lundi 25 septembre 2017

A TOI !...

 "  La voile est au vaisseau ce que l'âme serait à l'éternité. Tout au long de l'existence, en ouvrir les fenêtres, les hublots, les meurtrières, au-delà tous les  vitraux  " QUI QUE TU SOIS      Je t'écris      depuis l'antre de la nuit à la lisière d'un sommeil léthéenavant que d'être      à naîtrele jour d'après     le chasmel'absence des grandes solitudesou de  la réclusion   à perpétuitéMais sache qu'en toi      ... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 11:48:00 AM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,

samedi 23 septembre 2017

" SHINE ON YOU CRAZY DIAMOND " !...

Il y a le faisceau de la récompense mais également celui de la punition ! Osciller entre ces deux pôles c'est là, peut-être vivre vrai !  Encore faut-il qu'ils relèvent de la liberté en âme et conscience sereines ! C'est  bien le cas, hélas !  lignes de la main ;  sentence du sursis, à la solde de la folie ! Je pense à toi, Michel, mon Frère : j'arrive . "  ... Shine On You Crazy Diamond ... "        Sur la mer     si souvent seule ou solitaire à l'envi le coup de temps... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 12:25:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
lundi 4 septembre 2017

DU PATHOS A L'ETHOS / VERS " LE MESSAGE RETROUVE " ...!

   Lectrices, Lecteurs, ce texte sera à la semblance de son auteur, une énigme, un voyage intérieur hermétique et tout à la fois ouvert ! Livré ici en pâture,  à l'anonymat !  L'expression d'un pathos qui relate et témoigne d'un long  chemin de repentance parsemé d'embûches mais également de révélations ; comme si pièges et aléas non fortuits avaient en fait  transcendé le présent des entraves, sublimé l'essence des mots et de la pensée tragiquement affectés  par les maux insanes ... A chaque... [Lire la suite]
jeudi 31 août 2017

JUSQU’OÙ - JUSQU’À QUAND - POURQUOI ? ...

   Oeuvre  //   TCHOBA    Antonin ARTHAUD  "   Il y a dans tout dément un génie incompris dont l'idée qui luisait dans sa tête fit peur, et qui n'a pu trouver que dans le délire une issue aux étranglements que lui avait préparé la vie.   "   A mon Frère, Michel, cette pensée qui sourd de la même prison d'azur !     Dis-moi       quelles limites quelle échéance    de cheminespères-tu encore côtoyer Ne devise plus interroge le charroyeur qui... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 09:41:00 AM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,