Images du temps, d'une île qui tombe et s'oublie dans la Grande Bleue
jeudi 16 février 2017

SUBLIME GÉOLOGIQUE !...

Poursuivons notre quête d'images insolites ; exceptions insulaires !  La mer, la terre, le minéral, le végétal et la lumière pour animer le tout harmonieux d'un jour allant à l'orée du printemps. Que dire d'autre que la complétude inexpliquée de l'étant ?  D'entre le poli des granits porphyroïdes, l'azur Des ciels et de la mer, voir ici l'oeuvre d'un dessein intelligent dont nous  nous garderions bien d'en définir l'hypothétique réalisme.   Mais que de beautés sur lesquelles revenir dès lors qu'elles sont... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 07:05:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

mardi 14 février 2017

LE DOMAINE DES VAGUES !...

Des portions littorales encore et toujours épargnées ! Une lumière hivernale qui en rehausse tous les atours. Rivages dit-on communément sauvage lorsque nus dirions tout simplement authentiques et vrais, libres d'opérer toutes les métamorphoses que les siècles commandent et opèrent à travers la grande harmonie naturelle. La mer et le vent oeuvre à la scansion des choses immuables et éphémères à la fois. Il n'est point  besoin de se transporter aux confins de la planète. Une île pourvoit et satisfait à toutes les exigences des... [Lire la suite]
dimanche 7 août 2016

TOMBANTS !...

  Paysages de Sierras, à perte de vue ! En contrebas d'une route sinueuse au grain  mordoré  et authentique, des anses et des criques  qui   rivalisent  de  clarté et de beauté  avec  les lacs de montagne. L'érosion est ici si prégnante ; dévalements incessants vers le grand bleu des îles de la Méditerranée. Aucun village. Sur les coteaux, des vestiges et des ruines de bergeries ; Longères effondrées que l'on souhaiterait  restaurer et vivre à deux pas des flots, à l'orée d'un... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 09:49:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
vendredi 6 mai 2016

LEVANT !... MAI

    Une année, il y a déjà longtemps de cela, le Levant s'installa sur notre Île ; nous étions au mois de Mai. Il ne nous quitta que trois semaines plus tard ! La côte Occidentale, notamment le Sud-Est de l'Île, furent les plus concernées par ce flux d'Est tenace, sec et frais... Le Ciel, tantôt voilé, tantôt d'un bleu intense fascinait.  La mer  plate et  les horizons  si lointains, comme lavés, conféreraient  à ces tableaux une infinie profondeur où vaguaient les senteurs, les lourdes... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 09:56:00 AM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
mardi 27 janvier 2015

COMME UNE OFFRANDE AU REGARD ...!

  PIANO AVEC DIDIER SQUIBAN  - EVASION AZUREENNE _   *** ... Une gigantesque coulée de lave aurait flué vers la mer et se serait figée ! La terre  et les blocs  porphyroïdes rougeoyant sur l'azur, parcourus de moutons aux panaches cardés. La végétation, là-bas, est une ode à la forêt vierge et aux parfums musqués d'Orient ; le genèvrier à larges baies et le pigeon bizet se partagent les faveurs du Levant. Je sais la source chantante et le sablon doré que bercent l'arbousier et le myrtier. Assaut de la... [Lire la suite]
lundi 16 décembre 2013

RIVAGES, PENSÉES ...

(... )   Et je pense, écoutant gémir le vent amer, Et l'onde aux plis infranchissables ; L'été rit, et l'on voit sur le bord de la mer Fleurir le chardon bleu des sables.   Paroles sur la Dune - Extraits -  5 Août 1854, anniversaire de mon arrivée à Jersey. Victor HUGO, les Contemplations, Livre V, Poème XIII - 1856 -       La mer s'évade et s'en retourne pansant le rivageParchemins froissés du grand large aux écumesHiémales et de mes pensées qui vont et s'esseulentLes vents consacrent à... [Lire la suite]

mercredi 29 septembre 2010

LE GRAND SUD

Vers Fenu Je mets le Cap à l'Est, le vent s'est établi en grand frais, il hale l'Ouest-Nord-Ouest et forcit. Quand le soleil parvient au zénith, la mer argentée m'éblouit. Je peine à distinguer la crête des lames. Un regard au vent et c'est le large qui se délie, qui s'ouvre à mes yeux. Ce sont les contrastes et les nuances crues du grand sud, un univers à part apaisant, presque familier, vital ; une scène à ciels ouverts que la roche rouie illumine. Un poisson prend son envol, fuselé, ailé, il accompagne à grande vitesse et au ras... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 09:27:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
samedi 21 août 2010

LA MER NOUS ECRIT ...

Longues et interminables sont les confessions de la mer aux rivages. Les abrupts, les tombants du Cap Corse baignés des flots et de la houle cyan illuminent la mer de Ligurie, n'en finissent plus d'écrire, d'orner les parchemins ondés d'ocelles aux pieds des monts verdoyants et parfumés de myrtes. Les vagues semblent palpiter comme les ailes d'un papillon épuisé qui vient de se poser !Je me suis si souvent arrêté en chemin - Une voie inévitable, dont je me serais bien passée, véritable balafre, blessure pansée d'asphalte et de... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 07:14:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
dimanche 8 août 2010

TOMBANTS IN CAPICORSU

Et l'écume aux rivages graves jouent les harmoniques de la pureté, de la beauté, comme aux premiers matins du monde...
Posté par marin56 à 06:21:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
dimanche 24 juin 2007

BALCON D 'EMERAUDE ....

LE LITTORAL CORSE EST UN BALCON D'OÙ CHACUN PEUT PLONGER DANS UN UNIVERS DE RÊVES  ET DE DÉSIRS ...
Posté par marin56 à 06:46:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,