mercredi 8 octobre 2014

AU DES-SEIN DE L'AUBE !...

  MARILLION // BEYOND YOU       SILENCES  Une onde que l'aure dessineVague qui nous destine dès l'aubeAux promesses de l'archipelPar la nuit nitescente et tonnante Je caresse   fébrile   les contoursD'une foi à nulle autre pareilleQui nous eût convié Toi et MoiAu vertige  inconnaissant de l'orbe Lorsque de béer sans deviserA l'envol pur et pâlissant de l'étang Aux ailes tourmalines des lamesBeauté _ Azur _ Amour Convolent enfin  Ô dessein de la mer   Serein Qui nous eût... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 02:31:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

mardi 7 octobre 2014

PIERRE REVERDY - FORTE MER !...

Forte merDevant le bateau immobileQuelqu'un qui attendC'est le port qui bougeIl fait trop de ventle niveau de l'eau changetant la mer est lassetout devient plus grandLe marin qui passe arrive en retardD'où vient l'air qu'il aEt sa tête bassela sortie du bartout l'équipage est dans les mâtsUn oiseau s'effaceSur le ciel plus platTout le monde a peurQuand la casquette l'air et les nombreux visagesle vent a tout mêlé dans un même nuage.   Pierre REVERDY  Tableau  : Ivan AIVASOWKI  - 1817 - 1900   ... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 10:51:16 AM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
samedi 27 septembre 2014

LE PETIT UNIVERS !...

        ARMAND AMAR  Comment ne pas avoir recours à l'évocation grandiloquenteAux mots fantasques et empreints d'emphase   Lorsque vague L'esprit fasciné de l'émerveillement et du questionnement Incessants    A l'orée du Tout     de l'infime détail qui eût A lui seul illuminé la conscience et emballé la beauté Faut-il raviver la mémoire de l'ange exilé qui se souvient Du paradis   Invoquer les ors oniriques de l'étoile Hölderlin Pour suivre le guide sur la voie... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 05:32:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
lundi 15 septembre 2014

VAGUE ALLÉGORIE !...

    ARMAND AMAR      Vague  allégorie  SombreComme le lointain visageD'un manque        de l'absence Que de tendres boucles Cernent en divaguant Lorsque la  révèle l'écharpe Lustrale des îles     A l'aube Livrées azurées  obstinant les ventsAux accroche-coeursCharmants et caressants Des camées    des psychésLégères qui palpitent Un refletUn souffle négligemment Apprêtent une jeune vague Depuis le large     à la... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 06:12:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
dimanche 7 septembre 2014

UNE SILHOUETTE POUR AMER !...

                ***   En amont    les chars du Ponant les adrêts ensoleillésla mer  et ses lointainsd'îles et d'étoilesdéjà mortes       courant   é-perdues Ne l'aurait-elle jamais autant tenté    ailant Une bordée  et sa  folie pointent les rives d'un songeInfiniment suave et bleu Les lames  vont sous le vent blanches et vaporeuses fabulent obstinément et sans fin l'alacrité des chosesdu silence ... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 05:23:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
dimanche 31 août 2014

CELESTIELLE FUSION !...

LUDOVICO EINAUDI         Le chant immémorial Des baleines Et des dauphins-pilotes Pour ultime écho La mélopée des flotsPour unique cielL'embrun nous saouleFuyons l'enferRegagnons les  champs suaves Et absinthesDes perennelles harmonies L'ellipse est delphinePuffin  sterneSur la mer de joieQuand l'aile la  caudalePalpitent en guise De célestielle fusion Et l'océan profond Enveloppe La nuit sereinePromène l'ombreD'un hasard Illumine la rencontreQui nous fondeVous  et moi Quelle autre... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 09:12:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

vendredi 22 août 2014

LA MER DE L'INTRANQUILLITÉ ...!

Jim Morrison ! Que ne suis-je encore   lorsque de virer de bordNe sachant plus où aller  désabusé   Vaste est la  Voie A l'entour   au seuil de l'abîme   déclinant le pari abrupt et l'insondable invite des vents Le vide et le néant submergent       Une vie Je n'oublie rien     Des-illusions que l'azur diluvie Et n'avoir de cesse de franchir une murailleDe cristal      Oser les corridors d'un sas étrange Aucun être cher        si peu... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 06:13:00 AM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
samedi 16 août 2014

UNE RENCONTRE !...

  17 Minutes pour découvrir une Page, Corsica...GO56 ! Autour d'une Île aux mille visages de pierre et d'eau, entre les fards des ciels et des vents, là où semer quelques pensées avant que d'être évanescentes réminiscences dans le coeur des enfants !...  Vaine résonnance égarée, aurore en plein jour encore plus  radieuse, être une seule fois, en ce bas monde, fidèle accord du champ !   A la lisière d'une forêtCouchée par les ventsSur le tendre lit des dunes Un espoir une rencontreAux parfums musqués... [Lire la suite]
vendredi 25 juillet 2014

CHANT D'INNOCENCE !...

      Peinture et Toile Winslow HOMER        Nous  confondre     encore une fois Là-bas   comme un rêve  vague  de cristalÉvadons-nous   fuir ces nouveaux  amers      viens Embrassons les confins D'un cri vivant la passion  Un océan de promission Caressons  ensemble   l'ultime vertige de l'onde Son regard  m'est  révélationPanse les blessures  d'un  mal au monde qui chute comme il... [Lire la suite]
lundi 7 juillet 2014

LYRE DANS UNE OCELLE !...

  Laisse errer le violon, pleurer la guitare  ! ANTIMATTER    PROSE D'UN MARIN   ... Entendre "  Marin " :  dans le sens où la Mer le prend,  seul et sans assistance, et  le rend à la Terre, si tel est son profond désir ! le marin et son esquif, sans qu'il en eût  été autrement que d'un pacte, cette allégeance sans condition où la  liberté et l'autonomie ne divorcent jamais  l'une de l'autre mais demeurent scellées, comme la Fidélité et la Vérité ... Ainsi des maux... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 09:25:00 AM - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,