vendredi 5 janvier 2018

CIELS GARANCE !...

Je sais l'incendie fatal, les mises à feu multiples, simultanées ou presque, donc volontairement, délibérément  assassines. Mes pensées, à chaque ligne, que la souffrance et le coeur me dictent, tentent de louer le don du Ciel dont notre Île témoigne, en tout instant, partout ; d'où le sens de ces écrits appelant à discerner l'origine, l'essence des choses, le patrimoine naturel imprescriptible qu'il nous revient de défendre, coûte que coûte, au prix même de la vie du criminel-incendiaire. A terme, il ne restera ici que... [Lire la suite]

mardi 22 octobre 2019

MAGNIFIQUES RUES DE NUAGES ! ...

    Loin du paraître, de la vitrine, de l'éphémère, de la prégnance du reflet artificiel ou numérique : s'extasier, s'extraire de soi et transhumer, tout là-haut, à tire-d'aile ! Dix - harmonies précieuses à saisir à la voile, comme un  gage de liberté imprescriptible. Comme une estampe, une fenêtre de ciel où continuent  de s'ébattre l'enfance, la candeur, l'émerveillement !     L'Île de CORSE " KALLISTÊ, CYRNOS, CURSICHELLA "   nous réserve des surprises. Il convient de regarder,... [Lire la suite]
mardi 28 mai 2019

LES SIGNES DU CIELS !...

  Dépression Sotta / Figari  Évoluer sans  regarder, scruter, observer l'évolution et le caractère changeant  des ciels manque absolument à la navigation. Les nuages  et les lumières qu'ils tamisent nous disent tant de choses ... La mer prend alors des teintes inhabituelles, témoigne de son lointain courroux. Quant aux ciels, aux gyres hallucinantes que les vents sculptent au-delà des monts, si haut dans l'azur, ils signent l'oeuvre des masses d'air en présence, rendent compte directement de la vie de... [Lire la suite]
lundi 11 mars 2019

LE DERNIER SOLEIL !...

Photos / Paul-Noël       La veille du  fort coup de vent de secteur Ouest, les ciels s'embrasèrent sous le vent d'une Île  fabuleuse. Le lendemain, les sémaphores relevaient des rafales  comprises entre 60 et  près de 100  Noeuds ... Le Sémaphore de La Parata  -  Ajaccio CORSE -  atteind 180 KM /  H  soit les 97 Noeuds   Il eût été impossible de manquer le coucher d'un soleil que l'on ne voit plus, passé de l'autre côté du monde et, pourtant !  ... [Lire la suite]
samedi 12 mai 2018

CEINTS DE GLACE !...

  " Barbes de chats aux nuages annonce de vent grand tapage "  Dicton Marin     Un blanc-seing de givreressuscite les immortelles Et la dune et son couvertaux ciels complaisent Comme le chant azur loue les nues  en cheveux de glace Le dicton court toujours     vivace Pancrace augure de gros temps Mai promet des jours meilleurs Quand la mer déjàchantonne  aux rivages Les ailes vont par deux exaltent la brise Qui va se couchant avec le soleil Un parfum de saison enivre et... [Lire la suite]
mardi 23 janvier 2018

HOSANNA !...

ÉCOUTEZ LA MER CHANTER ET LOUANGER LE CIEL ET LA TERRE      C'est  là un Cantique à l'Azur, l'un des plus beau chant, l'une des plus belle Polyphonie et Choeur élevés à la Mer, depuis l'Île de Corse. Instrumentation traditionnelle, Voix d'Antan et d'Aujourd'hui. Un éternel Merci aux Artistes !     D'un seul regard invitons-nous     ailleursAu-delà de l'infinitude des choses ou  de l'habitude élevons nos âmes comme un hosanna L'iris est à l'imaginaire ce que ... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 06:51:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

lundi 15 janvier 2018

LONGUE NUIT DE VEILLE !...

        J'emprunte comme une voie   J'entends comme une Voix enfin  et déjà     moins amer Des lointains lactescents monte l'azur d'un Blues à la fois dense et vaporeux Au plus étrange d'un  camaïeu  et   de ses   émaux une voile diaphaneévanescente s'en remet aux  lumières et au  daisd'un théâtre     unique Ainsi    me serais-je  confiéaveuglément à la révolution astrale aux vagues aurorales... [Lire la suite]
samedi 12 novembre 2016

PROFONDEUR DE CHANT ! ...

    Ce n'est pas une faute    une méprise mais bien l'image   un rêve que je priseLe ciel est si profond     l'azur vertigineuxquand le vent va violent et mélodieux De l'alliance    du pacte qui me rive à luipoursuivant sans fin  l'onde de la nuitse promettre aux champs des oliviers  Les dieuxy entonnent leur plain-chant d'adieu J'ai dans le coeur  une vague étrangequi m'emporte     un souffle qui me berce  Songe de fruit  " bleu comme  une... [Lire la suite]
mardi 4 octobre 2016

NIETZSCHE !... I

  Voici sur ce post, quelques vers et fragments de poésie de Friedrich NIETZSCHE,  extraits de son ouvrage / Poèmes  - 1858 _ 1888,  DITHYRAMBES POUR DIONYSOS ( Editions : Poésie / Gallimard ).   Iimmersions dans l'univers fabuleux de l'auteur, du penseur, éminemment  poète-philosophe dans le sens d'une autre réalité, un réel  plus que tangible ;  renaissance  d'une condition humaine affranchie, visionnaire, régénérante . Extatique lyrisme, envolées  dithyrambiques. Le ciel... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 11:32:00 AM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
mardi 26 juillet 2016

MER DE VERRE / POESIE !...

      Tu as dit   " Mer de verre ",  Seigneur, et c'est là ce que je désire ;  une mer qui te reflète dans toute ta grandeur,  au dessus de laquelle toi, la lumière, l'étoile - tu marches  pour voir, translucide, la tristesse du monde.    Tu as dit mer de verre, un cristal sans biseau  ni fissures, d'une seule et unique pièce;  et dont la surface reproduit fidèlement l'image  de l'heureux qui rit ou de celui qui étouffe un sanglot.    Et cette... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 05:36:51 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,