dimanche 18 juin 2017

AMER ET PHOLIE !...

        Quels bouquets    de nuit   auréolent  l'amer  un  abîme d'archipels   Les choeurs du silence       croisent et vont  évanescents   Que ton sillage    regagne  le chant de la noria comme il danse la transe des vagues   Entre flux dense et reflux depuis ces figements habités ici   le vent cri avec toi    A bord de  Pholie  déraisonne encore   Schizo-frère   ... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 07:51:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

lundi 8 mai 2017

SYM-BIOSE !...

  De si près, en tête de mât, le Puffin Cendré devenu très familier, reconnaît  son étrange nautonier ! Mais lisez plutôt ;  des mots, une expérience  que rien n'égale ; il ressemble étrangement à l'Albatros, en plus petit, virtuose des airs, éminemment sociable et à la fois solitaire, il parcourt des distances considérables sans donner un seul battement  d'aile. Le côtoyer de si près est un pur bonheur... A " Ange-Puffin ", mon ami ! Agrandissez les images ...     A l'envers de tes ailes... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 02:01:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
jeudi 4 mai 2017

OMÉGA !....

  " MUCHACHO " Nous envoie ce texte venu d'ailleurs, de la profonde solitude, du vaste coup de temps et se confie, sous le nuage d'embruns poétique, allégorique, évanescent !...    En cet instant vaguedestine-moi au galbeà l'orbe élyséende la mer en beauté N'ai-je pas écouté  et tant appris à tes côtés entre deux ondes et le rocherle chant du monde       la voixde la délivrance Tu me suis et me précèdesparaphant la scansion affranchie  d'une révélationl'allégorie de l'envol azuréen ... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 07:17:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
samedi 8 avril 2017

LÉTAL ENGAGEMENT !...

  Par le vaste et numineux  prisme de la lumière et de l'azur, une vague paréidolique m'emmène au terme fugitif de nos transes létales ; j'y vois comme l'osmose improbable d'une idylle, d'un  rendez-vous manqué qui eût précipité le temps, le grand jardin d' Eden  aux portes de l'Hadès  et de Sophia. Et je vais, auréolé d'écume  et  d'embruns,  tutoyer quelque nue  célestestielle aux parfums purs de la déraison. Féeries que le temps accorde, l'espace d'une onde qui vague aux confins... [Lire la suite]
lundi 20 février 2017

SOUS L'EMPRISE DES ALCOOLS !...

   Gustave COURBET / Palavas    " ... Je te parlerai mort Car la vie étincelle Et livre au cœur battant vif Par les portes de la mémoire La chair inextinguible De la moisson future..." Gérald NEVEU   AMERS   Esotériquedithyrambiqueoui        certainement plus encore     rivéà quelques pans de folie fraternelle dont je choie et loue chaque jour les délires de prodigues dérades Je ne suis déjà plus de ce monde mais d'une autre sphère L'artéfact... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 07:57:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
dimanche 19 février 2017

AU LARGE DES ÉCUEILS !...

Pour Josiane, ces quelques mots mis en prose, comme une énigme ou  le rêve de tout  marin à terre !   "  Au-delà du phare que le croissant de luneberce quart et marée   " ...   Les îles,  de toute part,  affectionnent  les tournants avec franchise et tant de droiture ; et de doubler caps et pointes, de croiser, de s'esseuler  au large afin de circonscrire  d'un seul regard l'envergure des ondes magiciennes du petit matin allant métamorphoser les rivages, honorant les plus... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 09:51:00 PM - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,

mardi 17 janvier 2017

L'IMPROBABLE DÉCOURS !...

  Ivresses marines, poème de la mer !  immense domaine où la Bora exulte et irradie de beautés un songe Kallistê ! Solitudes hiémales, bolges ondoyées d'un enfer au  paradis dantesque où se jouent quelques pans du jeu, de la mort, de la violence ; source-catharsis ou folie, repentance  ? Qu'importe ! Que les dieux là-bas me convient... Entrevoyons ensemble l'errance qui  ne serait  que de l'âme et de la dive Lumière des Îles, d'une Île. Quelle Île ?    ! Vents hiémaux colères d'Aparctias... [Lire la suite]
lundi 9 janvier 2017

PRESENCE !...

    PRÉSENCE   En quête de songe tu empruntes  mes  voiles et t'enivres d'embruns Elles te distancent comme ils t'absententdécryptant sans fin l'alme accorddes silences messagerset de l'azur Présence vélivole    humble nocherécoutezvous qui êtes de l'attelage des vents de Boréesachez qu'ils vous sont présents de la longue houle   encens  des féeries antiques et dionysiaques Et il n'est rien d'autre que la mer nueen chaque éclosion marinescandant un temps sacré à la solfier à... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 08:26:00 PM - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
dimanche 8 janvier 2017

HORLOGE INTERNE ! ...

L'empreinte est là, intemporelle, qui va comme vague mémorise la mer avant que de se  fondre !    Que ne réponds - tu    passionà la mer amène te conviant au temps des jeunes années Lorsque par trop éclairé tu vacilles      égal au doute allant pourtant par les corridorsinsensés de  saines alliances Ne te resterait-il que cet anneauqui en boucles et à l'oreille cèle sans faimle chant des vagues  Renoncerais-tu   malgré  ToutQui de lui   du marin  ... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 04:03:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
mercredi 26 octobre 2016

SUR LES AILES DU VENT !...

  SUR LES AILES DU VENT   Sur les ailes du vent prend ton envol Marinhâtes-toiL'eau est profondeet le temps presséquand par-delà la folle  bringue des vaguestu côtoies la seule vérité qui vaille Cette poésie ne souffre plus D'entre l'exercice de styleet l'aisance bien née tu ne saurais choisirJe le sais peu te chaut de comblerde ravir le bien pensant des cercles avisés  Rejoignons là-bas  l'écrinque nous aurions refermé  trop tôtL'âme des conteursmuse   Le désir des roses écloten... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 05:44:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,