vendredi 20 avril 2018

" NEMO "

     OU LE POEME DE PERSONNE      Comme le tempsà l'aune des faits lentement   défait Et ses pans essaiment en l'instantcomme  volonté du monde Qu'adviendrait-il de ce viatique s'il n'était alors voué à la Voie       l'intervalle d'une vie  Et je mesure combien importe l'essence initiatiquede l'engagement qui destine et parfait  Au-delà de soitoujours plus haut plus profondément que les mots Et lorsque brasillent quelques linéaments de véritél'aura... [Lire la suite]

mardi 17 avril 2018

A L'ENCRE BLEUE !...

      Tant d'histoires auront vécuautour des mondesprécèdent l'absenceEt ce silence pesantque la grève réfugie au coeur des étés insouciants Combien de larmes auront été du départ à la liesse des jours retrouvésLe temps des concrétionsretient de chaque traverséeles secrets que le sillage a celé Et le poète en son écrin d'images depuis ses ailes allégoriques dit à l'âme Laisse le corps au fond de la merde ta vietelle l'ancre Il y a dans les parfums de la brise marine comme un chant   un... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 05:54:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
dimanche 8 avril 2018

EN VOITURE !...

      La veille, un majestueux halo sertit  le soleil d'arcs-en-ciels et retint toute mon attention. Le Levant, dans la nuit s'invite pour le  lendemain, honore les signes du ciel et  le dicton marin. Un regard avisé  vers le Ponant et ses transparences suffit. De longues pannes cotonneuses s'accrochent aux cimes dénudées, auxmassif du Grand Sud de l'île. Les tombants sont si nets et l'horizon si vaste  qu'une multitude de moutons quittent le détroit et se perdent avec la mer du vent. ... [Lire la suite]
vendredi 26 juin 2020

BANCS DE SABLE ! ...

    La Côte orientale  d'une Île ;  bancs de sable et vent de mer ... Laissons voguer les rêves, les souvenirs   !     J'ai dans les yeux, qui se reflètent indéfiniment, les rivages et les horizons   du Sud Tunisien, de la Tripolitaine, les colonnades de Leptis Magna que la mer et l'azur  délinéent  encore, depuis les sables des Syrtes lointaines et des mythes fondamentaux. Allons, croisons,  à la dérobée,   les pas d'Enée. Sourd une pensée nostalgique... [Lire la suite]
mardi 7 avril 2020

POÈME D'UN CON-FINE AUX BRUTES !...

        Il est des moments comme celui-ci  à l'instanté de l'envol  où  l'on se rend compte de la préciosité des sublimités de la vie   Ils te rapellent au coeur du confinement combien le mouvement  des eau irisées les brumes de l'embrun le vol de l'oiseau marin  le respect des choses de l'étant  sont primordiaux et   vitaux   Traversant le choeur de l'harmonie  ainsi de passage témoignes Marin   Les souvenirs  telle une... [Lire la suite]
mercredi 1 janvier 2020

UN MERVEILLEUX DUO ! ...

        __________________________________________________________
Posté par marin56 à 05:41:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

jeudi 1 août 2019

AUX SOUVENIRS !...

        Aux souvenirs       qui demeurentbattant aux vantaux d'une viecomme ils se rappellent aux jeux des reflets furtifsdes mots de givre  des pensées qui s'entent      au choeur de la nuit L'absence    m'est une ombre que fige l'albâtre des nuées océanes Sombres allants des - dalles tumulairesimmensité Durer    sur la mer   ne laisse aucune empreinteA terrele temps perd en voyage le fil de la légendele chant onirique des... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 01:24:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
jeudi 27 juin 2019

LOINTAINE RÉCOLTE !...

    Et le fruit demeure        de saison  déjà mûr et généreux  Au  panier d'osier patiemment   tressé   il  accorde   le chant  sapide de  nos liens  honore tous les mélismes des champs moissonnés     L'amende     vert tendre et     de résine    tavelée La blondeur mellifère de la figue blanche gorgée de soleil irradient la vérité de l'arbre  qui se... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 02:07:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
lundi 17 juin 2019

AVEC QUELQUES POÈTES ! ...

    RETIENS   Retiens le jour    saisis la ramure  lancéolée des possibles  La nuit    cueille la  Lune   prends - la entre tes bras Tout passe      tout  va  si vite sur un quai de gare  à Orly le dimanche   Apprends toujours des signes du ciel et de la mer au vol de l'essaim imagine le temps qu'il fera  et que les dictons jadis  auréolaient  de rêves et d'images aux lices  de l'incertain   Quant... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 03:11:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
mercredi 12 juin 2019

ESQUISSE DE LUNE ! ...

    Vole avec Ange-Puffin. Le vol est quintessence de liberté, un Eau-Delà des sens,  une Fée Bleue      Croissant d'astre     mort  Lune gibbeuse  Ecailles  réfringentes sur la mer étale  esquissent   dans la nuit  tardée     qui va ondée  le temps précieux des voeux hypnotiques et des houles lointaines      Vagues  percées de lumières aux brisants  s'affolent  se perdent aux confins de... [Lire la suite]