lundi 20 septembre 2021

AU POEME DE L'HIVER ! ...

  Ci-dessus, une courte fenêtre avant  submersion ! Cris  mate  au vent l'arrivée de la série  ... Ci-dessous, un TMA, soit   " Temps Maximum en l'Air "     Je garde  dans ma souvenance et  qui  me reviennent en boucles et en cheveux d'embruns,   ces champs azurés  que les vents emportent comme un lointain écho. Ces clartés de l'hiver jamais recommencées,  participant  du Tout, livrées au périple de la solitude et de l'échappée que... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 08:41:00 PM - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

jeudi 9 septembre 2021

VIRES PARADOXALES ! ...

     La cime des pins d'Aitone, des cèdres de l'Atlas  s'élancent  vers l'Azur et décrochent une Musique, des accords  tombés du Ciel ! Le Soleil luit pour   TOUS  Les paroles figurent sur le Net - Traduction de la langue Kabyle  vers le Français. Quant à TIDYANIN, l'écouter, un chant magnifique https://www.youtube.com/watch?v=BfjIv8mhk8E     Afin d'illustrer  ce texte, l'être au Temps  -  autant  que je demeure à bord de mon Île,  ... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 12:23:00 PM - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
vendredi 3 septembre 2021

JARDINS D'HIVER INSULAIRES ! ...

    Chercheurs de vagues, coutumiers de l'évasion et de l'extrême hors piste, voici  quelques clins d'oeil non dénués d'intérêts ! Passionnément, éperdument  marin   ***  Je le pressens        qui point  comme  l'aube qui ne  laisse plus de mander  signes et hérauts  Tangible   et solennel  Hiver  Lointain  Cheimon  que la cinquième saison   ose   impunément  contremander au nom  d'une... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 05:26:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
samedi 24 juillet 2021

AU PLAIN - CHANT KALLISTÊ !...

    Quant à ce Nom KALLISTÊ tant galvaudé que tu me pardonnes      Qu'ont -ils fait de Toi  de tes écrins de Lune Ô  vénérable   Kallistê Je te vois rompre  désespérément  chaque  jour  au  pacte d'alliances  que l'on pensait  indéfectible et qui celait jadis le mystère de tes beautés   lointainement  révélées   Les éléments   ont été  vaincus  L'air  cristallin l'eau émeraudée  ... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 12:37:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
vendredi 23 juillet 2021

NIETZSCHE ET LES OISEAUX / EXTRAITS !...

     " ...  Mais pour que m'en vînt le désir, je devais  découvrir cette  joie que mes premiers discours sanctifieraient.  Elle fondit sur moi comme un  hiver, qui ressemblait à un été. La lumière  s'était transformée en un  givre  craquant, qui remplissait tout d'étincelles. J'ouvrais,  comme on dévore,  mes yeux convalescents. Je venais d'échouer dans un port, ayant cherché d'Est en Ouest le Sud, et  fini par penser qu'il ne devait pas exister. " Ce n'est... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 11:04:00 AM - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
mercredi 7 avril 2021

MON ÎLE FLOTTANTE !...

    ***     Mon île flottante insatiable  étrave fendant le flot la lame du coup de temps    Vaisseau de pierre diluvié  tu feins  la course folle  de Séléné          Luna   lancée  à travers les nuées  tempétueuses   Pan de terres  érodées  Le mystère des  sirènes  s'ente au minéral  d'un bestiaire antique fabuleux   Il est un temps pour le journal de bord   Marin Il en... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 02:54:00 PM - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

mercredi 15 juillet 2020

GRATITUDE !...

            ET - VA -  NAISSANT    Que j'esquisse ici-bas  l'évanescence d'un visage unique ; l'ovale d'une île vu de la mer et des monts, en hiver, alors que la tempête, unitivement,   réconcilie  les ciels meurtris ! Que les éléments déchaînés  en apprêtent ainsi et, ensemble, les pérennelles   sublimités. Aux  allants  courroucés  de la mer et du ciel,  lancés  à l'encontre du déni  et de  la ... [Lire la suite]
mercredi 27 mai 2020

SOUS LE VENT ! ...

    En cette heure matinale, profondément claire et lumineuse, la côte dentelée destine le choeur du ciel dense.  Ainsi du noble  massif délinéant l'horizon turquin  de la  " Montagne dans la Mer ". De hauts pins lointainement se détachent. Ils auront essaimé vers le fond du golfe aux "  vingt bois ",  comme par enchantement. Mais l'incendie survint et dévasta leur splendide forêt, tarit  ruisseaux et combes boisées.     En l'absence de béton, une île et sa proue, tel un... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 03:12:00 PM - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
mardi 26 mai 2020

ÎLE / LOUIS CALAFERTE !...

    Comme une épiphanie, une ode à  l'unicité de toutes les beautés, voici un poème, une poèsie qui rapproche de l'Île de Corse, à  ce joyau que les modernités voraces menacent chaque jours un peu plus ! Faut-il les mots, le penser vrai, l'imaginaire poètique pour traverser les murs et les remparts  que dressent les dominants aveugles qu'ils se montrent  aux  richesses sans prix de l'étant ?        Îles  aux escaliers de vos océans nègres qui braconnent le jadela... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 10:24:00 AM - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
mercredi 11 mars 2020

ÎLE / POÉSIE D'AUTEUR !...

    Ile, m’a semblé dans ta dériveMèches que le vent égareTa chevelure cuivre, tes rivesEt tes lunes éparsesBruiner le givre à l’onde de tes yeuxSur tes cils, tes ailes gracilesQui papillonnent la baie de ton regard ;A l’ogive des jours, j’ai vu hyalineLa danse de la pluieUn rideau d’amertume assombrirL’étende de tes beaux rivagesLa lame fluer et refluer en ruisseauxD’agates, tes larmes ;Et dans tes coquillages j’entendsJ’entends encore,L’inconsolable mélancolie de tes vaguesL’orageIle que le vent... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 10:22:00 AM - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,