jeudi 10 octobre 2019

LE SILENCE EST SOLITAIRE ! ...

    Solitaire    vogue le silence   La passion que les vents ailent en  panserait-elle  les maux  les plaies        Point d'alcools mais l'encens   l'embrum       Ici-bas  l'absinthe  coule  à flot       Être  divague où fleurit  l'amer      Éternel printemps    immarcescible Lyre     Nuit Obscure D'aucuns cadrent  l'Océan   ... [Lire la suite]

jeudi 5 septembre 2019

EMBARQUE !...

       "   Parce que la destruction de la nature rapporte de l'argent. L'Etat est un monstre cruel qui ne voit chaque fois que son intérêt. Et lorsque certains hommes politiques affirment que la morale s'arrête au seuil de la raison d'Etat, ils nous font comprendre qu'ils nous prennent pour des imbéciles. L'Etat ne connaît tout simplement pas la morale. "  Théodore MONOD /  (1902-2000), " Révérence à la Vie " - Conversations avec Jean-Philippe de Tonnac. Bernard Grasset, Paris,... [Lire la suite]
mercredi 4 septembre 2019

DE L'AUTRE CIEL !...

    Que ne t'élances-tu,  jamais assez ?  plain - ciel. Univers fluide,  émulsion  éthérée ;  l'autre atmosphère dense et  toute aussi vitale qu'essentielle salue la tempête. Sois leur hôte, unitivement. Il n'y paraît guère mais saches que l'azur sur lequel tu planes reflète à l'identique l'éther des cieux respirables que les derniers nuages soulignent. A terre,  telles les îles flottant dans l'espace immensurable des  mers et des océans, disséminés autour  d'un immense... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 03:57:00 PM - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
mercredi 31 juillet 2019

VOYAGE SOLSTICIAL !...

      Un mois s'achève, torride. Un autre lui suit, droit dans le soleil mordant les champs. Pluies d'étoiles filantes ! Poussières, passons ...  Que j'en retienne l'extension d'émotion, à l'instantané de deux ciels vérons ;  voyage solsticial !  L'hiver avance à grand pas, pointe au déclin soudain du jour, sous le grain. La lune équinoxiale vêtera bientôt la  mer de froides écailles... Que ne suis-je d'autre ? Un  brin d'éternité que le hasard confie à la Lyre des îles lointaines. ... [Lire la suite]
vendredi 26 juillet 2019

BRUT DE VENTS !...

  Sur les mers pyramidales  que les vents  soulèvent, sur les vagues  qui se jettent à la côte pour mourir et renaître, inlassablement, nulle miséricorde, aucune protection, encore  moins d'états d'âme que la déraison et la Lyre  subliment à terre ! La tempête  fait rage. Émulsions, longues traînées d'écume, marches et abrupts hérissent la " peau du Diable ", composent une scène austère. Rudesses et froidures d'un hiver qui s'attarde, accordant giboulées et grains violents aux blanches ... [Lire la suite]
mercredi 17 juillet 2019

IL EST LIBRE ! ...

    " J'appartiens à l'Afrique entièrement  "     1990  / Johnny CLEGG / Le Zoulou Blanc   https://www.parismatch.com/Culture/Musique/Johnny-Clegg-Interview-1990-1637713    TEXTE SIBYLLIN POUR UN ÊTRE HABITE      Il nous a quittés, laissant ici bas  ce fardeau de durer, si lourd à porter, à emmener. Mais du chant, de la voix, du Message Retrouvé, des mots passant entre les étoiles, les Géménides, les Pléiades, les cieux  hiémaux d'Orion, ... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 09:12:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,

dimanche 7 juillet 2019

DE RIMBAUD A BRASSENS ! ...

    " ... Impression, pré-monition " clarteuse ",  proximité de la fin - que je ne provoque pourtant point - se profilent souvent, évanescentes à souhait. Qui auront accordé l'aile du ciron Pascalien aux voiles de la Faucheuse.  Serait-ce, vivrais-je comme   l'anti-chambre du néant, du vide, le  purgatoire du vivant, qu'un- pénitent,  mécréant en surcroît, traverse à l'instar du Stix, sur  les vagues nautonnières  ? S'exposer, vaciller, s'abîmer  ? ... [Lire la suite]
vendredi 14 juin 2019

LABYRINTHIQUE ! ...

        Retourne-t'en        Solitaire comme avant               à  demeure  Sur la mer de l'Intranquilité      découvre  l'Eau-delà  polyphonique  des maux psychotiques   Rompt  aux allants éphémères      aux fards  Sois  d'un temps que les vagues  égrènent   blanches et bleues    qui vont  à la semblance de la pureté     ... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 09:26:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
samedi 18 mai 2019

E - VENTS !...

  WAVESAILING SPOT FOR CORSICA STORM CHASE AVENTURE    J'écris, sans apparaître, ou si peu, dans les lointains azuréens d'une Île en souffrances. L'entropie  climaticide en aura décidé ainsi, ne laissant plus de bouleverser l'ordre et le système  des choses pourtant immuables.   Les métamorphoses dérivent, errent  puis s'égarent vers  l'oubli, par les arcanes d'un mal-être existen - ciel prégnant. J'écris, humblement passeur-nomade,  allant et vaguant  autour de la ... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 06:11:00 PM - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
vendredi 29 mars 2019

UNE VIE APRES ! ...

  Toile /Nicolas TARKHOFF  - 1871 _ 1930   Rêve de  ne plus dormir ou verser  dans le long sommeil de la nuit dés-astres sans Lumière     LA NUIT  LA MER    APRÈS   AILLEURS     D'AUTRES CIELS    Les Moires  les  Parques  infatigables filandières    La folle Camarde    la Grande Faucheuse Ô figures de la  Mort   dont le O ouvert sonne creux résonne comme un euphémisme... [Lire la suite]