samedi 7 juin 2008

LE CHANT DES NAUFRAGES ....

    Nous sommes les naufragés de la langue D'un pays l'autre nous allons, accrochés aux bois flottés de nos phrases Ce sont les restes d'un ancien navire depuis longtemps fracassé Mais le désir nous point encore, tandis que nous dérivons De sculpter dans ces planches des statuettes de sirènes aux cheveux bleus Et de chanter toujours avec ces poumons-là: Laissez-nous répéter la mer N'intentez point de procès stupide au grand large   La mer, accrochée à la mer Tremble et glisse sur la mer Ses mouvements de... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 03:08:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

dimanche 4 mai 2008

GAIETE DE LA MER ...

Pour Michelet, la mer est maternelle et bonne. Pour Hugo, c'est le gouffre sauvage, le redoutable chaos dont les apaisements mêmes ne sont qu 'hypocrisies ...! Quand la mer veut, elle est gaie. Aucune joie n'a l'apparence radieuse de la mer. L'Océan est un épanouissement. Rien ne lui fait ombre que le nuage, et cette ombre, d'un souffle, il la chasse. A ne voir que la surface, l'Océan, c'est la liberté, c'est aussi l'égalité. Sur ce niveau, tous les rayonnements sont à l'aise. L'hilarité grandiose du ciel clair s'y étale. La mer... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 03:00:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
samedi 19 janvier 2008

POESIE, MARCEL PROUST ...

ÉVOCATION DE LA MER , MARCEL PROUST , LES PLAISIRS ET LES JOURS                LA MER   "... La mer a le charme des choses qui ne se taisent pas la nuit, qui sont pour notre vie inquiète une permission de dormir, une promesse que tout ne va pas s'anéantir, comme la veilleuse des petits enfants qui se sentent moins seuls quand elle brille .Elle n'est pas séparée du ciel comme la terre, est toujours en harmonie avec ses couleurs, s' émeut de ses nuances les plus délicates.Elle... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 07:16:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
vendredi 4 janvier 2008

WALT WITHMAN , POESIE...

      LES EXPLORATEURS   O vaste Rondeur qui nage dans l'espace, tout enveloppée de visible puissance et de beauté - la lumière et le jour alternant avec l'obscurité spirituellement foisonnante, hautes processions indicibles de soleil, de lune et d'étoiles sans nombre, là haut,et en bas, les herbes et les eaux multiples,dans un dessein impénétrable, quelque intention prophétique cachée - pour la première fois maintenant il semble que mon esprit commence à t'embrasser.Descendant des jardins de... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 04:56:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mercredi 19 décembre 2007

PUESIA CORSA ....

                                                                                        Poèsies où la magie d'une Île rayonne comme les rimes et l'Amour d'une Terre à part, secrète malgré les images que l'on pourrait faire. Cette Île est un don des... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 10:44:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
mercredi 12 décembre 2007

POESIE , J . BREL ...

  LE PLAT PAYS Avec la mer du Nord pour dernier terrain vagueEt des vagues de dunes pour arrêter les vaguesEt de vagues rochers que les marées dépassentEt qui ont à jamais le cœur à marée basseAvec infiniment de brumes à venirAvec le vent de l'est écoutez-le tenirLe plat pays qui est le mienAvec des cathédrales pour uniques montagnesEt de noirs clochers comme mâts de cocagneOù des diables en pierre décrochent les nuagesAvec le fil des jours pour unique voyageEt des chemins de pluie pour unique bonsoirAvec le vent d'ouest... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 02:13:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

lundi 8 octobre 2007

BORGES , PERMANENCE ...

             LA MER Nulle cosmogonie encor n’était tissée ; Rêve et terreur manquaient, donc point de Dieu ; Les jours N’avaient pas monnayé le temps - mais la toujours Mer était là, la mer, la jamais commencée. Qu’est la mer, qui ? Que veut ce principe mouvant, Ce vieux rat forcené des piliers de la terre, Cette eau toutes les eaux, cette eau dol et mystère, Et hasard et splendeur et précipice et vent ? Chaque fois que nous la voyons, c’est la première. Nous la voyons dans cet... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 09:46:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
jeudi 20 septembre 2007

LA PARABOLE DE L 'OCEAN ...

  "... La mort de l ' Ego ... "   "     La conscience universelle est souvent comparée à l'océan : une masse fluide, indifférenciée, et la première phase de la création correspondrait à la formation de vagues.Une vague peut être considérée comme une entité individuelle, et pourtant il est évident que la vague est l'océan, et l'océan la vague. Il n'y a pas de séparation ultime.La phase suivante de la création serait une vague se brisant sur les rochers et vaporisant l'air de gouttelettes d'eau, qui... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 09:16:00 AM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
lundi 3 septembre 2007

VICTOR HUGO ET LA VAGUE ....

  " MA DESTINEE " C'est ainsi que Victor Hugo avait nommé ce Dessin, celui d'une Vague émouvante de réalisme et aux formes imposantes, aux galbes chaotiques dans un déferlement menaçant et meurtrier fait d'ombres et de probables sinistres... Il y a dans cette esquisse, ce tableau toute la force de l'ellipse, de l'incessant mouvement de la vie et la puissance des éléments qu'une une énergie infinie ordonne et orchestre. La lame est altière, rebelle, farouche et lumineuse, révélée ici dans l'absoluité de l'orbe. Le ciel est aux... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 04:47:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
mercredi 22 août 2007

LE CHANT DE LA VAGUE ....

  LE CHANT DE LA VAGUE   Le rivage et moi sommes deux amants que la passion rapproche et que l 'air sépare. Je viens d'au-delà de l'horizon azuré mêler l'argent de mon écume avec l'or de son sable et rafraîchir de ma salive l'ardeur de son coeur. A l 'aube , je récite les canons de l'amour passionnel aux oreilles de mon bien-aimé et il me serre contre sa poitrine . Le soir , je fredonne la prière du désir ardent et il me couvre de baisers. Je suis insistante et impatiente alors que mon bien-aimé est un allié de la... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 09:30:00 AM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,