mardi 16 juin 2020

INFINIMENT BLEU ! ...

    La mer        le temps  longuement ondoient  allant  l'amble des figements de la terre métamorphique Les rochers pensent  en fabulant Rodin    J'en perçois lointainement  la scansion  comme l'être aux mondes  les palpitations        les envolées  d'un vaste poème  au Grand Bleu   J'aurai confié   mon âme  aux champs des baleines un jour  l'espace d'un éclair depuis tant ... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 08:35:00 PM - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

mardi 3 août 2021

DELIRE EN RIMANT ! ...

  A ces rivages du Gabon où nous avons laissé un peu de nos âmes vagabonder    Il  m' est des heures vraies  et  si rares    que l'horizon des vents  révèle       comme un heureux hasard  Transparences éthérées d'aubes  et d'îles    sublimées   Les  lames  virides sombrent   dans le couchant  Ô révélations   que j'attends  sur la mer houleuse  quand un  étrange  ballet s'ente... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 05:52:00 PM - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
vendredi 4 juin 2021

ADRENALINE ! ...

      Qu'un Certain  en vogue  romance  et  entrevoit  l'existence  sous l'égide de la sérotonine au tréfonds  du système de choses  Soit  Je  vais           dit-on  communément       je suis  à  fond  et  tout autant      au fond  de la nasse au nom de l'Adrénaline  et de nos  délires    Bipolaire    je me languis de la... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 08:32:00 PM - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
vendredi 4 juin 2021

DELIRIUM ! ...

« L'homme le plus heureux est donc celui qui parcourt sa vie sans douleurs trop grandes, soit au moral, soit au physique, et non pas celui qui a eu pour sa part les joies les plus vives ou les jouissances les plus fortes. » (A. Schopenhauer)   ***   Bouscule le code   qui  affuble  Sors du carcan       Quitte  le cloaque et   le troupeau  L'on y  situe à l'envi      malgré toi    Relève   prends ... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 05:47:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
dimanche 21 juin 2020

FENÊTRES DE CIELS ! ...

  "   ... Et le vent, la vague, l'oiseau, l'horloge, vous répondront : Il est l'heure de s'enivrer ! Pour n'être pas les esclaves martyrisés du Temps, enivrez-vous ; enivrez-vous sans trêve !   De vin, de poésie, d’amour, ou de vertu, à votre guise...  "  Charles BAUDELAIRE  "  LES VRILLES DE LA VAGUE   " . . . Fenêtre de ciels. Les vagues  vrillent, suspendent le cours du temps... A l'instar du vertige, d'un désir fou, d'une... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 01:26:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
samedi 10 août 2019

LE DERNIER QUART !...

      J'ai dans le coeur qui résonne     en canon Stivell et son chant pacifiqueun Eau-Delà des mots qui s'écrit    à la harpe druidique Que ne suis-je   encore et déjà       là-bas      J'élongele fil harmonique d'une lame céruléenneJ'en vis l'envol appolonnienl'élan dionysiaque Que ne serais-je d'autre Profond regret des clartés océaniques des errances  ossianiquesque les vents poétiques dissèminent  en s'aimant Au regret du... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 03:22:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

lundi 10 septembre 2018

SIBYLLINE GESTUELLE !...

Photo Mitu MONTEIRO / Capo Verde      Qui te distance de l'univers du geste de cet autre toi-même       sans le souffle ni l'inspiration ? Je le sais pourtant si secret et si proche      invitation au voyagemirage     légende ou perpétuelle  osmose Gestuelle éperdue trouvant souvent l'au-delà des mots amnésiquesl'émoi solitaire au grand bleu qui se fond Et qu'un geste aux accords du chant universelcomble l'immarcescible       ... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 06:22:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
lundi 4 septembre 2017

DU PATHOS A L'ETHOS / VERS " LE MESSAGE RETROUVE " ...!

   Lectrices, Lecteurs, ce texte sera à la semblance de son auteur, une énigme, un voyage intérieur hermétique et tout à la fois ouvert ! Livré ici en pâture,  à l'anonymat !  L'expression d'un pathos qui relate et témoigne d'un long  chemin de repentance parsemé d'embûches mais également de révélations ; comme si pièges et aléas non fortuits avaient en fait  transcendé le présent des entraves, sublimé l'essence des mots et de la pensée tragiquement affectés  par les maux insanes ... A chaque... [Lire la suite]
lundi 15 décembre 2014

COMME UN ECUEIL !...

      Comme l'écueil  Le Solo en mer  Qui s'épanche sur le vaste azur    Comme un rêveD'archipels et de récifs antiquesQui se confie                  A  la mort Inéluctable qu'auréole la pregnance d'un  bestiaire porphyroïde Et de n'avoir pour horizon que l'Ecueil L'embrasement d'un soleil tardé  L'autre rive    et ses tombantsQue les  ors et les fragments de l'éternelRégénèrent     Insignes... [Lire la suite]
vendredi 21 novembre 2014

PARA _ NOÏA

Oeuvre et Toile / Vladimir KUSH      Runaway - MARILLION  -   Pas de lecture possible sans ce Marillion ; un texte  " customisé ", sinon rien ! que serait la mer sans le témoignage  tonnant d'un naufrage !  Ô gesticulations, dérades insensées et fumeuses que l'embrum évapore, que l'encens d'un azur à nul autre pareil confond ou débride ... En serait-il autrement lorsque deux êtres en un s'affrontent et  se lient, au terme d'une traversée ?   NOÏA C'est un joli nom  pour... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 01:30:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,