mercredi 6 janvier 2016

LE CHAPELET DES VENTS !...

      " A CAPEDDA SANTA   / PHIKARIA "     Ainsi vous aura-t-il nommées, ô Vagues ! Que ce Korafola, aux tréfonds du Blues, en égrène le chant de perles spleenétique, porté jusqu'aux cieux des nues et des limbes... Passage, songe de nacres que le nuage magicien, au large, engendre comme il fait la pluie et  purifie l'eau amère  ! Si vous aimez la Musique Africaine, Burkinabé, Victor DEME , KANTALA, alors, allez jusqu'au bout de ce titre, écoutez la KORA et ces Créations ; un excellent... [Lire la suite]

mercredi 30 décembre 2015

FRAGMENTS DE FOLIE !...

        MAIS QUI ES-TU    Reviens-nous encore une fois de ces jours ravis non aimée Toi que j'aurai  rêvéeDe rivage en visage     merveilleusement  boucléeau coeur des  vagues Qui nous destinent La souvenance pour éternel joyau Un écrin qui de l' Océan s'emplit A l'absence qui me rive et hallucine cet ultime regard Ô   Silence de la mer Rêve de pierre Métamorphose Danse  de nous  Plain-azur   ! MARIN - Fragments - La Mer en... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 02:24:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
mardi 29 décembre 2015

L’OCÉAN DES SABLES ALLÉGORIQUE !...

  Voici une Pensée redoublée ; Edmond JABES, les Amis(es), à l'occasion de ce pas, de ce gué à franchir,  entre deux années, dont l'une ne sera jamais plus et l'autre, pas encore, ou à naître, à éclore à sombrer encore comme ces deux vagues égarées, voyageant au gré des vents... Nous en profitons pour adresser aux vagabonds de l'onde, de la Mer, des grands espaces et de la Liberté ce premier fragment d'Edmond JABES, déjà publié sur l'humble petit portail de la Mer et des Océans. Les mots justes nous reviennent... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 07:38:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
lundi 16 novembre 2015

SENTINELLES !...

  Par les temps du rêve, aurais-je erré ? Il me revient souvent comme une pensée que la mer berce ou ravive lorsqu'elle m'emporte, sans jamais être sûr qu'elle me ramène au rivage. Mais qu'importe de mourir à l'éternel lorsqu'ici-bas on  ne meurt qu'à l'éphémère ...!   VisiteursPassagers d'une époque Sur la TerreNous sommes Ici         là-bas Pour découvrir ApprendreObserver et grandir Dans l'AmourAvant que de rentrer chez nousUn peu plus près de la merDe sable et du cielTous ensembleA jamais... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 03:21:47 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
dimanche 11 octobre 2015

UN JOUR, UN JOUR !...

Marine / André SALOMON    J'ai demandé au poète, au musicien, au peintre, au danseur : " dessine-moi la mer "  !  En vain...! Tous essayèrent, avec talent et génie, certes, mais d'aucuns ne rendit le juste reflet  de la vérité. La mer et la vérité ne se conjuguent  pas au présent  mais s'ouvrent libres au-delà du temps et de la fin,  donnent sur l'instant, l'éternité, comme le premier cri, le premier regard volant  à la rencontre de son double. Ainsi de la fascination qui  me... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 07:55:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
jeudi 24 septembre 2015

CESARE ! ...

  Et ce regard   supplique de  la pierre allant droit dans le couchant bouleverser les larmes du  soleil  l'absence sidère le silence  de la mer § MARIN - A Cesare -         
Posté par marin56 à 01:06:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

mardi 15 septembre 2015

PANTOMIME DANS L'AZUR !...

        Merveilleuse pantomimeL'âme et le corps inlassablement   en partagent les fols allants qui oscillent      qui vacillent entre transe et danse chamaniques L'océan-mer en silenceberce la mémoire d'une gestuelle étrange où se love une pensée   Pourquoi ce vertige nous emporte-t-il à la fois entre chute et ascension préludant à l'irrémédiablesommeil unitif dans la lumière du Tout Puissant soleilet de la Nuit Obscureconstellée   Par-delà la matière j'habite le parchemin de... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 02:39:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
mardi 1 septembre 2015

ÉCUEILS !...

      Tu n'as ici pour seul horizon qu'un écueil cerné d'écumeles spires d'un vent fouaffublant au loin l'errance labyrinthiquede spleenétiques ivresses L'absinthe te destine au rappelde la réclusion     des mauditsoù perdre l'âme  réprouvée d'un poème à l'amer                      § MARIN - Mal de Terre - 
Posté par marin56 à 08:57:09 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
jeudi 9 juillet 2015

HASARD OU RAISON ?...

      NI L'UN  NI L'AUTRE     Penseurs, philosophes, rationalistes, scientistes, savants  ! Combien auront-ils déjà été à sombrer dans les dédales de la folie en tentant de trouver quelques explications éclairant la naissance de l'Univers, les origines de la vie, l'émergence de la pensée réflexive et du langage ! enfin ce souffle qui anime la matière jusqu'à lui octroyer les desseins que nous lui connaissons. La science n'est-elle pas devenue un abri, un refuge, ce pis-aller de l'action... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 04:51:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
dimanche 14 juin 2015

PRELUDE A L'INFINI !...

  Sidéral, en cet instant qui sourd de la terre ocreuse et va, se perdant dans la mer, emporté par le Levant des Îles et des vents étésiens !...  L'instant sourd  sidéralQui de la clarté du flot minéralEt par la terre ocreuse Entonne l'ode aux vents Le rivage aura veillé ses ors Précieuse est l'arèneAux étoiles sans nombreÔ  prélude à l'infini Le Levant m'emporteNous regagnons le large Et des rochers heurtésMonte comme un plain-chant D'immensité que reflète L'océan d'un regardCerné de pierres... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 12:46:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,