PHOTO__DNA__2022

 

https://www.futura-sciences.com/planete/actualites/rechauffement-climatique-rechauffement-climatique-eviter-desastre-nous-devons-etre-pleinement-conscients-100055/

 

DEMAIN C'EST DEJA  AUJOURD'HUI 

 

Il suffit de regarder, d'observer, de comparer  nos ciels à ceux que nous avions antan ! Acter les bouleversements  de la vie de l'atmosphère durant des mois, des  saisons ! Rien ne va plus, les jeux sont  faits. Aucun nuage pendant  des semaines, un  air  torride, pas une goutte d'eau depuis  la mi - mai ! Où allons - nous ainsi ? Peut-on fermer les yeux et poursuivre,   comme  si de rien n'était ?

Quant  aux mesures, à l'attitude de l'état ! La bonne affaire ;  culpabiliser le citoyen, le grever de taxes, générer et instituer l'inflation galopante, arguer  ainsi et tous azimuts de la guerre en Ukraine,  lui faire  porter le chapeau des dérapages et des manquements  qui sévissent depuis les  hautes sphères, sans allouer les vrais moyens de la lutte, de l'adaptation à tous les niveaux de l'organisation des hommes  en société, tels sont actuellement les arcanes d'une politique sciemment coupée de la réalité de terrain et de toutes les semonces que nous recevons et supportons  de plus en plus durement en povenance  d'une Planète - Terre qui n'en  peut plus, exsangue, souillée, en surchauffe !   

 

Lanceur d'alertes   ?  Non

Citoyen, écoresponsable, investi, informé, sens civique, soucieux de l'avenir, prévoyant, précautionneux, économe : 

OUI 

Un premier lien nous emmène ICI à la découverte de nouvelles galaxies, au coeur de l'Univers en formation, à bord  du James WEBB. On n'arrête  plus le progrès ! Une part de rêve, aussi et, certainement, une  quête de vertige  nourrisant l'imaginaire, la soif de connaître et de percer tant d'énigmes cosmiques. Soit ! 

S'évader un instant  de ce contexte de  crises majeures et de semonces  qui ne laissent plus, ici-bas, de menacer, de détruire, de bouleverser, d'embraser, d'assécher les terres et les ciels de  Planète Bleue, de réchauffer  mers et océans vivant  de vraies  canicules.

https://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/telescope-spatial-james-webb-images-epoustouflantes-galaxie-roue-chariot-revisitee-telescope-james-webb-100037/

 

***

 

TRANSITION

 

https://www.geo.fr/environnement/rechauffement-climatique-le-risque-dextinction-de-lhumanite-serait-sous-estime-selon-une-etude-211175

 

Artista_Isaac_Cordal_politiciens_discutant_du_changement_climatique__001

Sculpture /  Isaac CORDAL  -  politiciens   discutant   du dérèglement climatique 

 

Ne comptons plus sur  les politiques actuels et leur  incapacité à mener une transition écologique radicale, immédiate, totale, en vue de  tendre  vers 1 ° C de hausse globale des températures sur Terre, d'en baisser les tendances haussières des pôles à l'équateur ! 

Ces gens - là  ne lâchent rien, s'accrochent et s'arc-boutent  sur une grille de civilisation et technologique obsolète, dépassée, inadaptée, dangereuse, suicidaire. Il continuent aveuglément  de réaliser  des méga -  profits, prétextant la guerre, la crise de l'énergie. Ils s'enrichissent  sur le dos d'une Planète bleue en souffrances, pillée, dévastée, écocidée.

 

INCONSCIENCE OU  CAUSE PERDUE 

 

Dans les grandes surfaces surbondées, écrans et téléscripteurs louent et vantent la destination Corse - îles lointaines. Le cliché, le lieu commun, la " curée généralisée ", l'image 4 -  8 et 16 K font recettes. La mer, éminemment bleue, les vasques vert - émeraude  d'un torrent d'altitude,    saisies il y a  5 ans,  captivent. La zone  morte  marine ne se décèle pas sur les images du drone, celles  de la Go-Pro 11. Fonds translucides   au devant desquels rayonnent  l'abondance, l'opulence,  le tribut et la rançon d'un pillage inconsidéré, irresponsable, généralisé, servi et arrivé sur la table des devises et des rois de l'or  noir.

La manne  ne durera qu'un temps. Dans   rues et vennelles, le culte processionne  déjà en invoquant la pluie ! Signes avant-coureurs et irréfragables d'une ère  à venir terrifiante, où l'eau viendrait à manquer durant des mois et des mois, voire des années ! Cela se produit actuellement dans de nombreuses régions du Monde, notamment  dans la Corne de l'Afrique ! 

Les populations, l'opinion, votent en définitive  pour 4 à 5  ° C de hausse des températures, au moins,   d'ici 2100 et ce  malgré un intérêt  non négligeable porté sur le sujet  du climat ! Mais, hélas ! rien ne suit  dans les faits, au quotidien, au niveau des grandes  orientations à donner  au pays, pour l'avenir du futur des jeunes générations ! 

 

L'AVENIR  DU FUTUR 

Un futur   sombre, inquiétant, de probables ruptures climatiques  et des   situations  d'emballements   incontrôlables, irrécupérables. Les décideurs d'aujourd'hui ne seront plus demain et s'en lavent les mains. Richesses et profits cumulés sont considérables et non ré-investis sur le terrain. Les fronts de la transition énergétique et environnementale s'enlisent et butent contre le lobbyisme d'état, d'affaires. Aurions - nous  quelques issues  tangibles, prometteuses, de nature à inverser la "  vapeur " de la machine thermique infernale ! ...  

Les dirigeants  nous mènent inéluctablement   vers un déclin hors contrôle ;  sorte, guise de fuite en avant inscrite dans l'acception de durée, de croissance sans frein ni mesure, à très cour terme. Le bouleversement climatique ne nous laissera  pas le temps de ré-agir ! Nous serons dépassés, débordés, vaincus par la soudaineté d'un diktat  sans  appel et,  surtout, par  l'enchaînement des rétroactions positives survenant  autour des grands pôles de la vie terrestre et marine tels que l'eau, l'air, les cours d'eau, mers et océans, les 3 pôles, permafrost, forêts, méga-feux, fontes des glaces et du Groenland ( cataclysmique ),  sécheresse, stress hydrique majeur, perte de la végétation.

Nous pouvons déjà miser sur des données dépassées, des scénarios d'ores et déjà caduques, irréalistes, situés  et évoluant bien en deça du potentiel et de l'envergure  de nos  exactions et forfaits perpétrés  à l'encontre de la Nature, de l'Environnement, de l' Etant, des Grands Equilibres présidant et commandant à l'homéostasie terrestre.

Notons, à l'instar des liens et des articles ici présents, les conséquences d'ordre anthropique  que le bouleversement climatique  engendre, portant le niveau d'acuité et les conséquences  humanitaires vers des seuils terrifiants : risques biologiques et sanitaires, exodes climatiques irréversibles, tensions et conflits ( espace vital engagé et  paupérisation des populations exilées ) ; la liste des scénarios ne cessant de s'allonger, d'entrer en résonnances   avec le contexte climatique.

 

FENETRES VITALES 

 Anticiper  pour s'adapter à temps

S'adapter ne pouvant se  faire qu'à la seule condition que nous baissions  et évincions  tout le secteur responsable de l'empreinte carbone, les  énergies fossiles

Le nucléaire est un leurre  dans un monde qui s'assèche et  se réchauffe ; le mix énergétique devant le remplacer urgemment 

Reboiser - Végétaliser - rénover l'habitat - redessiner la ville - réinventer  l'agriculture -  Revoir notre alimentation et l'élevage avec mesure et sobriété - Réorganiser  le temps contraint  et gérer  étaler le temps  libre -  Baisser la production carbonée au profit de la réindustrialisation propre  et durable -  Valoriser un projet environnemental  allant de la ville au  village, salubrité - sauvegarde de la biodiversité et des espaces  verts, des cours  d'eau - gérer la ressource en eau ( projet national - ramification communale et inter - communale -  penser retenues  d'eau  intégrées ou souterraines adaptées  aux besoins, à la gestion des  sécheresses et des territoires ).

En Corse, nos massifs et cours d'eau  rejettent à la mer plus de 5 Milliards annuels de M3 d'eau de pluie ! Quelques barrages  ne peuvent  soutenir la demande d'une  fréquentation touristique exponentielle ; où l'on  instaure des quotas de visites  adaptant la ressource à la demande, où nous créons une situation, les  conditions  d'un  chaos insulaire ! 

Envisager, selon les Pieve et les Micro - Régions,  via l' inter - communalité ou par commune, de petites unités de stockage de ces eaux perdues, intégrées, adaptées aux besoins, reliées aux  réseaux de cours d'eau locaux pérennes ou temporaires ; un enjeu vital  que nous ne cessons de rappeler aux élus de la CDC  depuis des années ! ... Réalisable, souhaitable, d'un grand secours en cas de  sécheresse, de canicules et d'emballement des températures, un pari sur l'avenir, une utilisation distribuée et diversifiée selon un possible  retour  aux normales de saisons ( Pluies et températures ). Il est grand temps d'entrevoir et d'organiser un grenelle de la gestion de l'eau en Corse !  Le château  d'eau, la Montagne dans la Mer le permettent, nous avons des atouts pour  envisager de  solides mesures d'adaptations. Nous risquons certes, malgré toutes avancées, de perdre  à terme  notre  couvert végétal, du moins si les tendances à l'assèchement  se confirment ; on n'arrose pas une forêt  primaire, le massif Corse ! C'est là le noble  dessein du Ciel.

 

 

https://www.francetvinfo.fr/meteo/canicule/direct-meteo-26-departements-en-vigilance-orange-canicule-le-pic-attendu-mercredi-a-l-echelle-nationale_5290741.html

 

https://reporterre.net/La-fin-de-l-humanite-un-sujet-dangereusement-sous-explore-par-la-science

 

A MEDITER 

A ETUDIER

 

 - CORSICA...GO56  -