lundi 20 juillet 2015

L'EAU ET LE FEU ! ...

  "  Mon âme voyage sur le parfum comme l'âme des autres hommes sur la musique "  Charles BAUDELAIRE   UNE VAGUE FLAMME     Il est là-bas au seuil du tempsun petit foyerqui nous attendhumblement Une flamme orange et bleuequi nous ressemblefébrile          ombretrembléeEspérance Lointainement transe Que n'attise - t - elle pasCe souffle étrangeoù l'eau et le feu fabulent un  parfum d'infiniEt nous rassemblent Flammetant éprise  ... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 11:51:00 AM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

dimanche 14 juin 2015

SPLEENETIQUEMENT ...

  BLANC ET BLEU    Radieuses Ondes de lumièreOcéanes langueursLointains rouleaux Infiniment blancs et bleusDes rivages désertiquesÉcheveaux d'embruns dorés Que les vents de sable Délient dans le couchantVous réveillez encore Entre l'effluve du jasmin La fleur du myrte La pureté et l'innocenceD'un champs d'étoiles Ramenez-moi Au temps des barques Bleu-de-ciel De ma tendre enfanceLà-basCouchées sur la duneA l'abri de la lagune Il flotte comme un parfum musquéCe nard que les nues Convoient depuis l'OrientEt les... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 08:55:00 PM - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
jeudi 21 mai 2015

CESARE !...

J'aurais depuis nommé ce Site et ces Ecueils : "  Césaré  ", afin de ne jamais oublier...   TEMOIGNAGE Lorsque nous revîmes ces écueils, il nous vint aussitôt une pensée, comme un lointain écho, un vagissement que les brisants étouffaient, obstinément ! Mais il n'en était rien,  nous nous tûmes. Puis lentement, s'esquissait un rocher couché dans l'eau, une silhouette, un visage surtout qu'inclinait le flot, comme une invite, une supplique ! le regard levé au ciel, la bouche ouverte mais effacée, le nez, le... [Lire la suite]
lundi 27 avril 2015

MERVEILLEUSE ALLEGORIE ! ...

Immensités, océan, moutonnement, rêve, vague, exotisme, idéal, bonheur, imaginaire, temps, senteurs, port, etc ...! la sémantique marine ne laisse plus  de peupler ce merveilleux poème de C. Baudelaire ; il en est tant d'autres ...   LA CHEVELURE XXIII   Ô toison, moutonnant jusque sur l'encolure !Ô boucles ! Ô parfum chargé de nonchaloir !Extase ! Pour peupler ce soir l'alcôve obscureDes souvenirs dormant dans cette chevelure,Je la veux agiter dans l'air comme un mouchoir !La langoureuse Asie et la brûlante... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 02:08:12 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
dimanche 5 avril 2015

" LA TERRE EST BLEUE ...... " !

    " La Terre est bleue comme une orange "Ainsi  Paul   d'entre   Gauguin  CézanneAuriez-vous  à jamais émerveillé et portéL'enfance d'une pensée   Ô dive alliance Posée sur le vélum constellé  des cieux Et il m'est si doux de penser à Vous Qui le nierait  Aux confins de la raisonSi ce ne sont les sots   les cols blancsDepuis les bas-fonds abs-consQu'enfante sournois le com-promisDont la cravate sertit une con-scienceChamarrée d'or d'argent et de platine La Terre... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 01:44:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
lundi 16 mars 2015

MAX-POL FOUCHET !... POESIE

    Le bruit des branches Est venu sur la mer Et sur la mer aussi Fille qui se déhanche Le bateau de transport Pleure son absence Triste il s'en retourne  Loin du port en silence Le poète la découvre Il cueille à ses seins Une image du monde Un brin de sel marin  S'en revient la nacelle Pour la fille chercher La fille dit adieu  Le poète est tout seul  Le poète est de sel Du sel dans les yeux A grand'soif il boit Il boit à se mort donner Boit à s'empoisonner Et meurt le jour... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 02:03:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

mercredi 11 mars 2015

PROFONDE DEPRESSION !...

   MARILLION   PROFONDE DEPRESSIONOUT OF THIS WORLD   Comme une empreinte Une flèche en plein coeurDe l'onde marine   EmportéSur les vagues chenuesA l'empenne frémissante Tu divagues   Marin   délirantPar le choeur harmonieuxD'une profonde dépressionQui creuse et qui déchaîne Les vents fous de BoréeTu hallucines tu déliresD'entre le bleu de la nuit Et l'indigo de l'arc hyémalLes puffins cernent un ciel D'allégeance  Marmoréen    Ô désespéranceToi    dont l'aura... [Lire la suite]
mardi 13 janvier 2015

PACIFIQUE !...

  Distorted Angels - ARCHIVE -      Que souligne  la mer   L'instant vagueEn ses ondes de clartés   Qui se rappelleAux mots grevés de la mort Et à  tout ce qu'ils furentD'écueils  de naufrages et de sangSi ce n'est le flot  L'éternel ressac déroulantA nos pieds un océan de paix  La lumière une lueur viveAu soleil bas de l'hiverFonde l'essence azuréeUne pensée qui s'accoteAu bord de l'immensité ivre De bleu et qui  s'en va   Comme l'on aurait souhaité... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 02:45:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
vendredi 21 novembre 2014

PARA _ NOÏA

Oeuvre et Toile / Vladimir KUSH      Runaway - MARILLION  -   Pas de lecture possible sans ce Marillion ; un texte  " customisé ", sinon rien ! que serait la mer sans le témoignage  tonnant d'un naufrage !  Ô gesticulations, dérades insensées et fumeuses que l'embrum évapore, que l'encens d'un azur à nul autre pareil confond ou débride ... En serait-il autrement lorsque deux êtres en un s'affrontent et se lient ? Au rendez-vous manqué !   NOÏA   C'est un joli nom... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 01:30:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
lundi 15 septembre 2014

VAGUE ALLÉGORIE !...

    ARMAND AMAR      Vague  allégorie  SombreComme le lointain visageD'un manque        de l'absence Que de tendres boucles Cernent en divaguant Lorsque la  révèle l'écharpe Lustrale des îles     A l'aube Livrées azurées  obstinant les ventsAux accroche-coeursCharmants et caressants Des camées    des psychésLégères qui palpitent Un refletUn souffle négligemment Apprêtent une jeune vague Depuis le large     à la... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 06:12:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,