lundi 4 juillet 2022

LETTRE AUX " CIRONS " AUX AFFAIRES ! ...

  QUI  MAÎTRISENT  ET  IMPOSENT TOUT    Je m' adresse aux aéropages zélés     aux  technocrates   aux décideurs  aux  dominants   évoluant  en réunions pleinières de politiques  politiciennes et  partisanes aux  tenanciers du bordel ambiant  -  estival  aux grands argentiers aux pourfendeurs  de la sacro sainte croissance  des cadences   et du  travail acharnés  et je leur... [Lire la suite]

jeudi 31 mars 2022

LE PRIX DE LA MENACE ! ...

   Comment appréhender les ravages de la guerre  depuis un salon, un palais, fût-il des glaces ? Comment considérer la forfaiture et  l'ignominie  à l'aune des indices  boursiers, des taux d'inflation, des prix de l'énergie sale ? Comment traiter  réalité  et génocide via le prisme implacable, impitoyable de la géopolitique ? Ramener ce conflit, cette guerre atroce, ses conséquences   au centre de tous les débats, des initiatives en mesure de la stopper sur le champ   L '... [Lire la suite]
dimanche 12 avril 2020

AU-DELÀ DE LA PANDEMIE ! ...

      ENJEUX_PLANETAIRES__LE_JOUR__D__APRES_   4   LIENS CONNEXES ET COMPLEMENTAIRES   3   LE LIEN   https://reporterre.net/Crise-sanitaire-les-propositions-se-multiplient-pour-penser-un-apres-plus-ecologique   https://france3-regions.francetvinfo.fr/corse/coronavirus-confinement-ameliore-qualite-air-corse-1814944.html https://www.qualitaircorse.org/air-corse/qualite-air.php?menu=27    ... [Lire la suite]
mardi 7 avril 2020

TERRE ! ...

      La Lune, et ses pâles reflets de Terre lointaine. On dit qu'elle fut rose,  en ce mardi 07 Avril 2020 ! En guise de noces, l'astre porte le deuil des contrées émergées. Figé dans l'espace, immutable vision inanimée qui revient de la nuit des  temps. La Lune n'aura jamais voyagé. Elle s'élève puis,  décline  ... Immense sentiment de déréliction, d'abandon, de petitesse. Lancinante révolution obstinant l'océan sidéral de la déréliction.      Agrandir pour une lecture +... [Lire la suite]
vendredi 8 novembre 2019

DIRIGEANTS POLITIQUES INDUSTRIELS !...

      Au-delà de toutes chapelles, des conflits d'intérêts, des théories actuelles en prises avec l'évolution du réel : une constante, une dominante se fait criante : la Planète est en grande souffrance, menace. Le modèle actuel et ses vecteurs ne sont plus viables. Il est encore temps d'opter pour une reconversion, une transition assistée politiquement et socialement, au-delà des principes rouillés du coût ... Questions de survie imminente. L'avenir donnera raison aux scientifiques, aux chercheurs, aux hommes de... [Lire la suite]
mercredi 4 juillet 2018

ULTIME REFUGE !...

   La mer est une arène face à laquelle les GOUVERNANTS, aux premières loges  se divisent en boucles, au sommet,  pour  ne pas accueillir les naufragés,   tandis qu'ils se soudent  en refusant de les sauver. LES BATEAUX DE GUERRE restent à quai, ils ne savent que donner la mort, envoyer des Tomawaks, à prix d'or ***    Écris   De ces  lointains  qui  crèvent le Choeur  Un vitrail abyssal    au Ciel     ... [Lire la suite]
jeudi 15 février 2018

UN AUTRE REGARD SUR LES RÉFUGIÉS !...

    Réfugiés Syriens, en route depuis la Turquie, vers les Îles Grecques - Septembre 2016  GEOFFREY ORYEMA Intensité, gravité, actualité  du fait migratoire majeur confèrent à cette évocation   une intensité difficilement supportable qui interpelle et marque profondément. Un Artiste qui revient de si loin, de la dictature sanglante, de la négation de la vie. https://fr.wikipedia.org/wiki/Geoffrey_Oryema Geoffrey Oryema, né le 16 avril 1953 à Soroti, en Ouganda, est un... [Lire la suite]
jeudi 3 septembre 2015

LES LARMES DE PALMYRE !...

    Ce Petit Garçon posé sur la grève nous dit la détresse et la grande déréliction, l'échec de l'Univers !  Oh  notre Dieu à Tous, fais quelque chose pour le long sommeil de la Mer endeuillée... Quelle affreuse destinée pour les Aréopages et les Hémicycles Ampoulés vendus aux plus offrants ! ... Avec toute notre affliction, notre consternation, notre chagrin, et pour tous les Petits AYLAN, naufragés de la Vie, Malgré eux, qu'ils fussent dans les décombres de GAZA, par milliers, ou noyés dans la Grande Mer si... [Lire la suite]