mardi 4 novembre 2014

PAR LES CHANTS DE LIN BLEU !...

          MYSTERY - Between Love & Hate -       Que par notre souffle mêléD'ors et de gemmes précieusesA la corolle pétillante des vagues en  fleurs J'éffane ce chant de lin bleu L'ivresse d'un délire absinthePuis safre en leurs ponants cyanosésUn rêve que je nous destine Et qu'incantent souveraines La solitude et la folie Ô ma Muse Que ne fabules-tu pas Quand le silence partout Et nulle part s'octroie Un mirage  Une nymphe Me rappelle alors Au divin écho de... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 03:20:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

mardi 28 octobre 2014

LES PIERRES COMME L'AMER PARLERONT !...

  MOGWAI    J'aurais naufragé ici autant de maux Et de pensées que les monts Et la mer en amont auront roulé De galets et sculpté de rochersAinsi de l'ode au temps à la mémoire J'aurais autant de fois viré de bordQue les vents auront emporté De blancs moutons cavalcadant Sur le voile retissu d'un azur Aussi profond que l'arc en ciel La terre et la mer m'auront livré D'un commun accord le chant Des vagues brisées en guise de présentEt l'éternel pour unique pacte A jamais tenu sur le fil de l'instant Je laisse à... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 08:49:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
samedi 25 octobre 2014

LAISSE CE CORPS A L'ANCRE !...

 Et si j'étais le Vent et Toi, la Vague ?    ARMAND AMAR  Laisse ce corps à l'ancreMarinEt si le décours est au chancrePèlerinIl est d'autres confins  Le silence de la mer prélude à l' EssenceLégèretésDiaphanes        ÉvanescenceLa pureté Et l'amour louent en elle  l'Immanence Qu'importe le corps-mortMarin Quand le côtre ailé  vers le dernier portS'offre au chant du dauphinLe vol immuable des Puffins Et voilà que tes maux s'allégentMarinAux mots que l'encre piège... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 09:30:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
vendredi 24 octobre 2014

UNE VOIX DANS LE VENT !...

    Ce n'est qu'un rêveAux longues bordées  bleues Une autre nuit qu'élève L'azur ondé et fastueux Des vents tempétueux Un écueil s'isoleEt c'est toute la merEn hyperbole Qu'enivre l'amer Qui brise et parabole Comme un rappelÔ lointain îlotVeille matelot veilleAu grain blanc à l'ocelleA l'engeance cernée du flot La Mer te fut  MarinEnfin miséricordieuse Lorsque claire et impétueuse Elle décida d'un destinOù  fuir  sans fin Et à travers les ciels Aux rives d'un seul horizon Comme l'onde... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 08:00:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
mercredi 15 octobre 2014

AVANT DE PARTIR !...

        Le chant des nixes pour ivresse  l'hiverPar les champs pers de la mer sans finVague au vent évanescent de l'embrunEntre le verger et l'amer  lointain   J'erre A l'appel tonnant des abysses  des étoilesAccourent les hérauts nimbés et carminsLa nuit sera aux nues fantasques  aux voilesIndéfiniment  feignant l'alcyon pérégrin J'abandonnerai alors la rime le quatrainPour que le frisson à l'aube me destineSans raison ni foi que la passion  L'entrain A toi me lie... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 04:59:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
mercredi 8 octobre 2014

AU DES-SEIN DE L'AUBE !...

  MARILLION // BEYOND YOU       SILENCES  Une onde que l'aure dessineVague qui nous destine dès l'aubeAux promesses de l'archipelPar la nuit nitescente et tonnante Je caresse   fébrile   les contoursD'une foi à nulle autre pareilleQui nous eût convié Toi et MoiAu vertige  inconnaissant de l'orbe Lorsque de béer sans deviserA l'envol pur et pâlissant de l'étang Aux ailes tourmalines des lamesBeauté _ Azur _ Amour Convolent enfin  Ô dessein de la mer   Serein Qui nous eût... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 02:31:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

mardi 7 octobre 2014

PIERRE REVERDY - FORTE MER !...

Forte merDevant le bateau immobileQuelqu'un qui attendC'est le port qui bougeIl fait trop de ventle niveau de l'eau changetant la mer est lassetout devient plus grandLe marin qui passe arrive en retardD'où vient l'air qu'il aEt sa tête bassela sortie du bartout l'équipage est dans les mâtsUn oiseau s'effaceSur le ciel plus platTout le monde a peurQuand la casquette l'air et les nombreux visagesle vent a tout mêlé dans un même nuage.   Pierre REVERDY  Tableau  : Ivan AIVASOWKI  - 1817 - 1900   ... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 10:51:16 AM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
samedi 27 septembre 2014

LE PETIT UNIVERS !...

        ARMAND AMAR  Comment ne pas avoir recours à l'évocation grandiloquenteAux mots fantasques et empreints d'emphase   Lorsque vague L'esprit fasciné de l'émerveillement et du questionnement Incessants    A l'orée du Tout     de l'infime détail qui eût A lui seul illuminé la conscience et emballé la beauté Faut-il raviver la mémoire de l'ange exilé qui se souvient Du paradis   Invoquer les ors oniriques de l'étoile Hölderlin Pour suivre le guide sur la voie... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 05:32:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
lundi 15 septembre 2014

VAGUE ALLÉGORIE !...

    ARMAND AMAR      Vague  allégorie  sombreComme le lointain visageD'un manque        de l'absence Que de tendres boucles Cernent en divaguant Et que révèle l'écharpe Lustrale des îles     A l'aube Livrées obstinant les ventsAux accroche-coeursCharmants et caressants Des camées et des psychésLégères qui palpitent Un refletUn souffle négligemment Apprêtent une jeune vague Depuis le large     à la croiséeProbable d'une traversée L'un à l'autre... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 06:12:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
dimanche 7 septembre 2014

UNE SILHOUETTE POUR AMER !...

OPETH                ***   En amont    les chars du Ponant les adrêts ensoleillésLa mer  et ses lointainsD'Îles et d'étoilesDéjà mortes       courant   é-perdues Ne l'aurait-elle jamais Autant tenté    ailant Une bordée  et sa  folie Vers les rives d'un songeInfiniment suave et bleu Les lames sous le vent Blanches et vaporeuses fabulent obstinément Et sans fin l'alacritéDu silence     de la nuit Les... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 05:23:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,