lundi 27 mars 2017

" URIENTI " ISULA DI CORSICA !...

Comme si la Tramuntana avait convié entre les îles  les rouleaux denses de l'Atlantique ! Contrastes et lumières auront  peut-être différé, à la faveur des fonds et des ciels ultramarins de la Grande Bleue. De longues barres de vagues, une marée de vent  délinéaient un splendide terrain d'aventures extrêmes valant réelle invite à ne plus démériter ou faillir. D'épais manteaux d'écume au  damassé curviligne, ouatinés, odorants nous évoquaient un autre printemps, au-delà des saisons, le bel âge  qui éclot... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 07:44:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

vendredi 10 mars 2017

HORIZONS / RIF ET OCÉAN ,...?

" ULMETU  "    Non !   Ce ne sont pas les côtes du grand Sud Marocain, ni les vagues  qui viennent  mourir aux pieds du Rif  et de ses  abrupts immémoriaux d'où les hommes intrépides pêchent et remontent de  lourdes ombrines ...!  Nous sommes bien à bord d'une île à part. Une terre d'étraves sur l'azur immaculé des  songes délivrant quelques tours de magie éminemment blanche et solennelle. Souveraineté d'un territoire dépositaire  d'histoires,  de récits de mer et... [Lire la suite]
samedi 14 janvier 2017

SAILBOARD / ALCHEMY !...

   Elle aura été conçue pour penser et orchestrer  tes délires, tout  déséquilibre aérien et fluide. Une idée géniale désormais t'emmène et commande à toutes les formes de corps possibles. Cet esquif exige de toi que tu ne démérites jamais plus sur la vague. Gourmande,  aimant le jeu et les  mises risquées, c'est au plus près du regard des lames qu'elle t'invite à engager la spatule ou alors à chevaucher le rouleau qui déjà parfait l'arc tendu  d'une lèvre à nulle autre pareille. N'oublie jamais... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 01:37:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
samedi 29 octobre 2016

DEVANT, LA BARRE !...

La Tramontane commence d'esquisser ce qui  devient, les jours de gros temps, un mur arqué de plusieurs centaines de mètres de longueur. Une barre qui creuse encore, toujours un peu plus, les vagues suivantes qui se profilent  au large, au diapason de la force des vents ! Un aventurier  s'expose ! Nous l'avons un long moment suivi. Lancé, une fois engagé, c'est la Barre qu'il rencontre, inéluctablement ... Comme si les eaux de la mer du vent affrontaient celles d'un estuaire. Ainsi du flot contre le  jusant, du... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 08:16:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
jeudi 20 octobre 2016

LA ROBE ÉCAILLÉE DE LA MER !...

      " La solitude Ne plante rien : elle fait mûrir... Encore te faut-il en plus l'amitié du soleil. "   Friedrich NIETZSCHE      Par-delà les premières froidures de l'automne,ombres et orangés du petit matin s'éclipsent.Les nuages revêtent le ponant ; ciels de frimas,précoces augures... Ainsi du langage des signes ! De fortes rafales hérissent la robe  écaillé de la mer.Par myriades les dômes azurés bossuent l'horizon.Mais la houle lointaine toise obstinément les côtes.Les rochers... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 08:44:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
mercredi 12 octobre 2016

LA MER ENTÉNÉBRÉE !...

    Par un après-midi d'automne, déjà si sombre, règnent  les prémisses de l'hiver et des  futures  galernes. Les charrois de nuages augurent du vent fort qui dévale le long des îles. L'horizon flou vacille comme un mirage au désert, dans les lointains irradiés de dunes. Les voiliers d'une probable  course égrènent le chapelet de la mer du vent en ralliant le bon port. Tout n'est que profonde solitude. Le chant du silence ne laisse plus de combler et de ravir  l'ivresse des ailes blanches qui... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 08:49:00 AM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

jeudi 8 septembre 2016

DUELLES FUSIONS ! ...

  BRIAN  O' GRADY  vers " URIENTI "    Voici une énigme, un noble secret. Deux acceptions en un oxymore heureux qui musent à l'orée du rêve, d'un cirque  à ciel ouvert traversé de songes... On y entend battre le pouls de l'azur dense et palpable, s'élever le souffle de l'autre Ciel. Il est vrai que pareil aboutissement engendre harmonie et complétude, totale sérénité ! Il faut beaucoup de détachement, de discernement, de déférence et de respect pour en approcher  les féeries, les... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 02:35:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
lundi 25 juillet 2016

LA PHOTO / JUILLET 2016 !...

    Oh ! rien d'exceptionnel et pourtant, un cliché  chargé, empli d'émotions, donnant  sur tant d'horizons inconnus qui  ne laissent jamais plus de révéler les versants d'un temps précieux, à mourir à petit feu ... Une évocation dont nul ne peut pénètrer les arcanes, l'alme profondeur de l'écume et des vents purs où les Muses s'invitent toujours. J'allais en ce jour  lumineux décliner le chant vague d'un azur océanique, ultramarin. Je cotoyais celui qui me donna la vie comme il  me trahit... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 01:22:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
mardi 12 juillet 2016

ET SISYPHE ! ...

     « il faut imaginer Sisyphe heureux »  Albert CAMUS    En effet, il le faut. Albert  Camus côtoie ici le sens  transversal de la vie, de l'existence à la Nature mêlée, éminemment sensée  ! Dans ce petit univers, Sisyphe  aboutit, malgré le mythe et toutes les interprétations qu'on en fît !... Images, digressions toutes subjectives, certes, mais de circonstances ; le rêve s'invite pour y être magnifié ; incontournable et conscient ! Même le Diable, selon les... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 07:49:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
dimanche 7 février 2016

SCÈNE !...

    Une silhouette hante  la grève au bout du môle  un phare sur  la mer veille    borde la nuit des brisantsà quai les mâts des goélettes nous destinent encore au tempsqui va   au gré des vents et l'azur lentement entonne l'infinie  monodie des flots Telles seraient peut-être les pensées égarées de cet homme au rocher qui s'accoteet se donne à la mémoire d'un champ dévastéd'une prairie marine qui ne sont plus que lavis ou camaïeux jaunis par les siècles Ils auront passé comme nous le... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 11:43:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,