vendredi 28 février 2020

EAU-DELÀ - L' UN -SOUMIS !...

     On écrit un texte ; précipitations, fautes, étourderies ! Le clavier froid  fausse les notes de la main qui de l'âme au palimpseste, à l'encre fine,  jamais ne faillissaient ... Parvenir au pied du mur, entrevoir l'autre rive, là-haut, dans l'exhortation fluide et légère de l'onde messagère.     Il est des lieux  que les vagues et le vent animent imperceptiblement, en se cachant. Des fenêtres s'ouvrent, depuis  les tombants de pierres diluviés. De hautes tours, des abris... [Lire la suite]

vendredi 27 mars 2020

EN CE PRINTEMPS LA ! ...

    Le printemps  éclot. Qu'il accompagne,  qu'il panse,  radieux et fidèle,  le long décours des larmes et du chagrin. Plus rien ne serait comme avant le jour de la tragédie. Parce que nous  aurions peut-être  oublié combien le ciel et la mer marient à toujours,   unitivement,  l'infiniment bleu à la blancheur immaculée des essaims de nuages   gorgés d'eau ! Il  nous faudra peut-être redonner du temps au temps. Ne plus survivre ou  suivre, aveugles,... [Lire la suite]
mercredi 26 février 2020

WINDSURF REPORT TEMPÊTE " DIANA " !

  Voici  " DIANA ", une Tempête qui n'aura pas été nommée, à tort, solitaire et pourtant, tellement  appliquée à ravir  les terres de l'Île de Corse ***   Les hautes ondes de la mer du vent contraintes de suivre le dessin des tombants transmutés en de superbes vagues ; un cirque minéral repercutant l'écho tonnant des " Travailleurs de la Mer "   Une Tempête Corse qui passerait hélas !  à l'as, inaperçue  ?  Quelle bévue, quel  banal ! Pourquoi donc, lorsque le petit village... [Lire la suite]
jeudi 23 janvier 2020

LA LIMITE ! ...

      Le geste vire à la limite des ans in-sensés, avant que  l'âme ne l'emporte,  ici et nulle part-ailleurs... Illusion, quête d'envol prémonitoires que frange  l'entour vague du récif aux cernes  bleu-nuit ... On y décèle les balbutiements infrangibles de toute pensée inchoactive. Prémices de légèretés ; l'âge croule  et ploit à chaque  vague de  spleen. Ainsi du portefaix des  pesanteurs basses et temporairement  souillées  !   Que l'azur me soit ... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 06:43:00 PM - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
dimanche 29 décembre 2019

DE L'EAU - DELÀ !...

      Du ciel  immensément dense  aux éthers des grands voyageurs, que je vous dise -  déjà et depuis  cet espace et  ce journal de bord, à l'orée d'un nouvel an -   Comme un Eau-Delà ! Que je vous parle encore  de ces vérités  fusionnées qui nous ramènent aux  dieux antiques, aux légendes personnelles, au  resplendissement du vrai qui essaime,  perpétuellement !  J'en appelle aux  limbes de l'indéterminé,  aux rêves  étranges, à... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 06:13:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
mardi 24 décembre 2019

CELESTIELLES RADIANCES ! ...

      Images  / " EMMILA "   DE L'IVRESSE ONIRIQUE DE  LA MER      Comme je marchai vers la mer, sans la voir, me parvint une rumeur, abyssale, absolue. Qui  me convia en pensée  au vertige du Solo intégral, à l'épreuve du coup de temps,   aux mondes de tous les silences. Je ne pus renoncer à ce multiple appel. Tant de souvenirs aux  liens de coeur   rejoignirent la féerie blanche des éléments,  en allée,  cavalcadant parmi les moutons... [Lire la suite]

lundi 9 décembre 2019

PRÉMICES ! ...

    "  C’est une sphère infinie dont le centre est partout, la circonférence nulle part "  Blaise PASCAL  Les Pensées Le regard n'eût jamais suffi à circonscrire les longs bras de la terre ouverts au large, à la mer  du vent fort, à l'hiver qui s'engouffre en  saupoudrant d'étoiles les Îles  et les golfes  de la Grande Bleue.  Vaste cirque minéral où  mouvements et figements déclinent, un à un, les scènes... [Lire la suite]
jeudi 28 novembre 2019

OMEGA POINT !...

           L'hiver  frappe  à la porte. Monte l'appel du monde  du silence et des nues  inconnues... Nulle retenue, nulle entrave mais cette allégeance  sans conditions, un Eau-Delà de Tout,  transe-lucide,  un univers à part  ! J'ai tant de rêves  à rêver,  encore et demain. Horizons chimériques de Nous partagés, dilués, libérés ... Un Eau-Delà, ailleurs, en mer, comme - une philosophie de l'errance ;  autant d'ouvrages, de théâtres, de... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 06:36:00 PM - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
vendredi 25 octobre 2019

ULTIME BORDÉE !...

 Je me suis souvent posé la question, en mer, en croisant, en tissant  sillages et pensées : Tournant  ou inexorablement, bout de la route ?  Nul répons ! Rançon de ces solos intégraux, au coeur de l'extrême, de l'intense, de la démesure des éléments, de l'imprévu. La distance sitôt  s'efface, l'instant règne et l'emporte dans un absolu de liberté. Un Eau-Delà de tout, de rien, au  royaume du silence. Dénégation  parallèle que le hasard et la nécessité alternent et soulignent  comme une... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 08:11:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
jeudi 10 octobre 2019

LE SILENCE EST SOLITAIRE ! ...

    Solitaire    vogue le silence   La passion que les vents ailent en  panserait-elle  les maux  les plaies        Point d'alcools mais l'encens   l'embrum       Ici-bas  l'absinthe  coule  à flot       Être  divague où fleurit  l'amer      Éternel printemps    immarcescible Lyre     Nuit Obscure D'aucuns cadrent  l'Océan   ... [Lire la suite]