

2 -  Recherche,  Industrie et Commerce : tous   coopérants ; soit le  monde de l'entreprise,  les grands groupes industriels, la grande distribution, les Producteurs et Agricultueurs  étant sommés de réduire leurs coûts d'exploitations carbone et leur rejets plastiques - organiques,  issus de la pétro-chimie ! Taxes à l'appui ou, à justre titre, si efforts,  aides à la conversion et à la Transition verte ! 

 

3 -  Sans aucun doute, le point et l'aspect le plus important qui de l'individu au pays  fera la différence, accélèrera nettement les effets de la Transition.

Dans le cadre d'un projet national, régional, départemental, comnunal, individuel,  oeuvrer dans  tous les domaines susceptibles de lutter efficacement contre tous les effets du dérèglement climatique, en optimisant  nos acquis, en interagissant  dans une même dynamique d'innovations et de  gestes  éco-responsables permettant, dans tous les domaines, de faire barrage  aux nuisances et aux atteintes  que les populations subissent  chaque  jour de plus en plus souvent et plus durement.

De l'habitat  à la ville, aux campagnes, au milieu marin, aux montagnes, aux cours d'eau

Lister par thèmes, niveaux, urgences, priorités,  au titre de la sécurité et de la prévention, selon tous les secteurs et lieux de vie, à très courte échéance de préférence voire dans l'immédiat, tout ce qu'il est possible de réaliser, de renforcer, d'éviter, de prévoir et de construire, de régénérer, d'anticiper, de rénover, d'innover, de préserver, d'orienter vers davantage de confort et de mieux - être, mieux produire, mieux valoriser.

 

C'est de cela, de tous ces contenus et objectifs  en prises  directes  avec le temps et l'espace, le milieu et  le terrain,  que nous aimerions entendre parler, débattre,  évoquer, entre Politiques - Elus - Scientifiques - Chercheurs et Maîtres d'Oeuvres, 

QUOI QU 'IL  EN COÛTE 

La situation et les enjeux, les périls  engagés  sont  terrifiants. Si le tournant  ne se négocie pas à grande vitesse, il sera trop tard ! 

ALERTES - URGENCES - SEMONCES - PERILS - DANGERS 

Contre la sécheresse, la chaleur, le mal-être, la désolation et la catastrophe, les méga - feux, les extrêmes climatiques incontrôlables, Mr Macron, Mmes et Mrs les Ministres, les Députées . es, il n'existe  ni sérum ni vaccin, ni thérapie ; tout au plus, des réponses aggravant l'état et le cadre de vie dangereusement impacté  que nous vivons et traversons à vives allures.

Notre Civilisation court de grands dangers

 

- CORSICA...GO56 - 

Lettre Ouverte 

Libre - Opinion

Le Samedi 30 Juillet 2022