vendredi 19 janvier 2018

EXTRÉMITÉS !...

    TOLLARE  " ... Est probablement un toponyme d'origine étrusque. Il signifierait " Finis Terrae" = Finis-Terre. Un équivalent du " Limen " Latin = Seuil... Un grand merci à  A. PAOLI   Je l'aurai toujours évoqué, pensé et, tant écrit ! Là-bas, vers l'Île Verte dont l'étrave métamorphique fend flots et lames du  terrible Libecciu. Un vent de Suroît fou et doux mais aussi,  l'hiver,  froid et cinglant. Oui, certainement, le seuil, un gué  submergé où deux mers de légendes versent... [Lire la suite]

samedi 9 décembre 2017

VENT FROID ! ...

    L'automne  cingle, chemine vers le solstice. La course du soleil offre à la mer de chatoyantes luminances, comme si elle eût été par les fonds soudainement  éclairée. Ainsi de conter en passant l'éternel recommencement des vagues que le vent froid irise, diapre.  Tout n'est que silences et lointains habités ; le  ciel de traîne emmène et lève à l'envi la chevelure de vagues messagères déroulant vers le rivage  leurs épais manteaux de neige et d'écume. Magie d'une Île aux beautés... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 02:34:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
mardi 21 novembre 2017

" TAILLER LA ZONE " !...

  Ce n'est hélas ! pas le titre d'une chanson très connue, accompagnée de son si beau texte,  emplie d'espoir et de  souhaits. Que ce  détour vers l'Artiste-Musicien  que nous aimons illustre la page que voici ...!  Oui, " Tailler la Zone ", s'extraire, s'exiler, regagner ces pans d'une harmonie encore préservée. Des êtres responsables, éclairés, en auront décidé ainsi, envers  et contre tout ;  investissements louables prisant l'avenir, le développement durable, de saines métamorphoses. ... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 01:10:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 20 novembre 2017

FACE A LA MER !...

  DE LA PROSE  MARINE A LA DECOUVRANCE   Prends le temps de regarder la mer... Assieds-toi, pose-toi là, où  le vent ne passe plus et te laisse à l'envi scruter  la mer lointaine du coup de temps ! Ce que je te dis en prose  sera, qui sait, plus probant, tentant ; du moins, je l'espère, pour tant de rivages que cette invite révèle et qui attendent la migration des saisons dont tu renais. La mer, tantôt blanche écharpe, sitôt mélodieuse étreinte, si secrète en  son  rêve-immensité et ses... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 07:29:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
lundi 27 mars 2017

" URIENTI " ISULA DI CORSICA !...

Comme si la Tramuntana avait convié entre les îles  les rouleaux denses de l'Atlantique ! Contrastes et lumières auront  peut-être différé, à la faveur des fonds et des ciels ultramarins de la Grande Bleue. De longues barres de vagues, une marée de vent  délinéaient un splendide terrain d'aventures extrêmes valant réelle invite à ne plus démériter ou faillir. D'épais manteaux d'écume au  damassé curviligne, ouatinés, odorants nous évoquaient un autre printemps, au-delà des saisons, le bel âge  qui éclot... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 07:44:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
vendredi 10 mars 2017

HORIZONS / RIF ET OCÉAN ,...?

" ULMETU  "    Non !   Ce ne sont pas les côtes du grand Sud Marocain, ni les vagues  qui viennent  mourir aux pieds du Rif  et de ses  abrupts immémoriaux d'où les hommes intrépides pêchent et remontent de  lourdes ombrines ...!  Nous sommes bien à bord d'une île à part. Une terre d'étraves sur l'azur immaculé des  songes délivrant quelques tours de magie éminemment blanche et solennelle. Souveraineté d'un territoire dépositaire  d'histoires,  de récits de mer et... [Lire la suite]

samedi 14 janvier 2017

SAILBOARD / ALCHEMY !...

   Elle aura été conçue pour penser et orchestrer  tes délires, tout  déséquilibre aérien et fluide. Une idée géniale désormais t'emmène et commande à toutes les formes de corps possibles. Cet esquif exige de toi que tu ne démérites jamais plus sur la vague. Gourmande,  aimant le jeu et les  mises risquées, c'est au plus près du regard des lames qu'elle t'invite à engager la spatule ou alors à chevaucher le rouleau qui déjà parfait l'arc tendu  d'une lèvre à nulle autre pareille. N'oublie jamais... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 01:37:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
samedi 29 octobre 2016

DEVANT, LA BARRE !...

La Tramontane commence d'esquisser ce qui  devient, les jours de gros temps, un mur arqué de plusieurs centaines de mètres de longueur. Une barre qui creuse encore, toujours un peu plus, les vagues suivantes qui se profilent  au large, au diapason de la force des vents ! Un aventurier  s'expose ! Nous l'avons un long moment suivi. Lancé, une fois engagé, c'est la Barre qu'il rencontre, inéluctablement ... Comme si les eaux de la mer du vent affrontaient celles d'un estuaire. Ainsi du flot contre le  jusant, du... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 08:16:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
jeudi 20 octobre 2016

LA ROBE ÉCAILLÉE DE LA MER !...

      " La solitude Ne plante rien : elle fait mûrir... Encore te faut-il en plus l'amitié du soleil. "   Friedrich NIETZSCHE      Par-delà les premières froidures de l'automne,ombres et orangés du petit matin s'éclipsent.Les nuages revêtent le ponant ; ciels de frimas,précoces augures... Ainsi du langage des signes ! De fortes rafales hérissent la robe  écaillé de la mer.Par myriades les dômes azurés bossuent l'horizon.Mais la houle lointaine toise obstinément les côtes.Les rochers... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 08:44:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
mercredi 12 octobre 2016

LA MER ENTÉNÉBRÉE !...

    Par un après-midi d'automne, déjà si sombre, règnent  les prémisses de l'hiver et des  futures  galernes. Les charrois de nuages augurent du vent fort qui dévale le long des îles. L'horizon flou vacille comme un mirage au désert, dans les lointains irradiés de dunes. Les voiliers d'une probable  course égrènent le chapelet de la mer du vent en ralliant le bon port. Tout n'est que profonde solitude. Le chant du silence ne laisse plus de combler et de ravir  l'ivresse des ailes blanches qui... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 08:49:00 AM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,