lundi 10 juin 2019

LA BIÈRE VITRÉE !...

       PATHÉTIQUE TÉMOIGNAGE     De bois flottés, ouvragé à la main, entre queues d'arondes, tenons et mortaises, au tout venant de ces bois flottés  que les torrents et la mer charroient des sommets d'une île au gré, au fil des crues, des saisons, des tempêtes, de la grande solitude de la vérité... Amies ( s ), Internautes, passez ce  texte, ce terrible témoignage qui enténébrerait  la nuit et la voie du passage, ici-bas ...  Voici relaté un fait véridique, poignant,... [Lire la suite]

vendredi 2 novembre 2018

" GLADIATOR " !...

      UN APARTÉ DE CIRCONSTANCE  ICI   RIEN NE VA PLUS  UN PAIR ET PASSE      A ce temps bas  et gris des mânes qui signe Novembre à l'encre noire. A cette vindicte duelle barrant d'un trait gras l'étantité  des faits  et gestes restés obscurs, nauséabonds, délibérément inventés en conscience dans les culs-de-basses-fosses ataviques de la perversion claire-voyante... A  ces jours de terrils et de mornes plaines  que les commémorations... [Lire la suite]
vendredi 3 août 2018

LA NUIT AUX ETOILES !...

   J'écris ce texte en pensant très fort aux victimes qui ont perdu la vie dans ce torrent de l'Île de Corse, en pensant aux proches. Pensées d'un au-delà dont on ne revient  peut-être jamais. Une Île, des témoignages profondément bouleversés, comment  imaginer pareille issue ? Alors ce soir, un peu plus près  du ciel et de la  nuit aux étoiles  !    J'ai dans le coeur, qui tonnent, comme de gros chagrins. Dans un  regard - éternité,   plane le spectre de ces vies... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 09:23:00 AM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,
samedi 23 juin 2018

AU REVOIR / GEOFFREY !...

    ...  Hier, sur l'Azur, un Puffin Cendré, solitaire,  virevolta puis  vint ceindre le  sillage et le  dessein du marin, à bord de  la Grande Bleue... Apparition séraphique.  Un signe dans les cieux, présence essaimée, emmurée de silences. L'âme demeure, sans frontières,  hors du temps, depuis le Coeur... Pensées !   EMMILA &  MARIN  à GEOFFREY  & LES SIENS   Écouter ce petit film, l'interprétation de cette complainte :   Land Of... [Lire la suite]
jeudi 8 février 2018

" THOMEK " et FAIRY !... NANGA PARBAT

  Lisez, découvrez  LE LIEN  , les propos, le récit, les mots  d'Elisabeth REVOL, la compagne de Cordée de  " TOMEK  " ,  alpiniste Polonais récemment disparu au  NANGA PARBAT, dans l'Himalaya ... http://www.lepoint.fr/societe/himalaya-tomasz-mackiewicz-ou-l-obsession-du-nanga-parbat-08-02-2018-2193453_23.php
samedi 21 mai 2016

SOMBRES DESTINÉES !...

L'Enfer - DANTE ALIGHIERI -    LA NUIT ET SON INTERMINABLE TRAÎNE    La nuit s'obscurcit encore plus profonde désespérément noire et mouvante Les constellations abandonnent aux pèlerinsl'issue d'un exil qui les distancent du Ciel Le silence de la merest habité   comme hanté  Le deuil s'ente aux heures sombres du naufragedepuis les étoileslorsque l'azur se dérobe au lien essentiel du message à la mer l'horizon n'est plus que néant      Antre émergeant d'entre le... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 02:22:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

jeudi 11 février 2016

QUAND DE VIRER DE BORD ? ...

     Quand tu n'as plus ou pas de nom, à quoi bon écrire !... Alors, Marin, à quand de virer de bord ? Mais avant, Matelot, écoute ce Musicien, il te dira tout.       Ô berceau   pierre - eau de lunela nuit qui porte conseilleje vois à tes pointes d'en-haut et si claires venir la bruine et le crachin des vents fous neiger les amandiers  Et toi étoile du berger que ne laisses-tu jamais plus de scintillerdans les clartés vespérales des cimes et des campanilesÔ songes des vallées... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 07:11:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , ,
samedi 19 décembre 2015

A CES DEUILS VIVANTS !...

                        A CLAIRE ET  VIRGILE   VOICI  LA REPLIQUE  " D'ANCHISE " DEPUIS LES ENFERS   Que le jour demeureHeures figées déjà obscures Ô Ponant de nos dives bordées Tes rousseurs fabulentL'aubePar les nues Innocentes Leurs voix Désormais me sont lames de givre Là où tombe sur la mer un sombre rideauFroidure et grisaille cinglent Un visage Comme âme Qui lentement joint les deux rives Et va glisse... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 06:15:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
samedi 13 septembre 2014

POUR TOI MICHEL !...

  UN CHAMP POUR ENVOL    Puissent les accords planants d'une plage musicale, aux reprises  éthérées qui t'étaient  si familières, effleurer les ailes de la liberté profonde, là où en ce moment tu navigues, sans frontières, allégé de tous tes fardeaux de coeur et de chair. A bout de souffle, esclave,  je te retrouve comme affranchi, convolant aux noces des-astres et de la Lumière  ! Une voix, le  message d'un grand ami,  fidèle compagnon de route, sur la mer montent vers toi. Pour... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 01:22:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
mardi 15 juillet 2014

PALESTINE !...

Dans le regard, la Mère endeuillée, un Océan de souffrances et de détresses ! Et le voile blanc, partout, volant aux vents du blasphème et de l'injure, de l'histoire, comme un crime, inlassablement recommencés. Comment et pourquoi ce texte ?  Il me vient d'un univers de blancheur et de pureté, du Ciel à portée de la main que l'on caresse et parcourt en rêvant sur l'eau ... Pendant ce temps, le monde, comme une hydre frappe, obstinément, appose le sceau de la barbarie, le blanc-seing des Etats maculé de sang. Ce regard saigne ;... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 06:37:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,