mardi 3 août 2021

DELIRE EN RIMANT ! ...

  A ces rivages du Gabon où nous avons laissé un peu de nos âmes vagabonder    Il  m' est des heures vraies  et  si rares    que l'horizon des vents  révèle       comme un heureux hasard  Transparences éthérées d'aubes  et d'îles    sublimées   Les  lames  virides sombrent   dans le couchant  Ô révélations   que j'attends  sur la mer houleuse  quand un  étrange  ballet s'ente... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 05:52:00 PM - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

vendredi 4 juin 2021

ADRENALINE ! ...

      Qu'un Certain  en vogue  romance  et  entrevoit  l'existence  sous l'égide de la sérotonine au tréfonds  du système de choses  Soit  Je  vais           dit-on  communément       je suis  à  fond  et  tout autant      au fond  de la nasse au nom de l'Adrénaline  et de nos  délires    Bipolaire    je me languis de la... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 08:32:00 PM - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
jeudi 10 janvier 2019

BRINS DE FOLIE !...

        Que n'aurais-je pas été encore        plus souvent réfugié    à bord de la folie      témoin de cet univers    sans autre foi ni loi que l'intuition   la clairvoyance où le tout vire aux métamorphoses au néantet gravite en silence    seul et si distant des choses  dévoyées Redécouvrant  le sens des motsceux qui pansent les maux de l'être à naître et à mourir     ailleursÉcrins bleutés ... [Lire la suite]
lundi 15 mai 2017

LE SANGLOT ÉTRANGLÉ ! ...

  Petit inconnu, trop jeune pour te nommer, désormais seul, déjà orphelin  de ton jumeau ; il ne te reste plus que la fuite sous le vacarme tonitruant de l'artifice létal ! Un détail, une goutte fait déborder le vase... Qui prétend de toi différer sous les pluies de bombes, la stridulence des réacteurs ?   Il me vient comme un sanglot étrangléun spasme dont  l'instant décide des deux infinisQui de l'homme  de l'oiseau dont on relate à toujours     en amont du dogme la merveilleuse... [Lire la suite]