jeudi 18 février 2010

QUAND LA MER DICTE ! ...

  ...   La tempête a soufflé toute la nuit. De violentes rafales, grains et orages d'hiver se sont abattus au large en  déchirant la voûte céleste de fulgurants éclairs. La mer grossit et gronde.  Elle n'est plus qu'amples vallons au Golfe qui s'étend et creusent les distances. Je mets le cap  vers  la baie lumineuse  de Stagnolu. Je navigue au-dessus des Îlots de Tunara, vers le grand sud d'une île,  l'arène des grands jours ... En se ruant  à la côte, les vagues  masquent les... [Lire la suite]

samedi 13 février 2010

FEVRIER...

Northern Lights - A Posteriori (Advance) - Enigma     Un mois d'hiver profond et cru, presque lourd tant le vent du Nord plisse, contrarie et marque les traits au visage de l'éternel. Une bise glacée qui redouble d'ardeur dans les rafales et qui zèbre la mer, qui semble l'empeser ; c'est là son baiser de sels... Ce n'est pas la montagne ni les étendues blanches et gelées, figées de la Mer de Glace mais ici, le froid s'envole, mouille, recouvre et pénètre insidieusement par le moindre interstice, l'infime négligence et... [Lire la suite]
samedi 6 février 2010

LE TEMPS PASSE ...

En ce temps-là, ils habitaient la mer et les vagues. Poussés par le vent, ils animaient un Golfe parmi tant d'autres. Une pointe, un cap suffisait à les dissimuler quand ce n'étaient  pas ces collines d'eau vertes et sombres venues du large et des vents étoilés. Chaque vague disparaît avec son sillage et son panache  laissant à la terre l'exhalaison des mondes libres aux sels envoûtants de la pureté et des grands espaces. On gagnait ici un petit coin de ciel et, des pesanteurs de l'habitude, nous nous allégions. Nous... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 09:21:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
samedi 26 décembre 2009

MIGRATIONS....

Vol de Cols Bleus au-dessus des Bruzzi ( Automne ) . C'était au large de la côte Orientale de l'Île de Corse, il faisait froid et gris. La Tramontane giflait les flots et soulevait l'écume des vagues. Je vis dans le ciel migrer un vol merveilleux de canards sauvages vers le Sud. L'oiseau de tête emmenait l'essaim qui se divisait en deux sillages libres, tracés dans la trouée des nuages... Quelle merveilleuse impression de contempler les desseins de l'oiseau migrateur ! Au-dessus de l'onde et de la houle, ils disparaissaient dans... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 08:38:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
lundi 21 décembre 2009

" ÎLES DE BEAUTE " POLYNESIE ET ALAIN GERBAULT

Paru en 1941Il n'y aura pas de cliché ni de lieu commun dans ce Post, juste les pensées humbles d'un amoureux de la mer que j'adresse à ce Navigateur et à l'homme exceptionnel que fut Alain Gerbault. Je vous présente deux Ouvrages clés qu'il écrivit vers la fin de sa vie, des Livres aux récits chaleureux et emplis de respect, d'admiration pour le grand Peuple Polynésien, pour l ' Océanie toute entière. Un plaidoyer, un réquisitoire presque, afin que vive la Polynésie et toute l'Océanie dans le droit fil de son passé, de son... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 03:33:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
dimanche 6 décembre 2009

LE GRAIN, RECIT ...

Prelude - Reprise 1990-1999 - Vangelis ..... . Le ciel est sombre, le rivage solitaire et le Mistral draine sans répit une nuée de nuages noirs, chargée de pluies. Les grains rageurs s’abattent les uns après les autres sur la mer, lourdement, avec l’obstination de l’hiver et de l'horizon. Et au passage de chacun d'entre eux, si différents, la respiration des profondeurs se fait plus ample, s'accélère ... Le jour y gagne ces clartés de pleine lune puis semble à nouveau se lever du fond de l’aube, aurore surgi derrière... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 06:18:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

mardi 1 décembre 2009

LE PÊCHEUR A L'EPERVIER...

    L' épervier tout percé, n'aura jamais plus pêché depuis 1974 ... C'est mieux ainsi.     La nuit était parsemée d'étoiles. Une multitude d'éclats clignait dans le ciel. L'obscurité se faisait  encore plus profonde, plus noire, tellement lointaine, onirique. Pendant toute la durée du jusant,  le fleuve  Kango roulait silencieusement ses eaux limoneuses vers l’Atlantique. Il charriait des billots de bois exotiques, grumes immenses  arrachées à la forêt vierge par les exploitants en amont... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 09:43:00 PM - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
samedi 17 octobre 2009

UN AIR DE LIBERTE ...

  Le Midi de la France accumule les jours de Mistral. L'Île de Corse décline avec contrastes et lumières le Grecale et la Tramuntana, ces  vents régionaux et spécifiques de chaque pays bordant la Grande Bleue, à l'Ouest du Bassin Méditerranéen. L'automne s'annonce. Le vent fraîchit puis s'assombrit, rehaussant étrangement les rousseurs de la terre. Les Destinations pour s'adonner aux pratiques nautiques extrêmes fleurissent. Aujourd'hui, je choisis  l'Atoll sous-marin insulaire, une offrande marine du Grand Sud de... [Lire la suite]
samedi 5 septembre 2009

JOURNEE DU SAMEDI 5 SEPTEMBRE ...

  Cela commence la veille ! Un coup d'œil au bon moment sur un lever de Pleine Lune et c'est l'assurance d'un lendemain venté ; les Modèles ne se sont pas trompés, l'adage était le bon, le vent s'est maintenu... Quant aux vagues, il a fallu aller les chercher, remonter le vent, aller flirter avec les pointes, les secs, le rivage, enfin partout ou l'invisible génére de très belles pentes, là où peut-être on ne les soupçonnerait pas ! La mer, Alchimiste? OUI ! en sortie de vague ; la Houle arrive...   Les vagues, par... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 06:19:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
dimanche 19 juillet 2009

BLEU INSULAIRE...

  Ce Samedi 18.07.2009, entre Testa Vintilegna et Capu di Fenu, quelque part sur la Terre, je suis allé, me réfugier, une heure durant au large de l'oubli, dans les Bouches de Bunifazziu. L'heure est solitaire, le soleil au zénith illumine le détroit. Je remets mon existence en jeu, à l'eau, à la mer, aux étendues pers et vastes qui m'éclaboussent de ciels à toucher. Le Libecciu, un vent local, souffle en coup de vent; avec lui, la mer dérive entre deux îles, de l'indigo aux sables des déserts. Il n'existe pas de toiles... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 05:59:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,