mercredi 7 juillet 2021

" OUBLIE - TOI TOI - MÊME " !...

          Que je m'impose  cette  injonction dont la syntaxe et les termes plagient le maître de la maieutique !  Retour aux  extrêmes apolliniens, dyonysiaques qui ne laisseront jamais plus de fonder l'Être aux mondes et au Temps que je suis, d'entretenir cette soif inextinguible de culture, de co-naissance, d'inconnu. Dialogue conflictuel  avec  l'En-Soi, à cette  locution chère  à l'existentialiste. A l'orée de l'Absurde me conduit  le conteur des... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 02:43:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

samedi 23 octobre 2021

NOOS - SPHAIRA ? ...

  Oeuvre Salvador DALI     Il fait nuit noire, la mer est  profonde. Je vis l'une de ces escales extralucides  qui jalonne le sommeil, le cycle nycthéméral des origines, de passage... J'appréhende,  au vol sidéral de l'obscurité parsemé d'étoiles,  le cours et le sens du temps qui passe, qui revient en boucles  de souvenirs, de promesses hors de portée. Durer,  lentement, précise ses contours, ses limites, ses angoisses. L'éphémère prend toute  sa mesure, confine aux... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 01:13:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
jeudi 22 avril 2021

DE LA DUALITE !...

    Avatar de l'Album " The Endless River  "  ( La Rivière sans Fin  )  Pink Floyd  ***  Au  nom de qui    de  quoi  de quel dogme  précepte ou credo  devrais-je abandonner l'autre rive  vers laquelle l'âme tend inélucatblement  à jamais    depuis  toujours    Au faîte des années   qui t'isolent  quand le geste surrané camisole  et rompt à l'intention à  l'attente et au désir de... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 01:52:00 PM - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
samedi 30 janvier 2021

A L ' HEURE DE LA TANGENTE ? ...

 Testarella hivernale - Radical Thrusters Quad 2017   JP Australia 94 L + Severne wavesail 4.8 m2  "  L'esprit est une véritable pierre philosophale, un agent de transmutation de toutes choses matérielles ou mentales . "  Paul Valéry DICT - AMEN   ( DICTAMEN )  Il y eu d'abord l'incompréhension, comme au premier degré de la réaction épidermique. Manquèrent  cruellement le questionnement, l'essentiel recul qui eussent ... [Lire la suite]
jeudi 12 avril 2018

DES-RAISONS !...

   LIMITE   La solitude ne se voit pas       Elle plane comme l'amer que l'on aurait manqué qui tintinnabule dans les brumesdu naufrage     L'heure est au bilan de la dériveau bout de la routelà où il n'est plus aucun choix Verserai-je au registre de l'énigme le fruit gâté des maux dont l'improbable décours ne laisse plus aucun espoir de rémission Insupportable limite qui rive et qui porte    obstinément le regard à terrequand la bordée du retour demeure paraphe... [Lire la suite]
mardi 28 novembre 2017

DICTAMEN !...

  " Connais-toi toi-même et tu connaîtras l'univers  et les dieux  "  SOCRATE   DICTAMEN   Marche     Seul        Vogue Eau-Delà  de  l'ombre Plane du commun accord du rêve du poème de la Mer et de ses  écheveaux  ailés  Comme pour ouïr enfin et mieux lire    ce que  dicte l'immémorial au dictamen de la conscience Présence aux mondes Ne  laisse jamais plus de forcer        de circonscrire... [Lire la suite]
mercredi 1 novembre 2017

AVEC FEDERICO GRACIA LORCA !...

    "   Je veux dormir un instant,un instant, une minute, un siècle ;mais que tous sachent bien que je ne suis pas mort ;qu’il y a sur les lèvres une étable d’or ;que je suis le petit ami du vent d’Ouest ;que je suis l’ombre immense de mes larmes.      » Federico GARCIA LORCA . . . Ne laisse plus la durée disposer    circonscrire  arbitrairement l'horizonElle fausse comme elle fauche  le chant de l'éternelSois   des-accords incessantsqui des... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 10:46:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
mercredi 26 août 2015

POÉSIE INSENSÉE !...

         POEME DE L'INTRANQUILITE    Il est des jours pesantsLe temps à  l'espace   à la pluie Se heurte               AcidesQui provoquent l'entendementAllégeance amère  néantisantA outrance le cours des heuresQuelle mise alors vaut  l'échappée belle à bord D'un brin de conscience Une pensée se recueilleSur la margelle d'un puitsApprofondit le silence prémonitoireD'un mince  croissant de lune Les vents d'amont Ont... [Lire la suite]
dimanche 30 octobre 2011

DICT- AMEN ! ...

   Île de Corse / Bora - Hiver      Toutes les fois, se laisser prendre par la mer, s'y confier avant de quitter le monde des terriens, contrées et  territoires déjà conquis,  en sursis, travestis ... La mer, ou le ciel des marins, aux horizons qui se révèlent pourtant sans partage ; Ils  se prolongent unitivement, allant et se confondant. Mystérieuse semblance que l'allégorie  souligne infiniment.  Reflet  de ciels, à l'image du Tout, palpable, révérée, tant redoutée,... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 10:12:00 AM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,