jeudi 28 janvier 2016

MAX ERNST SUR-RÉALISTE !...

Max ERNST / collage /  La Femme 100 Têtes, 1929     Dévoré par les plumes et soumis à la mer,Il a laissé passer son ombre dans le volDes oiseaux de la liberté.Il a laisséLa rampe à ceux qui tombent sous la pluie,Il a laissé leur toit à tous ceux qui se vérifient.Son corps était en ordre,Le corps des autres est venu disperserCette ordonnance qu’il tenaitDe la première empreinte de son sang sur terre. Ses yeux sont dans un murEt son visage est leur lourde parure.Un mensonge de plus du jour,Une nuit de plus, il... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 08:36:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

jeudi 19 novembre 2015

UN LIEN POUR PANSER ...!

    LIEN  
lundi 16 novembre 2015

SENTINELLES !...

  Par les temps du rêve, aurais-je erré ? Il me revient souvent comme une pensée que la mer berce ou ravive lorsqu'elle m'emporte, sans jamais être sûr qu'elle me ramène au rivage. Mais qu'importe de mourir à l'éternel lorsqu'ici-bas on  ne meurt qu'à l'éphémère ...!   VisiteursPassagers d'une époque Sur la TerreNous sommes Ici         là-bas Pour découvrir ApprendreObserver et grandir Dans l'AmourAvant que de rentrer chez nousUn peu plus près de la merDe sable et du cielTous ensembleA jamais... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 03:21:47 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
samedi 14 novembre 2015

PARIS 13 NOVEMBRE 2015 !...

    " Je n'ai que le champs de mes larmes pour recueillir ces pensées, en automne tombées sur le sol Je n'ai que le temps  d'un automne pour semer ce qu'il me reste d'amour quand il n'est fauché  "     En cette aube meurtrieEn ce jour enténébréToutes les vagues Toutes les larmes de la merSont bleuesÉminemment blanchesEt puresUn peu plus près du CielLe Soleil luit pour tous A vous toutes et tous Pensées Amour PaixProfondémentMarin ! LIEN   §
lundi 18 mai 2015

SCHIZOTONIQUE !...

BREAK ON THROUGH   A MOI-MÊME  " En créant dans mon coeur les images du rêve,  je m'exerce sagement à l'état de mort et de dieu,  où les parfums subsistent, à peine reconnaissables.  Louis CATTIAUX  - Poèmes -  M.C.O.R   _ La Table d'Emeraude      Schizo _ ToniqueLa transe___locutionLa Trans____location Agréent au ventA l'extrême et à l'absolu d'un sombre  pathosSeyant à l'air d'un tempsHonni_____ Soit à contre-courant du flotQui mal y penseConfinant à la... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 10:49:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,