jeudi 24 mai 2012

JOSEPH CONRAD - DES SOUVENIRS ...

§  " Il est difficile de caractériser autrement la profondeur et la tension d'un effort créateur où l'esprit, la volonté, et la conscience sont complètement engagés, heure après heure, jour après jour, loin du monde et à l'exclusion de tout ce qui rend réellement la vie aimable et douce _ quelque chose dont on ne saurait trouver l'équivalent que dans la sombre et infinie détresse d'un passage du Cap Horn vers l'Ouest, en hiver. Car cela aussi c'est la lutte des hommes avec la puissance du Créateur, dans un grand isolement, sans... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 07:12:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

lundi 15 août 2011

TYPHON - JOSEPH CONRAD ...

Le 3 décembre 1857, Józef Konrad Korzeniowski naît à Berditchev, en Ukraine. " Le Nan-Shan était pillé par la tempête avec une fureur insensée, destructrice ..."   Joseph CONRAD ( ...)  Les mouvements du navire devenaient extravagants. Ses embardées témoignaient d'une terrible détresse. Il tanguait comme il s'apprêtait à plonger dans le vide et semblait à chaque fois trouver un mur à heurter. Lorsqu'il y avait du roulis, il tombait sur le côté, en piquant du nez et se redressait sous un coup si violent que Jukes le... [Lire la suite]
vendredi 5 août 2011

LE LOUP DES MERS - JACK LONDON -

    " ... C'est alors, comme l'avait prévu Lou Larsen, que la tempête se déchaîna. Une vague verdâtre, à laquelle notre immobilité n'offrait plus une résistance suffisante, s'abattit sur nous, translucide sur un fond d'écume laiteuse. Je reçus sur tout le corps un choc écrasant, étourdissant. Je tombai, puis rebondis, je fus tourné et retourné en tous sens, tandis que j'avalais à pleine gorge l'eau salée. Puis je repris mon souffle et tentai de me relever. Mais je fus de nouveau renversé sur les genoux. Pour me... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 12:03:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
mardi 2 août 2011

L' HOMME OCEAN PAR SIMON LEYS

  Simon LEYS est Écrivain de Marine et dans cet ouvrage nous livre ses réflexions, plaçant Victor HUGO au centre de l'histoire universelle de la Littérature Marine.C'est un Article remarquable, concis, où tout est tracé, comme un sillage !   Victor HUGO, le génie de la Mer Mémoires de la Mer Cinq Siècles de trésors et d'Aventures Édition Folio Page 131 à 133   ...   J'ai eu deux affaires dans ma vie : Paris et l'Océan ", concluait le poète à la fin de sa longue vie. Quand Napoléon-le-Petit le proscrivit... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 04:49:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
lundi 11 avril 2011

PIERRE - LOTI

  PREMIERE RENCONTRE AVEC LA MER   Je voudrais essayer de dire maintenant l'impression que la mer m'a causée, lors de notre première entrevue, qui fut un bref et lugubre tête-à-tête. Par exception, celle-ci est une impression crépusculaire; on y voyait à peine, et cependant l'image apparue fut si intense qu'elle se grava d'un seul coup  pour jamais. Et j'éprouve encore un frisson rétrospectif, dès que je concentre mon esprit sur ce souvenir. J'étais arrivé le soir, avec mes parents, dans un village de la côte... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 06:54:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
samedi 19 mars 2011

MATELOT - PIERRE LOTI -

  Destinée du Pamir, voir le Lien http://souvenirs-de-mer.blogdns.net/spip.php?article85   . Au large. Partout alentour, le vide, l'infini cercle bleu de la mer. En haut, l'échafaudage des voiles blanches et des cordes rousses aux senteurs de goudron,domaine de Jean et des gabiers; mécanisme organisé merveilleusement, presque animé, dont chaque nerf moteur a son nom, sa fonction et sa vie; et, circulant dans tout cela, l'équipage, c'est à dire quelques centaines d'hommes que le hasard a rassemblés, dont les noms sont... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 06:16:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

samedi 25 décembre 2010

TEMOIGNAGES 24 /25 - DECEMBRE- 2010

  24 & 25 Décembre 2010, au milieu de ces lames pyramidales, îliennes, qui caractérisent si bien les jours de Tempêtes au Large  !!!   En souvenir de la terrible Tempête du 2 Janvier 2007 où je partageai des Sets d'une stupéfiante hauteur avec un Waverider inconnu    ***   Le temps est froid, couvert ; le soleil ne me concédera aucun rayon. Il est aussi aux grains et à la bruine. Le Vent de Noroît souffle, cingle en fortes rafales, brutal ; puis il mollit après ces épisodes glacés de pluie... [Lire la suite]
lundi 13 décembre 2010

LES VAGUES GEANTES - TEMOIGNAGES

        Odyssée du Paquebot GRAND VOYAGER, en Février 2005, au large de la Sardaigne, A VOIR. La violente Tempête a atteint la Force 11, les creux en mer oscillaient entre 8 et 14 m, sans doute plus lors du passage de la vague qui fit une voie d'eau sur le pont et noya l'alimentation électrique du navire, du moins en partie Machines. Le bâtiment ne semble plus manœuvrable, ces coups de gîte ont fait craindre le pire avec plus de 700 Passagers à bord L'homme et ses machines aussi titanesques soient-elles n'est... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 07:47:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mardi 24 août 2010

PUNTA OU MES SOUVENIRS DE TRES GROS

Ne voyez à travers ce récit aucune velléité déplacée de vantardise, de suffisance, de recherche éperdue et toute aussi éphémère, ostentatoire de Niveau, de prétention. Mon métier me file des overdoses d'évaluation, la nausée des compétitions, des confrontations interpersonnelles que je pense stériles dès lors qu'elles opposent l'homme à l'homme et les investissent comme finalités... Certes, je provoque peut-être le hasard, jouant parfois avec le sort, frôlant souvent les fortunes de mer; c'est vrai mais je n'en ai jamais l'intention,... [Lire la suite]
jeudi 18 février 2010

QUAND LA MER DICTE ! ...

  ...   La tempête a soufflé toute la nuit. De violentes rafales, grains et orages d'hiver se sont abattus au large en  déchirant la voûte céleste de fulgurants éclairs. La mer grossit et gronde.  Elle n'est plus qu'amples vallons au Golfe qui s'étend et creusent les distances. Je mets le cap  vers  la baie lumineuse  de Stagnolu. Je navigue au-dessus des Îlots de Tunara, vers le grand sud d'une île,  l'arène des grands jours ... En se ruant  à la côte, les vagues  masquent les... [Lire la suite]