dimanche 2 juillet 2017

D'UN JOUR A L'AUTRE COMME D'UN AILLEURS !...

    "  Être d'eau et de feu, Pensée fusionnelle, que le jour et la nuit t'accordent l'éternité à portée d'un seul mot, d'un seul regard  !  "        Que je me pose ainsi, à l'orée d'un jour nouveau, face à la mer. Comme un dessin de Moebius, je vais à la rencontre du plus grand des alchimistes, interroger les desseins du ciel ... M'en allant et voguant par leurs  jeunes clartés, en quête de cet ailleurs qui me ressource. Je divague aux pieds des vestales de la terre en pleine... [Lire la suite]

mercredi 31 mai 2017

L'EAU LA VIE UN CYCLE TUTÉLAIRE !...

    En ces lieux secrets  obombrant délicieusement  les jours du printemps et de l'été confondus, rappelons  le principe simple et  tutélaire  du cycle de l'eau qui donne vie, engendre beauté et prodigalité naturelles ! Une, deux humbles photos prises dans le lit d'un torrent propre, Mesdames, Messieurs, un Torrent que nous retrouvons  comme au temps des  harmonies perdues et de la noria des moulins... Un chant, je veux dire  un plain-chant cristallin de berge, d'eau... [Lire la suite]
vendredi 2 septembre 2016

SE RALLIER AU SUBLIME !...

      " ISULA SOLA " est une autre Destination Insulaire où se joue le Solo, l'Aventure, le Raid Wavesailing ! Le Site est sans concession aucune. Il est temps de révéler quelques joyaux insulaires  ... Voici un texte qui vient  de très très  loin,  qui équivaudrait à une circumnavigation autour des  mondes. Un rapport à la Nature qu'il faudrait ici non céler mais offrir à l'imaginaire, au sublime  ! Ce texte est ouvert, vous est ouvert ! ... Si un internaute, un pèlerin, un... [Lire la suite]
lundi 20 juin 2016

LE CIEL IMPRESSIONNISTE !...

Ciels de l'Île de Corse §     Le temps s'est comme immobilisé ; une longue panne de nuages bourgeonnants domine l'horizon brumeux. Les îles se devinent. L'orage a été  brutal. Un ciel de marge froide, dit-on, au seuil de l'été, exalte les contrastes et les lumières du jour qui décline. Partages dantesques que l' azur et la mer rendent sur une fresque de toute beauté. Les vagues laquées reflètent, retiennent l'instant. Unicité, rareté  de ces compositions que la houle et les feux du ciel ouvragent à... [Lire la suite]
jeudi 16 juin 2016

POUR UN SOUFFLE !...

  Je garde toujours un coquillage à mes côtésune conque dont l'enroulement et l'écho me parlent de la mer et des vents lointainsQuand j'étais enfant   les strombes fossilescelaient profondément son chant et bien que l'opercule manquât à ce refugeun souffle étrange résonnait depuis l'infiniFascination de qui ne veut plus comprendrela raison ici trébuche et  ne s'impose point Un seul regard suffit à noyer l'horizondes larmes et des petits enfants perdusque la mer distance ou absente à jamaisCes maux lancinants... [Lire la suite]
mercredi 25 novembre 2015

LES SOUFFLES / B. DIOP !...

  Photo / Michael VILJOEN        Écoute plus souvent Les Choses que les Êtres La Voix du Feu s’entend, Entends la Voix de l’Eau. Écoute dans le Vent Le Buisson en sanglots : C’est le Souffle des ancêtres. Ceux qui sont morts ne sont jamais partis :Ils sont dans l’Ombre qui s’éclaireEt dans l’ombre qui s’épaissit.Les Morts ne sont pas sous la Terre :Ils sont dans l’Arbre qui frémit,Ils sont dans le Bois qui gémit,Ils sont dans l’Eau qui coule,Ils sont dans... [Lire la suite]

mercredi 23 septembre 2015

PIERRE-EAU !...

     2 ème Ecriture le 24.09.15       La roche grenue aura cédé aux sels des vents lourdset à leurs lames traversières qui vont ouvrageant inlassablement un sublime présentCes métamorphoses dont on emprunte le coursAinsi des plus simples chosesqui s'ignorent Au-delà d'un cap dans la mervoici l' immense dédale et ses chenaux secrets draînant les courantsentre secs et hauts-fondsque le flot irisé ravitLes éléments ont arraché et mis à nu les os de la terreéphémère Des îlets jalonnent un terrain... [Lire la suite]
jeudi 20 août 2015

PROSE POÉTIQUE !...

  QUELQUES PANS DE CIELS CHERS A MON COEUR   Ils vont par deux vétus de blanc résolument bleus Ces ciels aux heures qui se livrent  à nuls autres pareilscomme ils  déclinent indéfiniment l'ouvrage des sièclesEt de s'y fondre telle l'aube à l'orée de la nuit fluide que viennent empourprer les volutes des nuages fidèles Les vents d'amont frais parcourent  l'été et les étendues de la mer chamarrée de sillons écumants En ce tout où rien ne saurait manquer  la terre s'invitedans les rousseurs humides du... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 10:48:00 AM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
mercredi 1 juillet 2015

AUTANT DE DIMENSIONS !...

        Les jours de grands vents, la mer  s'assombrit et bleuit. Elle apparaît plus profonde, encore plus lointaine. Alentour, les cimes s'élèvent  et se rapprochent, toujours plus haut dans le ciel  tandis que les rivages, les bras de la terre tendus vers l'immensité  s'éloignent... Et dans cet univers inlassablement  recomposé, tout  envol, chaque descente vers l'abîme confond et mêle la clarté des vagues aux névés  des  nuages... Une île dérive sur la mer, convie le... [Lire la suite]
jeudi 28 mai 2015

UN BRIN SOLITAIRE !...

   « Si les portes de la perception étaient nettoyées toute chose apparaîtrait à l'homme telle qu'elle est - infinie. » William BLAKE      Tant il me plaît vaguer au bord de la merQuand vers l'amont avec le soleil migrant Délinéer les contours des cimes et des montsAinsi de leur tendre la main le temps du rêve Si loin la rumeur métallique des hydres d'acierEn moi le flux d'une énergie précieuseQue la Nature lentement diffuse à l'entourTout comme les térébrantes fragrances De l'... [Lire la suite]