vendredi 14 juillet 2017

DASEIN !...

    LE RENDEZ-VOUS OMEGA    Il ne résulte pas de l'impudence virtuelledu parfait opérateur croyant orchestrer les facéties du temps qu'il fait et sera Il est de l'incertitude du chant des possibles qu'entonnent et que soulignent à perte de vueles élèments du Tout Et c'est pour cela    que chaque rendez-vous l'honorecomme le riche tribut d'une allégeanced'une alliance dont les termes infiniment oscillent entre la veine iroise des vagues et l'absinthe naufragé des écueils On le dit fou à... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 07:47:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

samedi 8 juillet 2017

DES VILLAGES VERS LA MER !...

  Musiquent encore le temps  des anciens     La mer    les vagues la monodie des vents et du cielque les  nuages  emportent  solfient les accords azuréensdu chant des îles et des pêcheurs Frissons    L'oiseau marin convole Au royaume de la Lyrecetera  cistre  gaita  irisent l'horizon un  champ   d' étoiles L'embrun neigeUne harpe aux  larmes de joieentonne la mélodie  de l'harmonie  que l'océan souligne ... [Lire la suite]
samedi 1 juillet 2017

VIENS AVEC MOI, LUI DIT LE PUFFIN !...

    "  ... Seigneur, prenez pitié du chrétien qui doute, de l'incrédule qui voudrait croire, du forçat de la vie qui s'embarque seul, dans la nuit, sous un firmament que n'éclairent plus les consolants fanaux du vieil espoir ! "  Joris-Karl HUYSMANS    Viens avec moi. Tu n'auras jamais été  de ce monde. Sans doute l'as-tu déjà quitté, pour toujours. Viens, suis-moi, je t'emmène là où l'azur est roi et la roche mordorée. On jouera avec les  vagues et les moutons. Ton aile suffit et, aux... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 08:26:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
lundi 15 mai 2017

LE SANGLOT ÉTRANGLÉ ! ...

  Petit inconnu, trop jeune pour te nommer, désormais seul, déjà orphelin  de ton jumeau ; il ne te reste plus que la fuite sous le vacarme tonitruant de l'artifice létal ! Un détail, une goutte fait déborder le vase... Qui prétend de toi différer sous les pluies de bombes, la stridulence des réacteurs ?   Il me vient comme un sanglot étrangléun spasme dont  l'instant décide des deux infinisQui de l'homme  de l'oiseau dont on relate à toujours     en amont du dogme la merveilleuse... [Lire la suite]
jeudi 4 mai 2017

OMÉGA !....

  " MUCHACHO " Nous envoie ce texte venu d'ailleurs, de la profonde solitude, du vaste coup de temps et se confie, sous le nuage d'embruns poétique, allégorique, évanescent !...    En cet instant vaguedestine-moi au galbeà l'orbe élyséende la mer en beauté N'ai-je pas écouté  et tant appris à tes côtés entre deux ondes et le rocherle chant du monde       la voixde la délivrance Tu me suis et me précèdesparaphant la scansion affranchie  d'une révélationl'allégorie de l'envol azuréen ... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 07:17:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
mercredi 26 avril 2017

L'ESCALE !...

      Quels maux    quel animal en moi eurent dès lors  retrouvé le Message Au-delà de la raisonnûment  au coeur d'une  pensée nueconvolons  Divaguons un peu   l'autel de la merparticipe du grand Toutduquel revenir toutes les foisunitivementEt je me pose comme on loue  serein  le croissant de lune vespéral Fouler le rivage l'onde  le désert et ses ombres  allant par les silences immaculés de l'azurN'est-ce pas s'inviter aux noces de la terre et de... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 05:21:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

mercredi 19 avril 2017

DE PASSAGE !...

" DE PASSAGE  "  constitue un thème poétique majeur dans lequel je ne laisserai jamais de me définir, de rendre compte de ces rapports aux mondes entiers qui  me soutendent et me fondent en tant que passager sur " Terre des Hommes ". C'est là même l'objet de cet espace  numérique où à travers les pratiques extrêmes, le contact avec les mondes et la nature, l'homme suit une voie, jalonnée de repères essentiels que la paix et l'amour éclairent, au-delà de toutes les nuits surfaites et les artifices pompeux... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 01:41:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
samedi 1 avril 2017

PRÉSENCE !...

  Une aile marie les ors du soleil aux encres  des ciels. Présence dont on ne perçoit que la trace labile, la fuite éperdue... Les liens qui la retiennent à l'instant sont si ténus qu'ils absentent  déjà. L'aile libre virevolte, palpite comme elle palpe les vents qui la tiennent à distance de l'incandescence des rochers. Présence unique  ! Empreinte diaphane louant  l'unisson mélodieux des vagues. Le jour, lentement, esquisse un sillage vers l'autre rive. Et va naissant, rêve layrinthique !  ... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 06:02:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
vendredi 31 mars 2017

MER ROUGE ?...

    .   Les yeux ensanglantés de pourpre et de carmin, Cette nuit j'ai noyé le spleen qui me consumeDans les flots cramoisis d'un océan de vin. J'ai bu. Pour me soûler j'ai bu jusqu'au matinLe bourgogne entêtant dont la vapeur embrumeLes yeux ensanglantés de pourpre et de carmin. Et voici qu'ivre-fou, liquide pèlerin, Mon corps danse au hasard, fouetté de rose écume, Dans les flots cramoisis d'un océan de vin. Point de bords. Un ciel rond qu'interrogent en vainDans la viduité de sa vaste... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 11:00:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
vendredi 6 janvier 2017

FUSIONNELLE ! ...

      CELESTIELLE FUSION     Qui ne laisserait jamais plus de palpiter aux vents lactescentsdes Ours et d'OrionLa blanche Boradonne à l'oiseauIcare l'accolade lumineuse qu'il espèreet qui le sauve   Depuis l'amersans fardsla route est longue Et le temps pressé répond à l'appelde l'aubeau chant roulé des vagues et des galets   Le calame des cannes calligraphie en bruissant l'or des cimesPoudroie comme il encensela mer et ses étoilesde neigetourbillonant de la dune jusqu'au Ciel   ... [Lire la suite]