vendredi 22 juillet 2016

GROS TEMPS SUR " URIENTI " !

Un courant contraire, des fonds imposants dont la cote dépasse les 20 mètres, une juxtaposition de 2 trains de houle et enfin, un vent établi à la force 7 Beaufort - +  fortes rafales -  Observez bien plus au large...   "...  Oui, comme une porte que l'on ouvre, une autre voie qui impose le silence, qui requiert que l'on fasse un moment le vide, pour ne jamais plus tenir à soi ! S'oublier, laisser faire le sens et l'intuition ; tout va si vite, qu'importe l'issue ? Je donne  tout, sans rien espérer... [Lire la suite]

mercredi 29 juin 2016

JE EST UNE ILLUSION !...

  Peinture / Stéphanie PUI-MUN LAW    Loin d'ici la présomption, la prétention de se  risquer à courir sur les brisées de la poésie Rimbaldienne !  Je est une illusion, cette  paraphrase certes osée ou fantasque venant d'un quidam le laisserait peut-être entendre. Je m'en défends et me garde de toute velléité de ce genre, laissant aux poètes disparus la primauté et l'exclusive de l'assertion ; mais enfin, il me semble que cette image sied au texte conçu en vivant de si près la mer et les grands... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 07:43:00 PM - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
samedi 7 mai 2016

ENFANT DE LA MER !...

     Une Oeuvre de TCHOBA        Il fut  quelques fois un rêve étrange      qui n'aurait pas d'âgeaussi près dans ma souvenanceque les Topiques d'un Certainme sont étrangèresUn rêve que le petit matinouvrage et parfait à l'orée du partir juste avant que de toucher au sain rivage Comme une visionses chevaux d'écumesur la grève sacrée déposent un nouveau-né nu et sans voix ballotté par les flots dont le ressac longuement retient l'apnéeet rappelle Le silence renaît... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 12:48:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
mercredi 4 mai 2016

DU FOND DU CHŒUR !...

        Une encablure     le plein azur que m' importe     Là où je vais tu ne saurais être qu'aveugleau chant des larmes et sourd au thrène de la mer qui sourdQue ne sommes-nous point du même monde    Toi le parfaitqui poins au zénith tangent de l'amitiè sitôt morte et vaine dès lors qu'elle s'est livrée Ton chant mélismatique Mer-Océanses mélodiques desseins par ta foi azurée portent si haut la déchirure des anges d'écume Ô denses volées d'embruns qu'empourpre l'Orient... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 02:34:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
vendredi 29 avril 2016

LE TEMPS DU RÊVE !...

        Poème à celles et ceux qui ici abandonnent à la Mer un Message    Xavier RUDD, Artiste Australien, Surfer,  " THE UNITED NATIONS "  / écoutez-le jusqu'au bout, cet homme et son chant  sont tout un Message ! Son dernier Album est remarquable      LE TEMPS DU RÊVE   De ces pensers que les îles comme un songe effleurentDu temps du rêve monte le murmuredes eaux fossiles que le cantique aux  oiseauxressuscite Ces eaux de roche auront façonné la... [Lire la suite]
mercredi 13 avril 2016

ALWAYS SOMEWHERE ! ...

      SOLO    Laisser  comme  reléguer  ces entraves Qui au paraître  bassement  s'accouplent  Arpenter d'autres horizons prodigues  où l'Amitié   Au vol du Puffin ressemble et ne blesse  plus  Tutoyer ces chants parsemés d'étoiles  Où divaguent  les muses  et les anges d'antan Mais au grand jamais côtoyer les mots stériles   Au  regard  parfait d'oeillères Qui ignorent  d'ignorer et feignent  en... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 11:24:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,

mardi 12 avril 2016

PLAIN-CHANT !...

    Ô chant mélismatique de la mer quels dessins mélodiques     quelle foirévèlent la déchirure des anges d'écume En volées d'embruns   le vent et la roche fabulent quelques fumerolles qui eussent ravil'univers dantesque    tant d'apothéoseoù l'eau azurée au souffle d'un Ciel se ressource et jamais ne trahit notre îlel'univers de  tout ce qui est engendré Il ne me reste que ce plain-chant de harpe la Lyre des plus hautes lames La vérité souligne ici-bas  l'humble sillagecomme... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 03:59:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
vendredi 1 avril 2016

L'IVRE DE LUI !...

        Il ne serait point là-bas de champs dévastésde boues fétides au grain de plomb mêléesni d'arbres morts à la dérive des courants arqueboutant les charrois et les miasmes des crues torrentielles et dévoyées qui eussent troublé la luminancede l'eau de roche tutélaire et la Muse   Mais que ne vous dirais-je assez quoi vous conter du merveilleuxd'un imaginaire habité depuis ces émaux aux fards indiciblescomblant les ciels de reflets et de vitraux où vague la transe lucide des écueils et des... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 10:57:00 AM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,
dimanche 28 février 2016

FRAGMENTS D'EAU-DELÀ !...

          Familière arcane    trouble bipolaire étrange harmoniqueLa musique  du ciel   tombe  en résonanceL'enfant touche à la kénose d'un chantqui l'emporte et le ravit Gué providentiel vire de haute lice      l'autre rive vaut antique arcature de verre L'immanence y   musiquela jeune prosopopée de la mer Un esquif vélivole à vau l'eau       va et loue comme  il cerne en cet instant le  temps du rêve le... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 04:01:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,
jeudi 25 février 2016

LA MER EST SON CHAMP !... POÉSIE

  MER-OCEAN     Laisse jouer la MuziK  lIbRE    Ne laissera-t-il donc  jamais plus de louerl'ivresse qui de ton chant nous  gagne        au-delà de l'un  Mer-Océan       Ainsi depuis ton choeur qui le fascine Les embruns de tes vagues ailées  lui sont musc   absinthe   rares opiats de précieux vagues à l'âmebattant le rappel sourdd'un  silence qui va et qui s'égare  par la litanie du ressac Il court... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 06:53:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,