jeudi 21 novembre 2019

DE VAGUES FRAGMENTS !...

          Une vague déferle      heurte lourdement l'écueilLa bourrasque disperse l'essaim d'embrunsdans un bruissement inextinguible  de cascadeUnissonance  féerique ravi au dessein à la mémoire des travailleurs de la merLes azurs et la pierredestinent  un bout de vieque les grains suggèrent     absententIl regagne la mer sombre des grandes grandes solitudesDe passageunique   jamais plus vrai que le désir fou d'aventure  et de liberté ! -... [Lire la suite]

samedi 16 novembre 2019

L'HORIZON CHIMÉRIQUE !...

Un Poème, une poésie de la mer splendides que nous sommes heureux de partager  ici ! Des envolées Baudelairiennes :  Emotions, frissons, larmes !  L'univers de la Mer appartient au marin à terre comme au solitaire de la Longue Route. Il se veut  et se révèle :  indéfectible  alliance ou TAMATA  !  CSC...GO56 I Je suis né dans un port et depuis mon enfanceJ’ai vu passer par là des pays bien divers.Attentif à la brise et toujours en partance,Mon cœur n’a jamais pris le chemin de la mer.Je... [Lire la suite]
mardi 12 novembre 2019

JOËL GRENIER !...

    Que je remercie, ici, en postant ce texte et cette poésie, Joël GRENIER ! Qu'il me ramène encore et encore sur la voie de Lumières des inconnues qui fondent l'aventure au coeur de la liberté des azurs traversés de migrations souveraines ***   Parfois il tutoie la lumière quand il se perd dans les étoiles. Il a le cœur à la dérive dès qu'il entend le cri des vagues. Et il s'en va tout seul vers l'inconnu, quand la pluie voudra tomber pour mettre son rêve dans ce ciel noir où son envie va le trimbaler.Parfois... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 10:05:00 AM - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
lundi 11 novembre 2019

QU'IMPORTE LE TEMPS !...

    Que ces rivages me sont familiers ! Les décennies auront passé... Sans que l'infime eût manqué au rappel des souvenirs et de la mémoire des mondes. Que ne suis-je,  jamais plus de ce Monde sans horizon !  Je quitterai des mondes, des êtres, fabuleux, que les dominants détruisent et saccagent à l'envi, vendent à l'encan, massacrent ! Là est mon unique et immense  regret ! La souffrance n'eût point  été de ce monde. La Mer, l'Océan n'eurent jamais pour desseins la conquête et la Traite quand sur... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 01:11:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
vendredi 8 novembre 2019

ÉNIGME " THEOSOPHALE " ! ...

    DE PASSAGE   Manquent déjà    à l'appel de l'océances fabuleux pans de vie que la traversée lentement   débarque puis   quitte sur le môle de nos  souvenirs Toi    qui en uses   abondammentdepuis les mers impitoyablesdis-nous le chasme sans limites des ventsles gués azurés que tu oses Je sais la volonté opiniâtreNulle représentation qui vaille et pense les mondesmais l'être     à l'écoute du grand Tout voyant plus loin que l'horizon ... [Lire la suite]
vendredi 1 novembre 2019

DE GRAINS EN GRAINS ! ...

     3.7 M2 ! petit flotteur ; des rafales à plus de 50 / 55  noeuds, visibilité plus que réduite. Le puissant Zoom optique semble percer les ténèbres. Le solo est intégral, sur site non connu. Passage, sursis, sans orage qui eût bouleversé la mise et la donne de l'extrême. Une haute montagne dans la mer et ses tombants disparaissent sous les grains d'un puissant Libecciu   QUAND LA NUIT TOMBE LE JOUR SUR LA MER    Sois vigilant sous les grains nourris du coup de vent  !... [Lire la suite]

dimanche 27 octobre 2019

ÊTRE AUX MONDES DE LA MER !...

      FRAGMENTS D'ETERNITE      La mer s'écrit. L'écriture n'écorche guère le silence. Elle le respecte, interroge les lointains rivages. Que n'en  louerait-elle assez les horizons, les saines rumeurs d'un Eau-Delà aux sublimités qu'il tient et appartient au marin de révéler à l'intime du mystère et de la crainte, d'un amour sans conditions... Marin, à terre. Marin, que les vastités  prennent et emportent autour des mondes, solitaire. Soit !  Deux entités se rejoignent sur... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 02:35:00 PM - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
vendredi 25 octobre 2019

ULTIME BORDÉE !...

 Je me suis souvent posé la question, en mer, en croisant, en tissant  sillages et pensées : Tournant  ou inexorablement, bout de la route ?  Nul répons ! Rançon de ces solos intégraux, au coeur de l'extrême, de l'intense, de la démesure des éléments, de l'imprévu. La distance sitôt  s'efface, l'instant règne et l'emporte dans un absolu de liberté. Un Eau-Delà de tout, de rien, au  royaume du silence. Dénégation  parallèle que le hasard et la nécessité alternent et soulignent  comme une... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 08:11:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
samedi 12 octobre 2019

INTOUCHABLE REFUGE ! ...

     " C'est l'état de transgression qui commande le désir, l'exigence d'un monde plus profond, plus riche, prodigieux, l'exigence, en un mot, d'un monde sacré  "  Georges BATAILLE  ( 1897- - 1962 )  Lascaux où la naissance de l'art ( 1950 ), Genève, 1980, Page 38   L'hiver manque à l'appel du Solstice. Une île ne discernerait plus  le visage avenant des saisons. Les chênaies défoliées déchirent les ciels des vallées arides. Le vent souffle souvent, s'engouffre, tourbillonne,... [Lire la suite]
vendredi 11 octobre 2019

ET D'AVENTURES EN AVENTURE ! ...

     Une merveille de texte et de poésie      Tu auras été de passage. Un mot, pourtant, défie le temps ; une voie qui ne connaît aucune limite, en âme et conscience ; ainsi des innombrables  horizons où la vie  et la mort s'égarent, convolent. Il  te faut l'explorer ... En ouvriras-tu toutes les fenêtres, avant que de partir, démuni, abusé, épuisé   ? Que la pensée soit, éclose, là où la chair naufrage  ! Aventure, ailleurs prémonitoire, au-delà, que sais-je... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 05:44:00 PM - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,