dimanche 30 juin 2019

ÎLOTS !...

      Les Fleurs du Mal  / Musée Rodin      La poésie ! Cette dénégation salutaire d'un réel odieusement outragé. La poésie que la Musique emporte, emmène sur  la toile  des voiles et des marines fasinantes, lointainement, ailleurs, au-delà du temps sans frontières. La poésie  que les  coeurs ouverts  aux mondes ne sauraient manipuler, dévoyer ;  vague à l'âme, En-Soi, éperdument  autre, perpétuel ! L'un-Conscient dévoilé aux rythmes des-accords nus ... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 11:13:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

mercredi 5 juin 2019

A NOUVEAU PERDU ! ...

    De passage    la mer  prend    les vents emmènent Univers de rigueur     de liberté    d'incertitude Sois de la complaisance sybilline des vagues  Ne démérite plus   Transe-en-danse Pas de deux  duels Musique des ciels  dans le  jour  étoilé  L'orbe féline de l'audace  renverse  les - sens du vertige    A  bord de la violente tempête au coeur de dantesques charrois que l'hiver déchaîne ... [Lire la suite]
mardi 12 février 2019

UN-CONSCIENT !...

    La mer n'est jamais aussi belle que soufflée par les vents violents D'entre le puissant Ponantle Mistral et ses froidures rebellesqui ceinglent au visage Février  di-vague  dans le creux de la vague et   comme un Moi(s) fragile gravite             de passageun-conscient  Février     en lui     accuse le coup de ces ahans sourds qui vont        à l'unisson du chant des marins d'antan Il aura ... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 07:52:00 AM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
vendredi 1 février 2019

SONGES !...

   Il est des chants d'îles constellés qui émeuvent. Terre est telle une île en partance  dans l'univers. Filles, fils d'Elle et de Lui, je veux dire,  " Frère Soleil ",   nous croisons sidérés à travers le cosmos avant que de sombrer dans le Chaosmos !   Songes de nous  narcotiques   calligraphiés à l'intime des azurs hiémaux    Allants  évanescents  qui vont  l'amble des  vents   ailés  et des palpitations enivrées  de... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 03:56:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
mercredi 5 décembre 2018

PALINGÉNÉSIE ! ...

    Vagues hyalinesreflets tourmaline enivrent  le silence translucide   eau-delà est-ce une apparence  un signe A    ces ondes messagères qui vont fluant    secrèteset si parfaites      Que je renaissetoutes les foiscomme l'écho     à l'appel du vide Mondes féeriques abyssales alliances je vous livre les maux d'une transe gestuelle que je danse sans fin à l'intime des ciels denses Ainsi     de nous entendre au gré de la lumière ... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 07:18:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
lundi 20 août 2018

SOULTITUDE !...

        On s'y abandonne comme il vit les vagues les dunes    l'arche onirique des vents et du coup de temps Alliances hiémales des îles   au  grand large que l'on ne possède jamaisque l'on ne prend pas Pansez      l'onde le spasme          solitaire(s)qui font si mal et qui se livrent enfin  au plain-chant  de la délivrance  Allants fous  de nous si clairs      si vrais fusant droit dans le... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 07:47:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

samedi 18 août 2018

ULTIME REFUGE !...

      +++  Ici, la ray-ban, le chapeau, l'oriflamme ne tiennent plus ! Ailleurs, plus que partout ailleurs, les éléments tissent l'échiquier du destin, bougent les pions, calment  le ciron. Être, l'un de ces fous de bassan perfusé d'écume et  de sels antiques en croisant  le haut  vol des vagues ...   " ...   Il faut avoir connu ce monde pacifique – maintenant à cause des médicaments tranquillisants – des fous. Ces errants d’une impossible vie. Des êtres fixés dans la... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 03:05:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
samedi 28 juillet 2018

CAVEAU D'EMAIL !...

    Au cyanure du soir se creuse la marée,Que des draps de satin ourlés d’enluminures,Couvrent de gouffres flous griffés d’éclaboussures,Où la voile arrachée épousera la fée. L’ampélite de l’eau d’une lame effleuréeAu souffle vagabond de rêves en boutures,Efface le dessin des profondes voussuresQue le marin toisait de son âme apeurée. Le silence invisible aux murmures des vagues,Hisse un velours de brume aux plis d’un catafalque,Dont les ganses de moire affranchissent les dagues. Au premier franc frisson du bois... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 04:20:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
dimanche 17 juin 2018

SAIS-TU QUE TU SAIS ?...

    « Ce que l'on ne sait pas que l'on sait » SOCRATE     Alexander LOCKHART  _   « Une personne optimiste ne refuse pas de voir le côté négatif des choses, elle refuse de s'attarder dessus » ...!     Que ne serais-tu d'autretoi   le terrien locataire   ici-bas en transit et désormais en sursis qui que tu sois ciron gâté      déclinant et jamais plus à demeureque dans ce corps qui te réfugie envers et contre luisitôt fait    sitôt... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 05:55:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
lundi 11 juin 2018

LA MER REVISITÉE ! ...

        Aurais-je assez de mots, le penser enfin juste, autant de dispositions à l'intime unique et conscient qui puissent transcender  l'impression, l'abstraction, l'univers confiné  de la raison ? Ainsi     Être   ramené à l'ouvertureà la curiosité comme au seuil de l'inattendu, de l'imaginaire. Humble questionintemporelle         imminente et libre intuition La mer     en ses océans fascineexhorte à... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 03:37:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,