mardi 14 décembre 2010

LORAND GASPAR - DERRIERE LE DOS DE DIEU

Je suis marin sur tous les océansc'est moi qui gère ma vie et non pas l'océanni la tempêtepar aucun interlocuteur ne me laisserai me déposséder de moi-mêmeje ne puis commander aux élémentsni changer mon bateauseul me reste d'apprendre à naviguer par tous les tempsou m'arrêter aux risques de périravec ce qui est donné, avec ce qui m'est donnédans ce tourbillon de forces indifférentesJe négocie ma vie entre vents et vaguessachant que tout port est provisoirej'apprends à naviguer par tous les tempsmer calme caressant le nageuret zones de... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 07:37:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

mardi 30 novembre 2010

LE PORTEFAIX DES EAUX - POESIE - A. ROBIN

Par un jour bien plus beau que la cruauté même,Avec l'appui des vents gorgés, grisés d'écume, La mer, mortellement gémissante et hautaine, Plus que moi souveraine hôtesse de mes veines,M'a couvert à jamais du désastre des brumes.Chevaux jadis amis, secours menteur des rives,Seuils où mon souvenir s'esseule comme un cri,Collines d'où mon âme sous ses feuilles flairait la nuit,Et vous confins d'esprits embellis de démence, Que ne me guidiez-vous plus bas que la souffrance ?Plus que la mort, à jamais errant indifférent, Exilé de la mort... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 03:38:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
samedi 13 novembre 2010

L' ALLEGORIE DU NAVIRE - SAINT -EXUPERY

  IV " ( ... ) Et si j'ai su bâtir ma demeure assez vaste pour donner un sens jusqu'aux étoiles, alors s'ils se hasardent la nuit sur leurs seuils et qu'ils lèvent la tête, il rendront grâce à Dieu de mener si bien ces navires. Et si je la bâtis assez durable pour qu'elle contienne la vie dans sa durée, alors ils iront de fête en fête comme de vestibule en vestibule, sachant où ils vont, et découvrant au travers de la vie diverse, le visage de Dieu.Citadelle ! Je t'ai donc bâtie comme un navire. Je t'ai clouée, gréée, puis... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 01:16:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
mercredi 9 juillet 2008

" L'ANCURA DI A MISERICORDIA " ....

  CANTA U POPULU CORSU- NATALE LUCIANI - Insolite, étrange, comme surgie du passé, cette ancre corrodée, rouillée, effeuillant le métal, repose au bord de l'eau, contre les rochers... Comment est-elle parvenue jusque  là, quelle force l'aurait reprise à la Mer ? Un instant, je pensai: "... Et si la Sémillante, prise dans la Tempête effroyable d'un jour du mois de  Fevrier 1855, ayant brisé sa gouverne dans les Bouches de Bunifazziu, avait jeté toutes ses Ancres pour freiner sa dérive et, que l'une... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 04:51:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
lundi 26 mai 2008

EVEIL ...

La mer est poésie et les vagues déclament ses rimes, les stances mélodieuses de l'eau qui voyage. Les vagues tempêtueuses esquissent l'aurore, rejoignent le vol lumineux de l'oiseau dans le ciel. Elles comblent les rivages de blanvheur et de pureté. Dans l'azur amarante de l'aube, la mer matinale, empli des garances du levant, chaque vague est cascade, plain-chant, parchemin, cantique à la beauté, au mouvement et à la vie . Les nuages racontent une nuit chagrine et pluvieuse. Le soleil est bas, encore frileux, l'hiver s'illumine... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 08:04:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,