samedi 8 août 2020

EUPHONIE OCÉANE !...

      Choeur-Océan Fascinant prélude  J'emporte   ton  plain - chant - univers     polyphonique   à desseins  tant    euphonique    Je  ne  regrette  rien d'autre  ici-bas qui ne  fût  par  toi  accordé harmonieusement  Et je pars   comme je  demeure apaisé   serein   pour  un Eau-Delà  à nul autre pareil   Poussière   ... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 05:31:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

dimanche 12 juillet 2020

HÂTE-TOI !...

        Sur le vaste portulan   des lettres océanes  naissent les accords d'un  orgue  bohême   Convergences    vagues pensers mélodieuses  confluences que le dernier port        Hâte-toi     dit le poète  le résistant  le rebelle hâte-toi d'écrire En silence   vont  les mots   ensemençant  les confins  d'un perpétuel printemps   Que d'ailes en bouquets  les... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 09:58:00 PM - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
dimanche 12 juillet 2020

UN PENSER DE VOL LIBRE ! ...

  Photo / La Voile Libre - Hubert POILROUX ... Ed / Arthaud   Que vous dire du Surf,  du Windsurf, des pratiques extrêmes que Mer- Nature libère en chemin, sur la Voie, en toute Foi, si ce n'est cette quête de Ciels, en être et temps partagés, intensément vécue, d'où l'on revient somme toute souvent mais jamais le même et plus proche du TOUT ! On y voyage comme on traverse de vagues embruns. Et l'Eau-Delà se devine comme l'oasis au coeur du désert. Saines prémices à nous accordées ... - MARIN ... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 05:56:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
dimanche 21 juin 2020

SAINES ALLIANCES ! ...

        Vertige des îles     Une montagne dans la mer  Comment recourir    à la technologie furtive de l'artifice  et de l'outil  programmés depuis la  terre    L'abrupt plonge  comme il s'envole en figeant un  rêve à ciels ouverts  Vaste théâtre  que nos alliances céruléennes   L'ivresse marine  aux abysses de la folie se  ligue  La  longue  distance  s'offre un fragment d'Eden   ... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 02:48:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
jeudi 11 juin 2020

UNE AILE DANS LE VENT !...

      Mais il y a la mer _  Et qui l'épuisera ?  La mer qui nourrit  et toujours renouvelle la sève précieuse  d'une pourpre infinie. Eschyle. ( Agamemnon ) V.  959 - 960       Une aile dans le vent coudoie l'Eau-Delà ! Orpheline et qui  vole et plane  au-dessus des flots, sur les ciels, danse ... N'est-ce pas,  déjà,  s'éteindre  un peu, quelque part s'oublier, s'extraire des contingences  inexorablement basses.  Toucher... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 11:21:00 PM - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
mardi 19 mai 2020

LE FAISCEAU DE L'APPEL ! ...

    Tu renoueras un jour avec  ces horizons qui te sont si familiers. La palpitation  des profondeurs soulignera encore le dessein immémorial  des îles à la dérive.   Seuils, limites dont les vagues anamorphoses dissuadent le commun. Voici le tribut de l'aventure sans concession. L'imprévu, l'inhabituel, la nouveauté, la soudaineté pallient l'éloignement aux termes coûteux de l'échange de procédés artificiels, vers quelques paradis, surfaits... En ces temps que la vitesse et le temps ... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 06:14:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

mardi 12 mai 2020

COMME " UN EAU-DELÀ " @ VIDEO ! ...

      COMME UN EAU - DELA from MARIN 2A on Vimeo.     Les images se suivent mais ne se ressemblent jamais, du moins, à l'intime de l'être et de tout ce qui advient. Les lieux et les sites différent, éloignent, distancent, absentent. Ainsi  d'une Île que l'hiver louange ! Iode, sels de vies marines, ivresses océanes. Aucun mirage, à la vérité, à l'absolu, se subsituent. Les éléments déchaînés se liguent et s'unissent.  Quête d'harmonie ou rébellion ?   L'avenir du futur nous... [Lire la suite]
vendredi 17 avril 2020

DANS LE PONANT / EAU-DELÀ ! ...

    INEXORABLE    BALLANT    Dans le ballant de la mer du vent,  halant le Ponant, avant que la houle ne se  forme et  vienne à la côte  briser, je sillonne, hôte solitaire, le labyrinthe d'une   tempête lumineuse et hiémale. Apothéose !  Les vagues se dressent aux pieds des  tombants de granite porphyroïde. L'eau et le feu se défient, engendrent ! Au grès des lames  vaincues, de la réflexion qu'elles subissent, un nuage d'embruns s'élève, solennel,... [Lire la suite]
vendredi 27 mars 2020

EN CE PRINTEMPS LA ! ...

    Le printemps  éclot. Qu'il accompagne,  qu'il panse,  radieux et fidèle,  le long décours des larmes et du chagrin. Plus rien ne serait comme avant le jour de la tragédie. Parce que nous  aurions peut-être  oublié combien le ciel et la mer marient à toujours,   unitivement,  l'infiniment bleu à la blancheur immaculée des essaims de nuages   gorgés d'eau ! Il  nous faudra peut-être redonner du temps au temps. Ne plus survivre ou  suivre, aveugles,... [Lire la suite]
vendredi 28 février 2020

EAU-DELÀ - L' UN -SOUMIS !...

     On écrit un texte ; précipitations, fautes, étourderies ! Le clavier froid  fausse les notes de la main qui de l'âme au palimpseste, à l'encre fine,  jamais ne faillissaient ... Parvenir au pied du mur, entrevoir l'autre rive, là-haut, dans l'exhortation fluide et légère de l'onde messagère.     Il est des lieux  que les vagues et le vent animent imperceptiblement, en se cachant. Des fenêtres s'ouvrent, depuis  les tombants de pierres diluviés. De hautes tours, des abris... [Lire la suite]