vendredi 6 janvier 2017

FUSIONNELLE ! ...

    CELESTIELLE FUSION   Qui ne laisserait jamais plus de palpiter aux vents lactescentsdes Ours et d'Orionlorsque la  blanche Boradonne à l'oiseauIcare l'accolade lumineuse qu'il espèreet qui le sauve  Depuis l'amersans fards et solitairela route est longue Et le temps pressé répond à l'appelde l'aubeau chant roulé des vagues et des galets Le calame des cannes calligraphie en bruissant le dessein des cimespoudroie comme il encensela mer et ses étoilesde neigetourbillonant de la dune jusqu'au Ciel ... [Lire la suite]

lundi 26 décembre 2016

L'ENFER AU PARADIS !...

  Gravure  Gustave DORE    Elle n'est pas miséricordieusemais revêt le velum des cieux On y vague comme mûrissent les nues aux visages mutiques Ses rudesses concèdent à la rigueurun espace de liberté sans pareil Féeriques et    drapées de blanches furies convoient la grande faucheusepar-delà les champs ondés en s' entant aux rêves Au coeur du grain blanc quand le sein de la mer noire délivrel'onde mythique des Parques   des Erinnyes La chute comme l'envol magnifient l'antre éthérédu... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 07:59:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
samedi 12 novembre 2016

PROFONDEUR DE CHANT ! ...

    Ce n'est pas une faute    une méprise mais bien l'image   un rêve que je priseLe ciel est si profond     l'azur vertigineuxquand le vent va violent et mélodieux De l'alliance    du pacte qui me rive à luipoursuivant sans fin  l'onde de la nuitse promettre aux champs des oliviers  Les dieuxy entonnent leur plain-chant d'adieu J'ai dans le coeur  une vague étrangequi m'emporte     un souffle qui me berce  Songe de fruit  " bleu comme  une... [Lire la suite]
dimanche 30 octobre 2016

SANS RAISONS !...

« On continue quand même, peut-être parce qu'on sait qu'il faut continuer, même si on ne comprend plus pourquoi. » Bernard MOITESSIER - La Longue Route -       LARMES_SOEURS Pour avoir tant erréà l'ombre translucide de l'absurde, par trop croisé le mutisme absinthedes larmes petrées, et des rouleaux de prières  dorés, l'aventurier  du coups de temps côtoie des latitudes insoupçonnées ...Solitude, souffrance, silence ; l'impassible triskelondoie en esquissant l'éternité,danse aux transes... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 03:27:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
samedi 29 octobre 2016

COMME DEUX PORTS !...

    " Lorsque vous susciterez chez les autres un mélange de pitié effrayée et de mépris, vous saurez  que vous êtes sur la bonne voie. Vous pourrez commencer à écrire." Michel HOUELLEBECQ   Il y a deux ports que j'aurai rejointsen les liantà l'âme indestructible des arbres.Je vous présente     Solitudeet Souffrance, deux destinées.Nous sommes désormais inséparables.L'une ne se voit pas quand l'autres'abîme à l'intime de soi et révèle   Associer ces muses à l'amer de pierre qui me regarde... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 12:20:00 PM - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
samedi 8 octobre 2016

CERTITUDES !...

      Tu capesMarin inexorablement comme tu ceins l'aura de ces sillages qui vont    ouvrant les  abîmes d'un  hypothétique  repos Rien qui ne faillisse au temps du rêveà l'immémoriale sagessedes choses vraiesauxquelles tu voues ta foi Ô stèles marines  point de naufrage  Tu nous arrivesMarin imaginaire sur ton croissant de lune ailé que bercent nuages en ballons carmins accourus de l'amont auréolés d'embruns déjà voile purpurine au Levant évanescente... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 08:13:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

dimanche 18 septembre 2016

LE CHANT MYSTIQUE DE L’ÉCLAIRCIE !!!!

  Pour avoir tant levé les yeux,  Ô Ciel !  et  pensé l'éclaircie qui m'eût délivré des murs d'une prison  ouverte où continuent  de mourir et de souffrir les liens de l'Azur, ce texte énigmatique que je dédie au vitrail sans nef  que l'on ne voit que sur la mer, l'océan, sur fonds d'horizons sombres,  que diluvient des cordes de pluies acides et sanglantes  ...! Par le mal de terre qui tourmente et blesse, s'évader, là-bas... Une éclaircie, tout en poésie, la seule qui vaille d'oser... [Lire la suite]
vendredi 9 septembre 2016

GRAND FRAIS / POÉSIE !...

   Un Solo extrême vers " Urienti " ! Grand Sud de l'Île de Corse, un jour de Combo - Tramunatana et Livanti - Parc Marin des Bouches de Bunifazziu.      GRANDS FRAIS    J'invoque l'éveil par les sept sens qui me guident au-delà du visible Ce  sentir de tout le mental enfin l'intuition  qui viennent à moipour allerl'amble de tes risées dont le bleu froncésigne la beauté insigne des îles Blancs Ponants sombres  AutansEmmenez-moiloin au largecomme vous emportez l'alcyonle puffin... [Lire la suite]
vendredi 26 août 2016

" OXYMORES " !...

Ulysse et les sirènes (1891) par WATERHOUSE ©N.G. Melbourne     OXY-MORES    Je suispar la nuit   profondément claire des astres l'éblouissement sombre de la lumière aurorale comme je m'en retourne du Levant errant au chant perpétuel des vagues Ô lointains sanglants  horizons barrésmarée des silences tumultueux au vent des îles qui roulez   éclats de lune    barques ecchymoses abyssales Emportez ce penser solitaire qui fait mal aux mondesvoile lactescent... [Lire la suite]
dimanche 6 mars 2016

FASSE QUE LA MER !...

        Vaguer    songer     dériver A perte de vue des mots avides de sens s'esseulent en foulant la grève vierge de tout pas et que l'onde lisse à souhait   La fresque tutélaire fascine tutoie les étoiles sans nombre La tempête embellit le rivage les métamorphoses composent          Sur le sable   l'éternel égrène le vaste poème de la mer qui passe et s'en revient à toujours     EchoCentaine... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 08:47:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,