dimanche 31 octobre 2021

LA RIVIERE ! ...

       Photo /  Romaine Iscariot Abbes  . " Malgré la fenêtre ouverte dans la chambre au long congé, l'arôme de la rose reste lié au souffle qui fut là..." . . René CHAR . " La parole en archipel " . . " Rivière trop tôt partie, d'une traite, sans compagnon Donne aux enfants de mon pays le visage de ta passion Rivière où l'éclair finit et où commence ma maison Qui roule aux marches d'oubli la rocaille de ma raison. Rivière, en toi terre est frisson,... [Lire la suite]

jeudi 28 octobre 2021

L' HISTOIRE D'UN RÊVE ! ...

 Photographie Corine GODARD  / Corse - Source Corse-Net-Infos Il y a bientôt  vingt ans, je chutai,  je tombai de très haut ; on ne s'en relève pas  sans de profondes et perdurables  séquelles. Et pourtant, combien de fois me serai-je élevé, en mer, dans les vents forts et  sur les plus grosses vagues, résolument seul et engagé  avec l'étant, les éléments ? Les tombants qui me prirent et me rendirent à l'évidence d'une machination ne laissèrent  qu'un esquif naufragé à la dérive et... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 12:38:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
mercredi 7 avril 2021

MON ÎLE FLOTTANTE !...

    ***     Mon île flottante insatiable  étrave fendant le flot la lame du coup de temps    Vaisseau de pierre diluvié  tu feins  la course folle  de Séléné          Luna   lancée  à travers les nuées  tempétueuses   Pan de terres  érodées  Le mystère des  sirènes  s'ente au minéral  d'un bestiaire antique fabuleux   Il est un temps pour le journal de bord   Marin Il en... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 02:54:00 PM - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
samedi 6 mars 2021

JOËL GRENIER / LA MER !...

      Il était né d'une poussière d'écume et d'un bloc de craie sur le bord d'une mer qui lui donna le sein. Et chaque vague le poussait à regarder plus loin, au delà des frontières qu'il ignorait encore. Le ciel était lourd de souvenirs à grandir. Toujours il garda son cœur de falaise, rempart à la tourmente mais friable au zéphyr et chantait souvent des airs de marins en baissant le front comme pour une prière à la vie. Humble dans le soleil couchant. Et sa peau de sel avait soif d'amour et d'histoires de... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 10:49:00 AM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
dimanche 7 février 2021

VISIONS ! ...

    Le Chant et la Musique sont visionnaires ! ... Quels tristes et tragiques échos - Echoes répercutent le désert des foules mal-menées, asservies ? Au-delà des époques et du temps, le champ des accords et aux étoiles. Aux mots qui ne supplanteraient plus jamais les actes et qui les accompagneraient, vers quelques horizons Fraternité - Egalité - Liberté ! A ces envolées qui auront bercé ma jeunesse en choeurs, au nom du Cœur. A tout ce que le système et le dominant laissent en chemin, sur la... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 06:31:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
jeudi 24 décembre 2020

SEUL UN JOUR ! ...

    Un jour, aux 364 autres pareils ! Un jour de l'année calendaire, à l'orée de la Lumière, au sortir des ténèbres... Rien qui vaille artifices, agapes et beuveries, viles agitations, immodérations. Un jour de recueillement, de réclusion, de pensée, en silence, dans le vent, tourné vers les étoiles sans nombre qui meurent et qui chutent dans les Grands Cimetières sous la Lune. Un jour où liturgie et sermon projettent sans fin sur le pavé de la désespérance, le parvis de l'iniquité et les tables de la loi plus... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 05:05:39 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
jeudi 15 octobre 2020

LA BOUTEILLE A LA MER ...!

  Conseil à un jeune homme inconnuICourage, ô faible enfant, de qui ma solitudeReçoit ces chants plaintifs, sans nom, que vous jetezSous mes yeux ombragés du camail de l’étude.Oubliez les enfants par la mort arrêtés ;Oubliez Chatterton, Gilbert et Malfilâtre ;De l’œuvre d’avenir saintement idolâtre,Enfin, oubliez l’homme en vous-même. — Écoutez :IIQuand un grave Marin voit que le vent l’emporteEt que les mâts brisés pendent tous sur le pont,Que dans son grand duel la mer est la plus forteEt que par des calculs l’esprit en vain... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 08:38:00 PM - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
jeudi 10 septembre 2020

ILS ET ELLES PANSENT LA PENSÉE ! ...

   Peinture - Toile  / Egon SHIELE    A LA POESIE  AUX POETES Elles et ils pansent les mots blessés en  entrant  en résonance avec le Tout qui leur tient à coeur et à cri. Il dérangent  la raison établie, le penser unique et rigide, denoncent l'amputation de l'imaginaire. Nouer des liens, évoquer de beaux  et nobles desseins, sublimer  et transcender  ce qui reste invisible à nos yeux, à nos coeurs,  les honorent et nous rapprochent à l'intime d'une pensée, ... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 08:04:00 PM - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,