samedi 23 juin 2018

AMARU KA /

    SOMBRE HISTOIRE DES MASSACRES SUR LAQUELLE  LA RICHESSE  S'EST BÂTIE     ALLER AU  CD / DEEZER  OU AUTRES PORTAILS COUPS DE PROJECTEURS   ____________________________________________________________________

vendredi 22 juin 2018

FACE A LA MER !...

      A nous    Folielibérons ces quelques mots naufragés    volontaireset noués    bout à bout Solitaire à souhait tu demeuresabsent        Tu  vas  à l'envi Passager dont le  regard s'esseule  ainsi et                     lointainement Il monte du silenceles horizons de la foi ce manque qui n'est à l'absence qu'ombre habitée      voile infiniment... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 09:44:00 AM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
mardi 5 septembre 2017

MERCI MR LAVILLIERS ! ...

    La Musique donne, la Musique transporte, la Musique sublime ! Mais vile est la ville désenchantée  !
samedi 27 février 2021

" MARGUERITE "

   Je marche seul ; la campagne de nos Anciens  n'est plus que ronciers, halliers encombrés, taillis, arbres décharnés, frondaisons envahies de ronces lianes, ruisseaux encombrés dont les eaux usées  l'emportent  sur le flot clair  du torrent de montagne. Quelques champs rassemblent  vaches et petits veaux  ! Un taureau gît  sa vie dans les recoins ombreux  et humides d'une  haie d'ifs à l'abandon. Des  tombes oubliées en justifient la présence insoupçonnée. Vers les... [Lire la suite]
lundi 26 octobre 2020

REFUS POSITIF ! ...

      Je les  laisse     ici-bas    à ces cloaques  de  ténèbres insanes  à ces organes  torves   de décisions Arcanes   brumeuses  où   la chienlit  et les fumiers étouffent  la liberté tue le rêve dans l'oeuf  et la flache malodorante    Séides  affidés  et  roquets malsains  s'y  répandent  en rampant sous  les feux de la rampe  qui les ... [Lire la suite]
mardi 25 août 2020

J’ÉCRIS / GUISES D’ÉPILOGUE ! ...

    Persée Monumental  Sculpture  -  Christophe CHARBONNEL  - Musée d' ALERIA      "  Le corps, la tendresse, la création, l'action, la noblesse humaine, reprendront alors leur place dans ce monde insensé. L'homme y retrouvera enfin le vin de l'absurde et le pain de l'indifférence dont il nourrit sa grandeur. " Albert CAMUS  Le Mythe de Sisyphe  / 1942 - Page  75   *** J'écris. Le temps passe, le temps presse et la durée,... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 02:25:00 PM - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

samedi 15 août 2020

ÈRE- AIR - ERRE - POCALYPSE ! ...

    Jamais libre  ni  serein comme aux tourments    rivé à la chère prophétique  des offices déchus espérant que le jour suivant fût enfin   en paix . Le feu   la guerre    et le sang noir  vont de chemins en ces temps de géhenne  de prédation affolant la voie frénétique de la grande déréliction . J'aurai  attendu que le Monde des mondes fût spirituel mais en vain ... [Lire la suite]
samedi 25 juillet 2020

L'EMBALLEMENT / POSSIBLE RUPTURE !...

  Puissant effet de FOEHN sous le vent de l'Île de Corse. Chaleur intense ; nous décidons de rallier la Côte Occidentale et le bord de mer, d'ordinaire bien plus frais !  Ô surprise, le thermomètre affiche 34 °C ***     Image non retouchée, brute, à 13 heures locales  / Grand Sud Corse   POINTS D'EXTRÊMES TENSIONS OU LE JOUR D'APRES    Signes du ciel, présages, prémonitions ou intuitions ? Un contexte insulaire qui force la crainte. Il convient aussi de lire le ciel comme le marin... [Lire la suite]
lundi 29 juin 2020

D'UN MONDE A L'AUTRE, LA MER ! ...

        "  Chaque instant de la vie est un Léthé qui nous sépare de ce qui fut "  André SUARES   La brise et les flots voyagent et s'en reviennent chargés de messages. Rejoindrai-je à leur bord la destinée du Dauphin dont les jeux souverains  virent à la fuite éperdue ?    Un Cormoran, craintif, pare son île, l'espace d'une brève escale et nous  regarde voguer, glisser  sur les fronces de l'azur. Instants d'ailes furtifs à partager ensemble. Comme une... [Lire la suite]
jeudi 25 juin 2020

LES DESSEINS DE MER-OCÉAN !

    Vers Cap MARIANON - Grand Sud Isula di Corsica    "   Malgré l'amour fou que j'ai toujours  nourri envers la mer, à la vue du premier canon de marine, j'ai démissionné de l'Ecole Navale "  Michel SERRES  ADICHATS !  ( Adieu ! )        Comme une déclaration de guerre à la guerre ! Cette pensée de Michel SERRES me conduisent à la rédaction de ce  texte. Pour l'homme  qu'il fut, le penseur  et le sage qui n'eut de cesse de nous... [Lire la suite]