lundi 23 janvier 2023

DES VOYAGES ET DES RÊVES ! ...

    «  Les grands bienfaiteurs de ma vie ont été les voyages et les rêves. Très peu de gens, morts ou vivants, m'ont aidé dans mes combats. Si je voulais distinguer ceux qui ont le plus profondément gravé leurs traces dans mon âme, je retiendrais probablement les quatre suivants : Homère, Bergson,  Nietzsche et Zorbas. Le premier était pour moi un œil bleu, brillant comme le disque du soleil, qui illumine tout avec son éclat rédempteur. Bergson m'a délivré des insolubles anxiétés philosophiques qui... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 06:39:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

mercredi 6 juillet 2022

KITESURF / KITE BAY ! ...

     Photos " Emmila  "  Nikon  Captures / Ecran   Brises,  Vents  " psychologiques " , -  Effets d'optique  ou mirages dus à la sécheresse -  Vents poussifs,  tussifs, essouflés   Vents capricieux, -  soumis aux brumes de chaleur -  Je ne sais plus, je suis perdu, le vent éternue   ???        Encore une fois, une sortie à rebondissements et, pour causes : je "  Dé - Tchoutche " en partant, l'aile ... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 06:45:00 PM - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
vendredi 25 juillet 2014

CHANT D'INNOCENCE !...

      Peinture et Toile Winslow HOMER        Nous  confondre     encore une fois Là-bas   comme un rêve  vague  de cristalÉvadons-nous   fuir ces nouveaux  amers      viens Embrassons les confins D'un cri vivant la passion  Un océan de promission Caressons  ensemble   l'ultime vertige de l'onde Son regard  m'est  révélationPanse les blessures  d'un  mal au monde qui chute comme il... [Lire la suite]
mardi 7 août 2012

LA PHOTO DU MOIS D'AOÛT 2012 ...

§ LE VISAGE DE PIERRE     Une rencontre insolite au gré de vaines déambulations, l'estive ... Invocations aux sons métamorphiques, aux cristaux de silice muets implorant pour une dernière foi les racines du Ciel !  Pauvre Marin, pauvre pèlerin, où vas-tu, que cherches-tu ?   Il évoquera le vent mais dans ses talents d'artiste et de sculpteur invétéré, insigne, modelant les Îles lointaines brasées aux forges marines de Vulcain, issues des colères de Poséïdon, livrées aux délires d'Héphaïstos... Ces... [Lire la suite]
lundi 6 février 2012

CORSICA...GO56

Une vision de la mer, des mots d'eau et de lumières pour embrasser le ciel... Un brin d'extrême ou de folie éclaire l'instant qui s'enfuit à vive allure ! Et contrer la durée surfaite qui nous déprend de l'essentiel, des plus simples choses, des parfums du jour et des pensées de la nuit. Pourquoi ne pas évoquer, évoquer encore et toujours l'hymne incessant de la jeune lumière des saisons, de la brise bleue des Îles, ce chant qui s'élève au diapason des vents et à la lyre cristalline des lointains et des horizons ? Racontez la... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 10:39:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
mardi 11 octobre 2011

AVEC LE VENT DU NORD ...

  On dit là-bas, que les falaises ne résistent plus aux assauts de la mer et des vents !   Le ciel semblait nous regarder, ouvrir de grands yeux aux paupières nimbées de fards et de velours ; il versait des flots d‘azur intenses tout en bordant la cité des falaises et ses plateaux d'un épais manteau d'hiver. Que la vie soudainement se fît fragile, vacillante ! une seconde engagée sur le fil nu de l'horizon ... et un autre dessein rivé, un battement d'ailes pour l'oiseau qui caresse la lèvre de la vague et le ressac... [Lire la suite]

mercredi 28 septembre 2011

LA MER DU VENT ...

  La mer du vent Modèle inlassable le temps Une Île et ses appas  Lumineuses mélodies à la source des vagues le vent loue vos clartés  Île évanescente Ton souffle emprunte aux cimes qui moutonnent  Leurs avalanches de blancheur et d'écume Ces dévalements de ciels éployés au seuil de l'éternel   2 ème Ecriture le 30.09.2011 3 ème Ecriture le 02.10.2013  
Posté par marin56 à 06:12:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
mardi 20 septembre 2011

L'AURA DES VENTS ...

Coup_de_Vent_sur_Vintilegna   En cette fin d'été, à l'orée de l'automne, quand la mer exhale encore une haleine chaude et doucereuse, on ne saurait imaginer le tumulte de ces flots de grains que les vents transportent et convoient depuis le large, venus s'abattre de tout un jour pour laver l'air des étés et des mois chassieux. J'admirais sans me lasser la course folle et effrénée des vents et des orages qui couvraient de si vastes distances, se disputant tour à tour l'air du temps, tant d'illusions, méprisant nos caprices de... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 08:53:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
samedi 30 juillet 2011

JE VOUDRAI TOUJOURS DIRE LE VENT ...

  .      Je voudrai toujours dire et  conter le vent. Annoncer comme accompagner ensemble  les ultimes instants de la nuit qui  bercent  le silence, dispersent  le vol harmonieux des nuages. L'aurais-je  tant  rêvé aux confins du chant translucide,  de l'impalbable flux. Quelle plus belle lyre offrir  aux marins  pansant l'absence comme elle aurait manqué aux choeurs des  vastités. Fidèle à la migration des oiseaux,  fenêtre de ciel  grande... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 05:32:00 PM - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
dimanche 22 mai 2011

LES TEXTES DE MARIN ...

 AVIS AUX LECTEURS   Lorsque j'écris un Texte, quelque en soit le sujet, de la Poésie à l'Article général, il ne s'agit que d'une PREMIERE ECRITURE. En effet, je reviens souvent dessus, retouchant, corrigeant, revoyant le fond du texte, ses ramifications, le sens profond ou des ouvertures. Je porte ainsi, au bas de la page la Mention : " 1 ère Ecriture le .... " ; 2 ème Ecriture le ... ! Ceci est très important, archivant une base de travail à venir, dont ne figurent que des " brouillons", des premières moutures à... [Lire la suite]