lundi 7 juillet 2014

LYRE DANS UNE OCELLE !...

  Laisse errer le violon, pleurer la guitare  ! ANTIMATTER    PROSE D'UN MARIN   ... Entendre "  Marin " :  dans le sens où la Mer le prend,  seul et sans assistance, et  le rend à la Terre, si tel est son profond désir ! le marin et son esquif, sans qu'il en eût  été autrement que d'un pacte, cette allégeance sans condition où la  liberté et l'autonomie ne divorcent jamais  l'une de l'autre mais demeurent scellées, comme la Fidélité et la Vérité ... Ainsi des maux... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 09:25:00 AM - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

samedi 12 avril 2014

LAISSE ALLER LA MUSIK !...

Musik Libre  Rider On The Storm, laisse aller la Musik  libre et fabule un instant ce Push, ce Barrel, cet Air 360 °, ce Front  qui te replante dans la vague, sur l'Onde azurée ! Quel délire, quel délice plus somptueux pourrait t'accorder la pulsation essentielle, la bonne vibration oscillant entre le haut et le bas, aux polarités démentes du genre et des ciels un instant renversés ?  Marin - Délires à bord de l'Ellipse  -   
Posté par marin56 à 11:12:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
jeudi 2 janvier 2014

LE SAS ...

Ce sont là des expériences étranges qui en ce monde dérangent, d'où il est rude et difficile de revenir ... Marin  §     Ce n'est pas la nuitMais le jour se cache Qui sait l'infiniUn somme lointainEntre deux eaux Qui vague  obscur Une lueur vacilleComme elle palpite Côté coeur Un brin de clartéLove en sourdine Une musique morteEt dévoile l'ombre Lascive de l'âge tendre Dernier accord A la porte qui claque Et chute mat  Un songeNaufrageSans âgeA mes sens éteintsSe révèle un sas Le long corridorOù... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 10:31:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
samedi 21 septembre 2013

POÉSIE / RÊVER LA PLEINE MER

Album CD : London Grammar / " If you Wait "    "... A toi seule, en rêve, je me serais accordé. Une foi, tellement sereine ! A la clarté, point de chaînes ni les cadres des hobereaux qui t'eussent passé le licol ; mais l'expression libre de l'élan, du cheval fougueux des steppes crachant le mors aux pieds de viles ambitions ... " Marin     Répondre aux invites du ciel des marinsJe vire l'ancre  pour ses champs de nuitQuand les vallées lactescentes se prêtentA la sibylline trilogie  au pacte... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 02:13:00 PM - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,