dimanche 7 juin 2020

AUX CIEUX DE BALAGNA ! ...

        A la Mer de Ligurie - ou Ligurienne -,  qui, selon l'obédience à la France  ou à  l'Italie, diffère. Quant à ses limites géographiques  et virtuelles, son vaste espace, qu'ils en soit de la volonté des marins  ! Qu'importe !  Nous nous cantonnerons à la Mer de Balagna ... Pour la profondeur de ses champs rivalisant de clartés  avec les chants des antiques aires de battage  et  de leurs  Tribbiadori - Ô Tribbiate " ! ( Cf / I Chjami Aghjalesi... [Lire la suite]

mardi 11 février 2020

TERRA CORSA !...

      _________________________________________________________________
vendredi 27 septembre 2019

DES CIEUX GARANCE !...

  D'un bout à l'autre de la Terre, du Zénith au Nadir, il est un chant qui voyage vers  " la Nuit Profonde " !  Ainsi de l'âme. Il est tombé amoureux d'une toile, d'une marine, d'un pan de rêve, d'éternité vaguant avec Hélios. Il lui faut  sillonner les  plaines, dévaler  les vallons liquides du puissant  Libecciu, être  pris  et repris par la mer tempétueuse, si belle et tueuse à la fois, répondre à l'appel de l'Azur, voguer droit dans le soleil des anges - puffins ...  La... [Lire la suite]
samedi 21 septembre 2019

CANTU NUSTRALE ! ...

  Agrandir    ATTALLA  IN CANTU   LETTARA MUTA  Un Album magnifique, des Voix absolument émouvantes qui nous parlent de l'Île de CORSE, de la mémoire, d'une histoire, d'une Nation, d'une langue jadis foulée  aux pieds des con-quérants, des envahisseaurs... Un pan de patrimoine ! A ringraziavi ...   _________________________________________________________________
Posté par marin56 à 07:18:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
mardi 16 juillet 2019

ISULA IDEA

     Nous disposons d'une CATEGORIE à part  " IMAGES, CHANTS ET  AMOUR D'UNE TERRE "  Le LIEN    http://marin56.canalblog.com/archives/images__chants_et_amour_d__une_terre/index.html     PAROLES ET TEXTE  / Ghjacumu FUSINA CHANT / Petru  GUELFUCCI  §   CORSICA  
dimanche 14 juillet 2019

L'ISULA SOLA / IN RICORDU ! ...

  Combien  ces textes et cette chanson résonnent dans le coeur  des insulaires, relayés par les ondes, Alta et tant d'autres, combien ces voix manquent à l'appel  des rappels qui nous échappent et qui laissent un vide immense, à l'instar d'un adieu sur la mer... in ricordu  MARINARU        O quantu vuleria scrive chì a mio storia hè di pace Chì l'albori ch'aghju vistu si so pisati sereni Ma à empie a mio mente sò centu mila e strage E di fiure sanguinose i mio... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 10:15:00 PM - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

samedi 22 juin 2019

GEOFFREY / IL Y A UN AN DÉJÀ !...

           Témoignage émouvant ! Ces enfants dont le regard transperce le cinysme des chefs de guerres  ... A celui qui lutta contre le recrutement des enfants-soldats à travers les conflits du monde, en Afrique, notamment, auteur d'une Lettre  adressée à l'ONU et d'un texte chanté dans l'hémicycle onusien sur le tragique sujet d'actualité   IL Y A UN AN GEOFFREY     Un arbre vénérable tombait et nous eût très certainement broyés, un matin de Juin, alors que tu... [Lire la suite]
lundi 27 mai 2019

SINFUNIA NUSTRALE ! ...

  Graphisme / Vincia ORTOLI ...   Avec la version   du groupe Canta u Populu Corsu, - Bataclan -, également  interprétée par Jean-Charles PAPI, cette interprétation en duo,  de la formation  I SURGHJENTI et Michel FUGAIN,  est remarquable DE NOS  HORIZONS INSULAIRES  PER U CANTU NUSTRALE  §
samedi 25 mai 2019

U CANTU NUSTRALE ! ...

   Le Chanteur de Paghjelle, ( Polyphonies ) _ Rocher Anthropomorphe  / Réserve de Scandola ... L'appel des Anciens aux mondes mutants   LES CHANTS DE L' ÎLE DE CORSE    Immémoriaux, empreints et pétris de ces horizons insulaires sidérant la beauté, tellement  profonds. Ils portent  loin le regard et le penser graves  de l'histoire et des tourments que la mer lui aurait infligés.. Certes, malgré elle, car là n'auraient jamais  été ses desseins azurs... Mais de ceux de l'homme... [Lire la suite]
vendredi 25 mai 2018

RECOUVRANCE !...

  Et si je vous disais un seul nom qui eût dévoilé un secret qui ne se voit pas ... Il y va comme des allants  de l'éternel retour, d'un nom qui eût illuminé les voies de remembrance, découvrance, souvenance, recouvrance, qui, en nous, demeurent et sommeillent et s'en reviennent, sans fin, telle une histoire bercée aux pieds du jeune lit de la vie, d'après la vie ?  A TUTTI SSI LOCA DI SPLENDORI  A LA MIMORIA  TRAMANDATA    EIU SCRIVU          La mémoire s'est... [Lire la suite]