Mer vécue , mer aimée ...
samedi 12 août 2017

DROIT DANS LE SOLEIL DES ANGES !...

   " DIALOGUE  AVEC L'AUTRE " Serait comme un vaste domaine, celui d'une rencontre avec l'ange, l'oiseau, les ailes cernées du blanc liseré des vagues. Il est devenu mon seul ami, le compagnon qui irradie la solitude quand  elle s'évertue à devenir belle, sauvage, indomptée. J'en écris  comme un recueil de pensers  que les petits - enfants découvriront un jour, par-delà la censure et le mensonge qui les tiennent en otages si près  du cri mutique. Mais la pureté, la vérité, comme l'eau, sourd... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 06:32:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

mardi 27 juin 2017

HAUTS-FONDS !...

    Un jour, Il lui dit,  en usant de cet oxymore  : "... Ne brise pas le silence de la merSois de la pluie d'embruns couché comme un accord depuis la célestielle harpedes vents Et d'y réfugier un coeur qui larme et vague à l'âmeL'absence y aura bercé tant d'horizons évanescents Des songes et des rêves plein la têtedivaguant dans les étoilesL'immensité accore tamise nûment ses pans d'éternité Alme caresse à la lameau vol comblé du Puffin par laquelle tu renoues avec la nuit sidérale Que la poésiebouscule... [Lire la suite]
dimanche 4 juin 2017

IMMENSURABLE LETHE !...

  Cette échappée m'est une danseinoubliable vire dans la nuit  léthéenneEn liceje rêve d'avalanche perse fuyant l'aube dense des cloaques et des fumets De ce jardin d'Eden  lénitif calice à jamais serti d'opalinequi eut éveillé l'âme des océans  infinis et de l'absurde extra-lucide     je vaincs le suicide Paraître demeure illusoire Alors de sur-vivre comme on émerge sonnéde l'ivresse paranoiaquearraché à la douleur au hasard d'une vaguebordéed'un rendez-vous manqué par-delà le... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 03:11:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
dimanche 30 avril 2017

DE L'EGO OU DU SAIN CREDO ?...

      D'aucuns avancent aisément ou d'un commun accord                   Egoconfinant alors au devant de la scèneau con-sensus    de circonstanceMais je leur oppose                        Credol'envers sibyllin des sensl'immémoriale allégeancedu nomade   du passeur  sans paraître Un oiseau    un voilier    au loinunitivement lient les horizons extasiés de la mer et du... [Lire la suite]
mercredi 26 avril 2017

L'ESCALE !...

      Quels maux    quel animal en moi eurent dès lors  retrouvé le Message Au-delà de la raisonnûment  au coeur d'une  pensée nueconvolons  Divaguons un peu   l'autel de la merparticipe du grand Toutduquel revenir toutes les foisunitivementEt je me pose comme on loue  serein  le croissant de lune vespéral Fouler le rivage l'onde  le désert et ses ombres  allant par les silences immaculés de l'azurN'est-ce pas s'inviter aux noces de la terre et de... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 05:21:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
mercredi 19 avril 2017

DE PASSAGE !...

" DE PASSAGE  "  constitue un thème poétique majeur dans lequel je ne laisserai jamais de me définir, de rendre compte de ces rapports aux mondes entiers qui  me soutendent et me fondent en tant que passager sur " Terre des Hommes ". C'est là même l'objet de cet espace  numérique où à travers les pratiques extrêmes, le contact avec les mondes et la nature, l'homme suit une voie, jalonnée de repères essentiels que la paix et l'amour éclairent, au-delà de toutes les nuits surfaites et les artifices pompeux... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 01:41:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

vendredi 6 janvier 2017

FUSIONNELLE ! ...

      CELESTIELLE FUSION     Qui ne laisserait jamais plus de palpiter aux vents lactescentsdes Ours et d'OrionLa blanche Boradonne à l'oiseauIcare l'accolade lumineuse qu'il espèreet qui le sauve   Depuis l'amersans fardsla route est longue Et le temps pressé répond à l'appelde l'aubeau chant roulé des vagues et des galets   Le calame des cannes calligraphie en bruissant l'or des cimesPoudroie comme il encensela mer et ses étoilesde neigetourbillonant de la dune jusqu'au Ciel   ... [Lire la suite]
lundi 26 décembre 2016

L'ENFER AU PARADIS !...

  Gravure  Gustave DORE    Elle n'est pas miséricordieusemais revêt le velum des cieux On y vague comme mûrissent les nues aux visages mutiques Ses rudesses concèdent à la rigueurun espace de liberté sans pareil Féeriques et    drapées de blanches furies convoient la grande faucheusepar-delà les champs ondés en s' entant aux rêves Au coeur du grain blanc quand le sein de la mer noire délivrel'onde mythique des Parques   des Erinnyes La chute comme l'envol magnifient l'antre éthérédu... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 07:59:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
samedi 12 novembre 2016

PROFONDEUR DE CHANT ! ...

    Ce n'est pas une faute    une méprise mais bien l'image   un rêve que je priseLe ciel est si profond     l'azur vertigineuxquand le vent va violent et mélodieux De l'alliance    du pacte qui me rive à luipoursuivant sans fin  l'onde de la nuitse promettre aux champs des oliviers  Les dieuxy entonnent leur plain-chant d'adieu J'ai dans le coeur  une vague étrangequi m'emporte     un souffle qui me berce  Songe de fruit  " bleu comme  une... [Lire la suite]
dimanche 30 octobre 2016

SANS RAISONS !...

« On continue quand même, peut-être parce qu'on sait qu'il faut continuer, même si on ne comprend plus pourquoi. » Bernard MOITESSIER - La Longue Route -       LARMES_SOEURS Pour avoir tant erréà l'ombre translucide de l'absurde, par trop croisé le mutisme absinthedes larmes petrées, et des rouleaux de prières  dorés, l'aventurier  du coups de temps côtoie des latitudes insoupçonnées ...Solitude, souffrance, silence ; l'impassible triskelondoie en esquissant l'éternité,danse aux transes... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 03:27:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,