HISSE__O___OURAGAN_CORSE___18_AO_T_2022__FREDERIC__GUIOT_

 .

Toutes  vos images sur la  Vidéo sont utiles, notamment ce Ciel de cellules  orageuses que vous traversez, sur la route du retour, après cette effroyable tempête. L'interprétation des  signes du ciel  reste  une constante, une base  inestimable ; vous avec là  parfaitement  adapté la conduite du Voilier : chapeau bas ! 

.

 

TEMOIGNAGE EDIFIANT DE FREDERIC  GUIOT 
.
.
 A  BORD  DE  HISSE  O 
.
.
Edifiant, un témoignage lourd, émouvant ! A mon sens, cette décision de prendre le Large est assumée, réfléchie ; il est vrai qu'en pareille période, difficile de trouver un ponton, à quai, un mouillage sûr
.
.
HORS  NORMES
.
.
Vous avez été en tout point remarquable et sauvé tout le monde, le Bateau. Pratiquant de Windsurf et sortant dans des conditions extrêmes, ayant eu à toucher des rafales à 70 Nœuds, proche des côtes, vu l'état de la mer Tempétueuse et déjà établie, en effet, heureusement que celle - ci s'est  formée après le passage de ce front dantesque.
Nous avions sur notre site annoncé de tels phénomènes, au regard de la température hallucinante de la mer , de la surface vers les profondeurs. Ce Talweg, avec air +++ froid en altitude, ce flux de secteur Sud-Ouest à Ouest  auront décuplé et juxtaposé les effets terrifiants de ces cellules orageuses, sur un tel front que celui-ci  devenait inévitable.
Ce Témoignage entre dans les archives et devra être consulté, mérite qu'il soit diffusé, - et si vous ne souhaitez pas apparaître dans ces grands moments de franchise et d'émois, choisissez alors de couper -, mais il est important qu'il soit porté à la connaissance des marins, des pratiquants de la mer, du public, aussi, car nous entrons dans une ère d'incertitude, de soudaineté, de phénomènes inconnus et hors - normes.
Vous avez un excellent bateau ! Solide expérience, sang froid... Il faut le reconnaître, l'interprétation Météo, quelle qu'elle soit, s'est avérée approximative, fluctuante.
Quant à votre retour, au radar, entre les cellules, heureusement que cela fût possible au gré des cellules " éclatées ", une fois le Flux de vent extrait du contexte ou  très  très   atténué. Très bien vu et négocié car, il aurait très certainement répliqué la donne du petit jour, aggloméré et cumulé à nouveau cisaillements et convections, formant  ces terribles nuages en V, ces déversoirs de vents et de trombes d'eau ... A ce sujet, vous avez été le témoin de ces fameux " Tubas " qui se forment et annoncent l'imminence des trombes.
S'ils avaient connecté avec la surface et croisé votre route, dans des vents à plus de 100 Nœuds, je n'ose pas imaginer ce qu'il serait advenu ?
Quant à la Mer Méditerranée, c'est vrai, elle est soudaine ; B . Moitessier en fit la triste expérience, avec un échouage à la clé, entre autres mésaventures au large de la Corse, pour d'autres navigateurs de renom.
Depuis quelques années, vers Giraglia, sous le vent du Cap Corse, à la faveur de violentes tempêtes de Mistral, Libecciu, les vents caracolent souvent entre 90 et 120 Nœuds, mais dans une toute autre configuration.
Quoiqu'il advienne et sans aucune polémique, ces flux et violents courants s'avèrent toujours bien au-dessus de la prévision ; en effet, s'il est annoncé des rafales à 160 Km / h, on apprend par la suite que les 200 / 220 Kms / h ont été largement dépassés. ( Contexte Météo Normal, hivernal, forte dépression Golfe de Gênes +++ Remontée des Pressions et Dorsale sur Proche-Atlantique - Péninsule Ibérique.
Ceci dit, lorsque les courants jet en altitude sont de la partie, les extrêmes explosent. Compter donc sur des marges et des écarts haussiers vraiment très importants pour donner suite à un projet de navigation. J'ai été particulièrement impressionné par ce récit ; permettez - moi de le partager sur notre Site Internet
.
.
CORSICA...GO56
.
.
où j'archive, entre autres, des épisodes tempétueux, notamment vers le Grand Sud de l'Île. Les vents y sont plus puissants qu'avant et les conditions de mer associées ne laisseraient que peu de chance à des voiliers pris de la sorte, dans les Bouches de Bonifacio, vers le Tournant, le long de la côte Occidentale, dans un pareil ouragan de type Méditerranéen.
Ne jamais oublier la formation très probable de MEDICANE, en mer, à l'arrivée de l'automne et cette année menace grandement. Les mers de secteurs Sud - Est lèvent des systèmes de houles additionnels  parfois effrayants, surtout aux parages de l'Île de Corse, effet COMBO.
Merci pour cet échange, ce partage, ces images, l'interprétation des faits, votre réserve, toutes les riches leçons et enseignements qu'il nous est possible de tirer !
.
.

https://voilesetvoiliers.ouest-france.fr/meteo/tempetes/video-temoignage-on-a-pris-100-noeuds-de-vent-pendant-la-tempete-en-corse-on-etait-submerge-bcc7b06a-2457-11ed-b87a-5a37cb5b8d3c 

 

CORSICA...GO56

Récits et Ouvrages Marins

Tempêtes 

Magazine