mercredi 26 avril 2017

L'ESCALE !...

      Quels maux    quel animal en moi eurent dès lors  retrouvé le Message Au-delà de la raisonnûment  au coeur d'une  pensée nueconvolons  Divaguons un peu   l'autel de la merparticipe du grand Toutduquel revenir toutes les foisunitivementEt je me pose comme on loue  serein  le croissant de lune vespéral Fouler le rivage l'onde  le désert et ses ombres  allant par les silences immaculés de l'azurN'est-ce pas s'inviter aux noces de la terre et de... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 05:21:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

mercredi 19 avril 2017

DE PASSAGE !...

" DE PASSAGE  "  constitue un thème poétique majeur dans lequel je ne laisserai jamais de me définir, de rendre compte de ces rapports aux mondes entiers qui  me soutendent et me fondent en tant que passager sur " Terre des Hommes ". C'est là même l'objet de cet espace  numérique où à travers les pratiques extrêmes, le contact avec les mondes et la nature, l'homme suit une voie, jalonnée de repères essentiels que la paix et l'amour éclairent, au-delà de toutes les nuits surfaites et les artifices pompeux... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 01:41:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
samedi 1 avril 2017

PRÉSENCE !...

  Une aile marie les ors du soleil aux encres  des ciels. Présence dont on ne perçoit que la trace labile, la fuite éperdue... Les liens qui la retiennent à l'instant sont si ténus qu'ils absentent  déjà. L'aile libre virevolte, palpite comme elle palpe les vents qui la tiennent à distance de l'incandescence des rochers. Présence unique  ! Empreinte diaphane louant  l'unisson mélodieux des vagues. Le jour, lentement, esquisse un sillage vers l'autre rive. Et va naissant, rêve layrinthique !  ... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 06:02:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
vendredi 31 mars 2017

MER ROUGE ?...

    .   Les yeux ensanglantés de pourpre et de carmin, Cette nuit j'ai noyé le spleen qui me consumeDans les flots cramoisis d'un océan de vin. J'ai bu. Pour me soûler j'ai bu jusqu'au matinLe bourgogne entêtant dont la vapeur embrumeLes yeux ensanglantés de pourpre et de carmin. Et voici qu'ivre-fou, liquide pèlerin, Mon corps danse au hasard, fouetté de rose écume, Dans les flots cramoisis d'un océan de vin. Point de bords. Un ciel rond qu'interrogent en vainDans la viduité de sa vaste... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 11:00:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
vendredi 6 janvier 2017

FUSIONNELLE ! ...

    CELESTIELLE FUSION   Qui ne laisserait jamais plus de palpiter aux vents lactescentsdes Ours et d'Orionlorsque la  blanche Boradonne à l'oiseauIcare l'accolade lumineuse qu'il espèreet qui le sauve  Depuis l'amersans fards et solitairela route est longue Et le temps pressé répond à l'appelde l'aubeau chant roulé des vagues et des galets Le calame des cannes calligraphie en bruissant le dessein des cimespoudroie comme il encensela mer et ses étoilesde neigetourbillonant de la dune jusqu'au Ciel ... [Lire la suite]
vendredi 6 janvier 2017

LE PLAT PAYS !...

Avec la mer du Nord pour dernier terrain vagueEt des vagues de dunes pour arrêter les vaguesEt de vagues rochers que les marées dépassentEt qui ont à jamais le cœur à marée basseAvec infiniment de brumes à venirAvec le vent de l'est écoutez-le tenirLe plat pays qui est le mien . Avec des cathédrales pour uniques montagnesEt de noirs clochers comme mâts de cocagneOù des diables en pierre décrochent les nuagesAvec le fil des jours pour unique voyageEt des chemins de pluie pour unique bonsoirAvec le vent d'ouest... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 08:46:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

dimanche 1 janvier 2017

JEAN LAVOUE !...

Au bout du ponton, il y a le large, l'évasion, la liberté cosmique...   A tous les Visiteurs qui passent en chemin par ici, sur cette île, parfois sans la fouler mais en l'aimant comme on s'attache au dernier rêve paradoxal, ce poème, cette allégorie au temps fait d'eau et de pensées fleuries... CSC...GO56 Cette eau sauvage et pureTrésor que tu n’as pu garder entre tes mainsAbandonne-là au torrent de la vieEt garde au fond de toi son secretSois complice de son silenceDe sa fraîcheur de sourceDe sa lumière... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 10:29:00 AM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
lundi 26 décembre 2016

L'ENFER AU PARADIS !...

  Gravure  Gustave DORE    Elle n'est pas miséricordieusemais revêt le velum des cieux On y vague comme mûrissent les nues aux visages mutiques Ses rudesses concèdent à la rigueurun espace de liberté sans pareil Féeriques et    drapées de blanches furies convoient la grande faucheusepar-delà les champs ondés en s' entant aux rêves Au coeur du grain blanc quand le sein de la mer noire délivrel'onde mythique des Parques   des Erinnyes La chute comme l'envol magnifient l'antre éthérédu... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 07:59:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
samedi 26 novembre 2016

OCEANIQUEMENT VRAI !...

"...  La force et le droit réfléchissent la danse et la voix à présent seulement appréciées. (...)  Les voix instructives exilées... L'ingénuité physique amèrement rassise... adagio.  Ah ! l'égoïsme infini de l'adolescence, l'optimisme studieux : que le monde était plein de fleurs cet été ! Les airs et les formes mourant...  ARTHUR RIMBAUD , Les Illuminations - 1873 -  Page / 297.      JUSTE AVANT   L'APRES   AILLEURS OU  MON ADAGIO    ... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 07:52:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
samedi 12 novembre 2016

PROFONDEUR DE CHANT ! ...

    Ce n'est pas une faute    une méprise mais bien l'image   un rêve que je priseLe ciel est si profond     l'azur vertigineuxquand le vent va violent et mélodieux De l'alliance    du pacte qui me rive à luipoursuivant sans fin  l'onde de la nuitse promettre aux champs des oliviers  Les dieuxy entonnent leur plain-chant d'adieu J'ai dans le coeur  une vague étrangequi m'emporte     un souffle qui me berce  Songe de fruit  " bleu comme  une... [Lire la suite]