vendredi 17 novembre 2017

LE LIEN !...

      J'emporte dans  mon coeur le visage d'un rivage Une île dans le regard sertie d'iris et de fleur de myrte L'idée de la Nature en beautéque les saisons vêtent encor Comme une divine osmose qui me serait loisible  d'esquisser sans fin  Plus loin que l'en - soi   les sens existentiels  ou  le  commun Vainquant ainsi le moi grevé de la souffrancepour avoir touché à la plénitude        à la jouissance des songes  Que le vide    le... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 08:14:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

lundi 30 octobre 2017

ALPHA LYRAE II !...

      Je n’ai guère connu la peur de la banalité qui hante la plupart des écrivains mais bien plutôt celle de l’incompréhension et de la singularité. N’écrivant pas pour les spécialistes du mystère j’ai toujours souffert quand une personne sensible ne comprenait pas un de mes poèmes.  JULES SUPERVIELLE         SUSPENDS  TON VOL ÉTRANGE COULEUR BLEUE   Affranchis - toi du pas funeste allant l'amble du silence de l'absence que mensonge et rumeur enténèbrent   en... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 08:18:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
samedi 28 octobre 2017

ALPHA LYRAE !...

       PERDU DANS L'UNIVERS      Le couchant rougeoie jamais translucidemais par  la foi           si profond tantôt aube     sitôt auroreau Levant    qui brasille sur un océan  d'intranquillité  Je cherche       comme un amer le signe tangibleet sage qui me rapproche de Toide Nous Mais en vainles vastités ne répondent point Et pourtant à l'entourj'ouïs tous les chantsde la terre et du... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 12:15:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,