dimanche 6 septembre 2020

ÉGAREMENTS !...

      " Car enfin qu'est-ce que l'homme dans la nature ?   Un néant à l'égard de l'infini, un tout à l'égard du néant, un milieu entre rien et tout, infiniment éloigné de comprendre les extrêmes. "  Blaise PASCAL  Les Pensées - ( 230 - 199 )     J'évoque souvent les abrupts et l'arbitraire de la durée. Cet espace-temps qui nous est mesuré, décompté et  qui donne et ouvre pourtant  sur  tant d'infinis et,   bien au-delà, sans  que je ... [Lire la suite]

samedi 12 mai 2018

UN PÈRE ET PASSE !...

    _  Photo / Gaëlle de trescadec  _  « C'est une chose terrible que de tomber aux mains du Dieu vivant » (saint Paul, Hébreux, X, 31).   ÉCOUTEZ    Un jour numineux pointsans que tu ne saches déjà qui    quoi      de vous deux t'abjurera d'abdiquer         de partir Qu'un mal insidieux trouble le dictamen de la conscience C'est assez     ne lutte pas     lâche prise le verdict de la balance prime Je... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 09:12:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
mercredi 24 juin 2020

LA VOIX / POÉSIE CHARLES BAUDELAIRE !...

        Merci, Joss, de m'avoir guidé vers     . LA VOIX       . Mon berceau s'adossait à la bibliothèque,Babel sombre, où roman, science, fabliau,Tout, la cendre latine et la poussière grecque,Se mêlaient. J'étais haut comme un in-folio.Deux voix me parlaient. L'une, insidieuse et ferme,Disait : " La Terre est un gâteau plein de douceur ;Je puis (et ton plaisir serait alors sans terme !)Te faire un appétit d'une égale grosseur. "Et l'autre : " Viens ! oh !... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 08:53:00 AM - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
dimanche 29 décembre 2019

DE L'EAU - DELÀ !...

      Du ciel  immensément dense  aux éthers des grands voyageurs, que je vous dise -  déjà et depuis  cet espace et  ce journal de bord, à l'orée d'un nouvel an -   Comme un Eau-Delà ! Que je vous parle encore  de ces vérités  fusionnées qui nous ramènent aux  dieux antiques, aux légendes personnelles, au  resplendissement du vrai qui essaime,  perpétuellement !  J'en appelle aux  limbes de l'indéterminé,  aux rêves  étranges, à... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 06:13:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
lundi 17 juin 2019

AVEC QUELQUES POÈTES ! ...

    RETIENS   Retiens le jour    saisis la ramure  lancéolée des possibles  La nuit    cueille la  Lune   prends - la entre tes bras Tout passe      tout  va  si vite sur un quai de gare  à Orly le dimanche   Apprends toujours des signes du ciel et de la mer au vol de l'essaim imagine le temps qu'il fera  et que les dictons jadis  auréolaient  de rêves et d'images aux lices  de l'incertain   Quant... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 03:11:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
vendredi 28 septembre 2018

DES DEUX PÔLES !...

          L'AUTRE DIMENSION   Il est temps d'approcher  l'autre rive Désormais allégé du fardeau de durer là où plus rien ne blesse ni  ne  grime l'écume des jours naufragés qui se couchent sur  la grèveLa foi    la passion     ont ailé un chant horizon l'évasion parvient enfin à bout de la rumeur Compagnes de toujours  et si vraies    si proches rapportez  élevez  ensemble    depuis  les mondes en sursis... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 09:09:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

vendredi 8 juin 2018

DE PASSAGE !...

  " ... Que voulais-tu de moi, bon joailler en faux,Qui ne sus que la Poésie alme et pieuseEst l’âme du Futur bleu, sereinement beauQui parle tout bas à des âmes douloureuses ?   "  ***    John-Antoine NAU  Vers la Fée Viviane, Édition de la Phalange, 1908, page 42)     Je vis      le cercueil     vide  inexorablement destiné à la terre En traversant un songe  l'ovale précieux signe à jamais  l'unicité du... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 02:50:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
mercredi 9 mai 2018

SILENCE...!

        J'observe souvent le silencecomme à demeure devant l'Océan En présence du silence c'est un autre regard que l'on pose  l'avers du  décor La raison  s'étiole et toute pensée au geste       languit de se donner A l'ébat     qui ne faillit paset se renouvelle       si vrai au diapason des vents blancs  Une danse     dont la folle pantomimesublime la courbeirradie la beauté _________ De ce choeur   ... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 06:16:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
samedi 5 mai 2018

DANS LE DOUTE ET LA FERVEUR !...

    Au-delà de la mer, disais-tu, quelles lumières ? Vers quel destin de pierre et de sable tourner des visages creusés par la brûlure d'exister. Le vent tournoie. Le vent fait vibrer l'impossible, violon pour la soif, jungle verte dans l'ocre désert.   Au-delà, je répète au-delà pour savourer le mot dans ses contours d'eau pure, Au-delà, c'est déjà dire le grand saut dans l'aube libre aux senteurs d'oasis. Et le rêve revient s'accroche comme lierre aspire la sève pour la pulpe à venir ... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 06:19:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
jeudi 3 mai 2018

MON ESQUIF VÉLIVOLE ...!

          ESQUIF VÉLIVOLE     Ne Romps plus jamais au  vol Albatros  habitéQue vos ailes destinent le voyage  Au-delà des terres  par delà les champs de  ciels l'espérance vague  Réfugie ce qui te fut de peine       Telle est la voie des sibyllines solitudes où croisent  hermétiques    pensées et foi Oiseaux des angesaux écueils aux vagues  qui s'entent ralliez le chant posthume de la mer   !... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 06:26:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,