dimanche 12 septembre 2021

IMMERSION ! ...

  Henri   MATISSE sur l'Île de Corse    Marcher Lire   _  Ecrire Voguer Décliner  S'envoler   Ou,  comment s'évader de  soi - même, lâcher prise, demeurer  perpétuellement en  mouvement,  en éveil, au terme  de chaque pas, de chaque bord initiant  l'éloge de la fuite ?   Ne plus  sombrer, naufrager  en cours de route ... Telles vont mes expériences immersives, plus loin que le réel, hors du temps, par-delà l'espace... [Lire la suite]

mardi 1 juin 2021

MA BOUTEILLE A LA MER ! ...

      Puissé-je rallier  encore longtemps les envolées de la poésie  aux folles gestuelles de l'extrême  que m'accorde l'Azur lénifiant  ! Il est là non un pari mais une voie d'eau  que la Nature  et le Numineux auront si  longuement tracée, choyée, épurée. D'en ignorer l'hypothèse, la probabilité d'une Île  antique, j'aurais comme   failli à leurs  desseins, à la destinée de  " la plus belle " dit-on depuis le rêve des aèdes, la littérature  de... [Lire la suite]
samedi 10 avril 2021

PRENDS LE LARGE ! ...

    Indéfectible alliance  sentiment océanique  Plus loin que  l'horizon   l'autre rive me destine    J'appareillerai un   jour  de pleine mer  pour une destination inconnue un ailleurs   Cet " Eau-Delà "  dont j'entrevois   les prémices éthérées d'apaisantes  bleuités    Ivresse de l'envol  fulgurance que la vague  poétise  Au  bout de la  route je virerai  de bord  pour une... [Lire la suite]
vendredi 26 mars 2021

MIS EN ABYME ! ...

          "  Il y a un moment pour tout et un temps pour toute activité sous le ciel  : un temps pour naître et un temps pour mourir "   L'ECCLESIASTE  - Chapitre III   "  Le silence éternel de ces espaces infinis, m'effraie  "  Blaise PASCAL      Il ne  me reste  de  chemin que  le trouble  bipolaire Schyzo-Frère l'étreinte et l'envergure  des maux  de ces décennies tragédies  qui font... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 10:04:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
mardi 23 février 2021

ADAGIO ! ...

   SOLO SOLO  EXTRÊME  Nouvelle Catégorie / Recueil      A ces écrins de cristal  où la vie  létale   unitivement   convole   en chutant     Mer     Unique       planche de salut je suis   l'esquisse de malléables  desseins  aux  verres   arabesques   Ailes   qu'un  souffle  Océan exauçe et berce  depuis le temps du  rêve... [Lire la suite]
jeudi 21 janvier 2021

UN - PROBABLE ! ...

     Derrière-moi    au commencement de la voix    en chemin l'immensité d'un chant aux  souvenirs  océaniques   A l'horizon      plane un soupçons  d'éternité     Un -  probable  un - tangible  dessein   Y concourons-nous Aurais-je  été    Ici-bas    jeté  à l'aube d'une révélation pour y tendre  corps et  âme    Qu'il y faille   ce brin de... [Lire la suite]

lundi 18 janvier 2021

REECRIRE L'IMAGE ! ...

        "  Jamais je ne serai rien. Je ne puis vouloir être rien. Cela dit, je porte en moi tous les rêves du monde. "  Fernando PESSOA    Les images et leurs applats glacés  ne suffisent guère à dire et décrire le réel,  fussent - elles fruits de la récolte virtuelle,  moisson  d'un vécu engagé  où le mouvement, le risque, l'inhabituel l'emportent allègrement sur le quotidien et le commun de la sédentarité, des... [Lire la suite]
mardi 18 août 2020

RIVAGES DES SABLONS ! ...

      Aux rivages  des sablons ocreux  à la lisière du maquis  et des flots l'ombre des genèvriers ras  à larges baies tamise une  lumière crue  J'ai posé mon sac à bonheurs  un gréement et une planche courbe   Je sais la solitude prodigue de  chants et les  vents porteurs ne laissant  jamais de confier   aux ciels   des oiseaux la poésie des signes    La brise  effleure  un doux champ flue sans... [Lire la suite]
vendredi 28 février 2020

EAU-DELÀ - L' UN -SOUMIS !...

     On écrit un texte ; précipitations, fautes, étourderies ! Le clavier froid  fausse les notes de la main qui de l'âme au palimpseste, à l'encre fine,  jamais ne faillissaient ... Parvenir au pied du mur, entrevoir l'autre rive, là-haut, dans l'exhortation fluide et légère de l'onde messagère.     Il est des lieux  que les vagues et le vent animent imperceptiblement, en se cachant. Des fenêtres s'ouvrent, depuis  les tombants de pierres diluviés. De hautes tours, des abris... [Lire la suite]
mercredi 15 janvier 2020

CHEMINEMENT !...

      Cheminer, voguer,  sans vérité tracée à l'instantané de la Voie  ; quel  lumineux viatique !  On y  perd les repères du terrien. On y décèle indéfiniment ces fragments d'Eau-Delà,  les révélations du monde du silence ... Allégeance, sans conditions ni compromis. Ainsi de l'aventure, de l'extrême partition à jouer, à miser. Découvrance au royaume de la recouvrance !  Les jours de coups de vent et de fortes tempêtes le solstice d'hiver apprête un azur mercuriel, paradoxal...... [Lire la suite]