DEVASTATION_AMAZONIE_2022

 

 "   Lorsque la dernière goutte d’eau sera polluée, le dernier animal chassé et le dernier arbre coupé, l’homme blanc comprendra que l’argent ne se mange pas. " 

 

SITTING BULL 

 

***

 

Mais qui sont - ils " Face à Gaïa

que sont - ils  devenus

qui souillent et qui ravagent 

Terre et Ciel 

Océan

les viviers des espèces vivantes 

de Planète - Bleue et Verte

le célestiel antre 

où beauté et splendeur initient 

la Vie

au rythme des immémoriales 

aurores boréales

 

Des tyrans   des dictateurs  des destructeurs  patentés

qui jouent dans la cour des grands détracteurs

imbus de pouvoirs et de vérités galvaudés

en imposant à la Terre 

et pour demain 

au mépris de la mémoire 

le pire des scénarios catastrophes

et climatiques

 

Ils detenaient pourtant de si bonnes cartes en mains

Combien d'alliances et d'accords 

auraient à temps veillé aux grains

à " l'airpocalypse "

à l'inertie terrifiante et inévitable

des fléaux modernes en cours de propagation

qui nous attendent et s'embusquent

inexorablement

selon l'infernale synergie 

travail  - profits

 

Il n'en firent rien

entretinrent  sans vergogne

aveugles et sourds

aux alertes  des chercheurs  des passeurs  aux risques majeurs annoncés 

la curée des vieux mondes

et des eldorado

prélevant et pillant sans fin

les ressources  de la manne céleste 

quoiqu'il en coutât de vies  humaines 

et terrestres

 

Le mal est fait

Planète Terre se rebelle 

se révolte et gronde

refusant les diktats de la spoliation

de la dévastation et de l'accaparement sans limite

de ses immensurables  richesses 

commuées en sanies  en poisons violents

en particules acides 

à l'encontre de la " Biogée " 

 

Anthropo - cène 

persiste et signe 

profits  dévastations conquêtes 

sacro-sainte croissance et compétitivité

démesure et pillage

La " Termitière " exulte   vire au métavers

voit désormais le monde réel 

au travers du prisme virtuel et numérique 

asservissant les masses 

de l'intelligence artificielle  de la géo-ingénierie

prometteuse  impudente 

 

Comment repartir  

" à la Recherche du Temps Perdu "

en cette ère corrompue  aux  lendemains fuyants  et torrides

où l'homme perd un à un les charmes des saisons 

et du temps passé à en découvrir 

la saine fruition du don   des grâces

éternelles

 

Que d'ingratitude et de mépris

juchés dans les hautes sphères 

de la décision  de la dominance   des iniques prébendes

calculant  et programmant ainsi et à l'envi 

l'entropie et le chaos

en feignant le tournant éco-logique

mesure  et sobriété

avec un demi siècle de retard

confortant dès lors  toutes les  dynamiques de destructions massives

 

Il est toujours plus aisé  et  juteux 

de servir un projet d'armement  

que de mettre en oeuvre et en branle

les leviers du changement  de la transition salutaire

Les choix sont clairs

et ne changent guère

conférant  par procuration à la science

toute puissante

une foi et une confiance deraisonnées

  Irresponsabilité    fuite en avant suicidaire

 témoignent  et régissent de façon pitoyable et partiale

conférences et sommets annuels pléthoriques 

 

Oui, " j'ai mal à ces Mondes " à jamais perdus

balafrés   en souffrances   exilés 

dépeuplés et vaincus sous l'égide et le joug de la monnaie

de la distinction et des vanités 

bassement terrestres

 

Ce qui est allouée à GAÏA

semble bien dérisoire

Elle ne s'en remettra pas 

du moins  selon  le funeste et triste  sort que les décideurs

les magnats  les grands affairistes

lui font subir

imposent  au jour le jour

d'heure en heures 

sur tous les fronts de la Terre

du Ciel et d' Océan - Mer

 

!

CORSICA...GO56

Mal de Terre - Mal aux Mondes

1 ère Ecriture le 14 Novembre 2022