BIRMANIE__DEFORESTATION_COMMERCE_BOIS_TECK_

 

Les années 80 et le début de la décennie 1990 ont signé et acté le seuil et le dépassement des émissions de GES  rejettées  dans l'atmosphère ! 32 années ont passé, ont aggravé ce bilan, le contexte... L'inertie est  telle que nous ne reviendront  jamais, à court terme, dans les mêmes fourchettes de concentration  que la Civilisation connut il y a 250 ans ! 

Sans deviser à nouveau  sur les causes et  les effets du réchauffement, du dérèglement, du bouleversement climatique notons  que la limite - probable -  à ne pas dépasser, 350 Ppm de Co2, n'aura  jamais inquieté  qui que ce soit en hautes sphères et lieux de décisions, de productions. La Planète se situe à des niveaux largement  supérieurs,  de l'ordre de 450 Ppm !  L'écart est énorme, diffère selon les lieux, les saisons, les phénomènes météorologiques et climatiques de plus en plus vastes et  virulents.

Nous poursuivons donc allègrement  sur une lancée  suicidaire ; nous n'aurons jamais le temps de contenir et de limiter ces rejets arguant du fait que les dominantes civilisationnelles  demeurent  incontrôlables, sujettes à aléas et priorités  ( Géopolitique - Guerres - Catastrophes - etc ! )

Ici, une volée de Liens que l'on pourrait définir comme disparate, certes, mais tout  se tient, rétro-agit en boucles, se régénère  avec  plus d'avuité et de  force.

Il est  illusoire de miser  sur les capacités d'une  nature résilente ! Un discours enclin à ménager encore et toujours le tortionnaire et l'exécutant au service des leviers du système productiviste, consumériste irraisonné, démesuré.

Les dirigeants, les décideurs, grand patronat et haute finance ne  sont pas prêts à cautionner la prégnance et le droit naturel, l'émergence d'un nouveau Contrat Naturel salvateur pour demain et l'humanité.

Chaque année apporte sont lot de déconvenues, de nouveaux échéanciers,  prospectives  et mauvaises nouvelles. Nous vivons une accéléraion géo-biologique et géo- écologique  sans pareille.

Les forêts de Birmanie ( Myanmar ) subissent de gigantesques coupes, ( Cf Lien National Geographic  ci - dessous

 

 

 

 

https://www.nationalgeographic.fr/environnement/2020/08/le-myanmar-victime-dun-deboisement-effrene

 

https://actu.orange.fr/france/des-records-de-chaleur-pour-une-fin-octobre-ont-ete-battus-ce-dimanche-magic-CNT000001TUsIS.html

 

https://reporterre.net/Apres-les-incendies-la-foret-renait-des-cendres

 

https://www.sudouest.fr/environnement/meteo/intemperies/vents-a-plus-de-200-km-h-sillon-de-200-m-ce-que-l-on-sait-de-la-tornade-qui-a-devaste-bihucourt-en-30-secondes-12733812.php

 

https://www.francetvinfo.fr/monde/environnement/environnement-le-recyclage-du-plastique-reste-une-fiction-selon-greenpeace-usa_5437276.html

 

https://actu.orange.fr/economie/transition-climatique-apres-le-petrole-une-nouvelle-dependance-aux-metaux-strategiques-CNT000001TUJH0.html

 

Attitudes irresponsables et suicidaires des Chefs d'Etats laissant ainsi aux protagonistes de ces crimes  d'écocides  toutes latitudes  d'agir, de s'enrichir, d'amoindrir d'immenses puits carbone ! On ne refait pas à l'identique une forêt  primaire en France, en Malaisie, en Birmanie comme au Brésil. Le potentiel originel est imprescriptible et intouchable

!

 

CORSICA...GO56