mardi 14 novembre 2017

EMMA ET LA CITATION !...

  " Une aile en  guise d'espoir et la Tramontane pour me porter  au plus près de vous, Emma et Cesare, sans oublier Mila... Trois noms pour dire  l'éternité d'une si belle pensée " ... "  Nono " , à ses Petits Enfants qu'il ne voit plus depuis 10 ans ! Un record, Merci aux parents ...     "    LE COEUR  EST  COMME LA MER   C'EST DANS SES  PROFONDEURS QUE L'ON DECOUVRE SES PLUS GRANDES RICHESSES  ... "    C'est au hasard  du Web et de... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 02:22:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

jeudi 5 octobre 2017

A BORD DES CITATIONS !...

  Oscillons, vaguons entre les pôles de la poésie, de la philosophie, de la prose, là même où tous les mots convolent au Choeur harmonieux du verbe, du message, de la Lumière. Entre les mots et la poussière, deux rives, à jamais distantes et si proches à la fois révèlent l'unique, la synchronicité qui  partout élèvent et dépassent la durée de l'éphémère. M& M   " Dieu est un Océan  dont nous n'avons reçu que quelques gouttes. "   LEIBNIZ / Essais de Théodicée   " Dans le régime des âmes,... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 05:08:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
mercredi 19 février 2014

PENSÉES D'AUTEURS ...

Je vous aime, marins, qui partez sur la merAvec un simple chant, la nuit, sous les étoilesQuand se gonflent, aux vents atlantiques, les voilesEt que vibrent les mâts et les cordages... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 04:36:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
dimanche 15 septembre 2013

LA MER - MAHMOUD DARWICH

    " On ne connaît pas la mer en se contentant de l'observer. On ne connaît pas la mer en venant de contempler un beau paysage. Pour la connaître, il faut s'y plonger, s'y lancer à corps perdu, oublier la mer en s'offrant à la mer, se perdre dans l'inconnu comme dans une femme aimée. Rien ne distingue l'azur et l'eau. C'est un monde que les mots ne peuvent pas décrire. On ne le voit, on ne le ressent qu'au plus profond de la mer... "  MAHMOUD  DARWICH 1941 - 2008    Et par le pouvoir d'un mot Je... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 01:35:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
samedi 31 août 2013

SUPRÊME DESSEIN !...

  Oser une pensée qui eût magnifié la chose évoquée ! D'aimer tant le Monde du Silence afin d'en percevoir parfois la rime, la secrète scansion, le pacte essentiel ... Errer comme les mots, poussières d'étoiles et les assortir à l'essence : ô desseins des dunes et des vagues !   " Être du choeur de la déferlante, fasciné par l'oeil tutélaire de l'Azur qui nous guide et nous inonde : Eau suprême Dessein, Epure !... "   Mousse    
Posté par marin56 à 10:22:00 AM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
samedi 15 juin 2013

MAXIME ...

  Friedrich  NIETZSCHE aura si souvent évoqué la Mer, l'Océan, ces espaces de rigueur et de liberté que soulignait et décrivait V. Hugo... Sans doute pour interpeller le lecteur, affirmer sa pensée et lui donner plus de force... L'azur, gage de puissance, éternel retour, création perpétuelle sans figements ni entraves, Régénéréscence ... Voici une pensée de l'Auteur relevée dans son ouvrage : Par delà le Bien et le Mal    " La terrible chose que de mourir de soif en pleine mer ! Vous faut-il tellement saler... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 02:18:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

dimanche 16 décembre 2012

" LA PEAU DU DIABLE " ...

" La peau du Diable " ; ainsi les anciens Marins dénommaient-ils la mer !...   " La mer est ton miroir, tu contemples ton âme. "  Charles Baudelaire   " La mer chante un chant à deux portées dont la plus haute, la plus superficielle, n'est pas la plus enchanteresse. C'est le chant profond qui a, de tout temps, attiré les hommes vers la mer. " Marie Bonaparte   " C'est par la mer qu'il convient de commencer toute géographie. "  Jules Michelet     
lundi 12 novembre 2012

NOMADE OU MARIN ....

      A partager, cette pensée magnifique d'Edmond JABES      Nomade ou marin, toujours, entre l’étranger et l’étranger, il y a – mer ou désert – un espace délinéé par le vertige auquel l’un et l’autre succombent.Voyage dans le voyage.Errance dans l’errance.L’homme est, d’abord, dans l’homme, comme le noyau dans le fruit, ou le grain de sel dans l’océan.Et, pourtant, il est le fruit. Et, pourtant, il est la mer.     EDMOND JABES In " Un étranger avec, sous le bras, un livre... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 09:15:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
mercredi 29 août 2012

LE TEMPS DES VAGUES ...

" De notre îlot du présent déferlent de tous côtés les vagues du passé "   Trinh Xuan Thuan (1948 - )    
Posté par marin56 à 08:38:55 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
samedi 26 mai 2012

JOSEPH CONRAD - MAXIME -

Toile Daniel SIGUIER « En naissant, un homme tombe dans un rêve comme on tombe à la mer. S’il veut se débattre pour en sortir, comme le font les gens sans expérience, il se noie… Non, je vous le dis, ce qu’il faut, c’est s’abandonner à l’élément destructeur, et s’arranger, à force d’efforts des mains et des pieds dans l’eau, pour que la mer profonde, profonde vous soutienne. Voilà, si vous me le demandez, comment on peut arriver à « être ». » JOSEPH CONRAD Lord Jim
Posté par marin56 à 02:12:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,