lundi 7 août 2017

ET SI JE TE DISAIS !...

"...    L'Ecriture,  un sillage, un  cap, comme une pensée,  une  voix - liberté, un peu plus près de l'éternel ..."    Et si je te disais que je ne suis jamais plus le mêmedépossédé des entraves      de l'habitudede la crainte     de l'inconnu     de l'incertitude mais libre d'être aux mondes  des racines et des ailes Là où l'harmonie jeune et solitaire règne comme elle invite    nûment à briser les maillons de l'âge  à  fuir les... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 10:24:00 AM - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

samedi 5 août 2017

ARCHIPEL !...

    Il nous rapporte ses penséesqui ne laissent plus de fulgurer la solitude Dirait-il vrai à bord de la folieceignant ainsi  l'écueil  hanté  du naufrage Ressouvenir Depuis l'esquif vélivole le large convoque le vertige  en silenceLes flots parfois dominent  montset collines ennuagent les sommets Ascendance Ivresse qui   d'un cap à l'autrelibère l'alme  bordée destine un sillageentre quelques amers atterrés que les siècles parsèment Descendance Le poème l'accompagne comme... [Lire la suite]
vendredi 14 juillet 2017

DASEIN !...

    LE RENDEZ-VOUS OMEGA    Il ne résulte pas de l'impudence virtuelledu parfait opérateur croyant orchestrer les facéties du temps qu'il fait et sera Il est de l'incertitude du chant des possibles qu'entonnent et que soulignent à perte de vueles élèments du Tout Et c'est pour cela    que chaque rendez-vous l'honorecomme le riche tribut d'une allégeanced'une alliance dont les termes infiniment sainsoscillent entre la veine iroise des vagues et l'absinthe des écueils On le dit... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 07:47:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
samedi 1 juillet 2017

VIENS AVEC MOI, LUI DIT LE PUFFIN !...

    "  ... Seigneur, prenez pitié du chrétien qui doute, de l'incrédule qui voudrait croire, du forçat de la vie qui s'embarque seul, dans la nuit, sous un firmament que n'éclairent plus les consolants fanaux du vieil espoir ! "  Joris-Karl HUYSMANS    Viens avec moi. Tu n'auras jamais été  de ce monde. Sans doute l'as-tu déjà quitté, pour toujours. Viens, suis-moi, je t'emmène là où l'azur est roi et la roche mordorée. On jouera avec les  vagues et les moutons. Ton aile suffit et, aux... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 08:26:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
dimanche 18 juin 2017

AMER ET PHOLIE !...

        Quels bouquets    de nuit  illunés auréolent  l'amer  le dédale d'un d'archipel   Les choeurs du silence       croisent et s'en reviennent   évanescents   Ton sillage    s'ente au chant de la noria comme il danse la transe de vagues denses   Entre flux  et reflux écumants depuis ces figements habités  le vent crie avec toi    A bord de Pholie notre vaisseau de passage  déraisonne... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 07:51:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
dimanche 4 juin 2017

IMMENSURABLE LETHE !...

  Cette échappée m'est une danseinoubliable vire dans la nuit  léthéenneEn liceje rêve d'avalanche perse fuyant l'aube dense des cloaques et des fumets De ce jardin d'Eden  lénitif calice à jamais serti d'opalinequi eut éveillé l'âme des océans  infinis et de l'absurde extra-lucide     je vaincs le suicide Paraître demeure illusoire Alors de sur-vivre comme on émerge sonnéde l'ivresse paranoiaquearraché à la douleur au hasard d'une vaguebordéed'un rendez-vous manqué par-delà le... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 03:11:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

lundi 8 mai 2017

SYM-BIOSE !...

  De si près, en tête de mât, le Puffin Cendré devenu très familier, reconnaît  son étrange nautonier ! Mais lisez plutôt ;  des mots, une expérience  que rien n'égale ; il ressemble étrangement à l'Albatros, en plus petit, virtuose des airs, éminemment sociable et à la fois solitaire, il parcourt des distances considérables sans donner un seul battement  d'aile. Le côtoyer de si près est un pur bonheur... A " Ange-Puffin ", mon ami ! Agrandissez les images ...     A l'envers de tes ailes... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 02:01:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
jeudi 4 mai 2017

OMÉGA !....

  " MUCHACHO " Nous envoie ce texte venu d'ailleurs, de la profonde solitude, du vaste coup de temps et se confie, sous le nuage d'embruns poétique, allégorique, évanescent !...    En cet instant vaguedestine-moi au galbeà l'orbe élyséende la mer en beauté N'ai-je pas écouté  et tant appris à tes côtés entre deux ondes et le rocherle chant du monde       la voixde la délivrance Tu me suis et me précèdesparaphant la scansion affranchie  d'une révélationl'allégorie de l'envol azuréen ... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 07:17:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
dimanche 23 avril 2017

TU DANSES SUR LES CIELS DENSES !...

  Tu danses  sur les ciels densescomme je mime   le vol pur de la transe que tu partages  en silencesur les mers cyan  L'eau-delà   si profond(e)l'azur et le vent nous confondentJouons  ensemble  sur le fil de l'horizonque le coeur et ses tombants abondent Sereine liberté  Pantomime ailée Une pensée éclot et migre  Vers un point de rencontre et de joie que nous accorde la foi et ses secretsla promesse de l'éternel retour En toi   tout... [Lire la suite]
samedi 8 avril 2017

LÉTAL ENGAGEMENT !...

  Par le vaste et numineux  prisme de la lumière et de l'azur, une vague paréidolique m'emmène au terme fugitif de nos transes létales ; j'y vois comme l'osmose improbable d'une idylle, d'un  rendez-vous manqué qui eût précipité le temps, le grand jardin d' Eden  aux portes de l'Hadès  et de Sophia. Et je vais, auréolé d'écume  et  d'embruns,  tutoyer quelque nue  célestestielle aux parfums purs de la déraison. Féeries que le temps accorde, l'espace d'une onde qui vague aux confins... [Lire la suite]