mardi 5 septembre 2017

MERCI MR LAVILLIERS ! ...

    La Musique donne, la Musique transporte, la Musique sublime ! Mais vile est la ville désenchantée  !

dimanche 10 septembre 2017

CORSICA...GO56 ...!

  COMMUNIQUE    Nous reviendrons avec de nouveaux ALBUMS et non des moindres ! Comme vous pouvez le constater, nous avons ouvert de nouvelles CATÉGORIES, à gauche, dans la colonne. La situation actuelle l'impose ! Il nous importe de ne pas nous "  gaver " selon la logique et le jargon parfaits du milieu branché de la glisse mais de contribuer, de témoigner, de travailler à de meilleurs lendemains. Et si parfois la critique est véhémente, ce n'est pas sans raisons, bien au contraire ! Nous affirmons que des... [Lire la suite]
dimanche 3 septembre 2017

LA " ZAROUATA " !...

   RIDER /   " LA ZAROUATA " - VISITEUR DU SITE CORSICA...GO56       Il faudra encore  beaucoup d'Absinthe pour le passeur Charon... De l'Ether aussi, à condition qu'il soit  auroral et pur ! Quelques zestes d'embruns chargés du précieux nard voyageant vers le Ponant. Et, du Levant ravagé,  ajoutons la dive ambroisie que les  Îles affectionnent toujours,  en voguant avec les légendes. De ces îles que l'on garde, que l'on voit  dans les yeux, jeunes et si belles... [Lire la suite]
mardi 29 août 2017

LES MANUSCRITS DE QANA / EXTRAITS ...!

    CAPENSE     Il était une fois, une seule, où l’homme à l’amour de la femme répondit avec honneur. Il a été une fois, une seule, où la femme eu égard de l’homme qui l’aimait. Il a été cette fois, unique, où la femme et l’homme se comprirent dans l’instant du monde où la plume s’envole, portée par la brise. Cette unique fois où un homme et une femme portèrent aux yeux du monde le fruit de leur passion fût saluée par une grande fête. L’unique étoile du nord brilla seule dans l’infini cosmos pour saluer... [Lire la suite]
samedi 26 août 2017

EN CADENCE ! ...AVEC G. NEMO !...

Les semaines se suivent et se ressemblent sans l'ombre d'un nuage ; pas d'eau, la sécheresse est totale, blesse, ride, épuise ...! Sur la mer d'ordinaire fraîche, les températures  suivent celles de la terre. Les thermiques s'essoufflent, la chaleur est accablante sous le voile crasseux de nouveaux nuages ...    Loin de se plaindre, de se lamenter,  fustigeons, dénonçons, crions haut et fort la révolte, la désapprobation, l'exaspération  face à l'OPA, le dévolu sans merci auxquels se  livrent les... [Lire la suite]
samedi 26 août 2017

POÈMES MORTELS / EXTRAITS !...

      Ces joies qui sont comme des douleursN’en parlons pluslaissons ce monde mort écouler ses ruisseauxDe sang jusqu’à la merLaissons la nuit monter et pénétrer le cielDe fulgurante nuitMonde obscur et maudit dont le poids me soulèveJe vous charge des peurs, je vous charge des mauxEt du feu qui me rongeEt je reste un vaincu au bord de ce présentFatal et dépouillé de gloire et de révolte.Je meurs lentement de vivre entre moi-mêmeEt la malédiction de ces jours inutiles.   JACQUES PREVEL     ... [Lire la suite]
vendredi 25 août 2017

" ON " !...

    Le soleil mord  la peau. La frondaison des arbres, des arbustes, des buissons devient  cassante ; la campagne a perdu ses nuances profondément vertes et  bigarrées. Pas une  goutte d'eau n'est tombée depuis des mois. Poussières, particules, cendres se mélangent et témoignent des forfaits de l'été 2017 ! L'air-pocalypse sent très mauvais, surtout le matin, comme un goût de métal, de souffre dans la bouche ... ! Les vents, les incendies affolent  les indices d'hygrométrie revus à la baisse.... [Lire la suite]
lundi 21 août 2017

" SOLO "

    Épris de SOLO, comme une fatalité, une délivrance, il nous envoie ce cliché, un texte énigmatique ! Une navigation qu'il connut, un lendemain de Bora, de tempête. Puissant Aquilon qui,  des  vertiges de  Borée, dévalait sans freins les côtes de l'Île de Corse, n'ayant que les étendues marines  et les invites des  hautes montagnes pour  s'élancer, piloter de  violentes rafales ; une bise terrible des vents au solitaire qu'il fut pendant deux longues heures, à parcourir, à traverser... [Lire la suite]