jeudi 5 octobre 2017

AVEC LES MOTS !...

  Les Poètes maudits     " Je crois à la mission de l’écrivain. Il la reçoit du verbe qui porte en lui sa souffrance et son espoir. Il interroge les mots qui l’interrogent, et accompagne les mots qui l’accompagnent.  Le chemin qui reste est donc celui des mots, le sable de tous les livres. Le livre n’est pas. La lecture le crée, à travers des mots créés, comme le monde est lecture recommencée du monde par l’homme."   EDMOND JABES      " ...  La poésie, c'est l'être... [Lire la suite]

mardi 29 décembre 2015

L’OCÉAN DES SABLES ALLÉGORIQUE !...

  Voici une Pensée redoublée ; Edmond JABES, les Amis(es), à l'occasion de ce pas, de ce gué à franchir,  entre deux années, dont l'une ne sera jamais plus et l'autre, pas encore, ou à naître, à éclore à sombrer encore comme ces deux vagues égarées, voyageant au gré des vents... Nous en profitons pour adresser aux vagabonds de l'onde, de la Mer, des grands espaces et de la Liberté ce premier fragment d'Edmond JABES, déjà publié sur l'humble petit portail de la Mer et des Océans. Les mots justes nous reviennent... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 07:38:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
lundi 12 novembre 2012

NOMADE OU MARIN ....

      A partager, cette pensée magnifique d'Edmond JABES      Nomade ou marin, toujours, entre l’étranger et l’étranger, il y a – mer ou désert – un espace délinéé par le vertige auquel l’un et l’autre succombent.Voyage dans le voyage.Errance dans l’errance.L’homme est, d’abord, dans l’homme, comme le noyau dans le fruit, ou le grain de sel dans l’océan.Et, pourtant, il est le fruit. Et, pourtant, il est la mer.     EDMOND JABES In " Un étranger avec, sous le bras, un livre... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 09:15:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
dimanche 22 juillet 2012

LE SEUIL, LE SABLE - POESIES COMPLETES 1943 / 1988 - EXTRAITS

  Qui dirait encore, de cette île, qu'elle est une île et de ce " il " qu'il est une pensée ? Qui dirait, ne ressassant que cela, qu' " il " et " île " sont une seule pensée au sein du vide où elle persiste ; tantôt figée dans son désir - mais c'est l'espace qui, autour d'elle, s'anime - ; tantôt ivre d'errance - mais dans un univers immobile. Ce qui demeure fuit. Et à aucun moment ne refuse : ni l'attente, ni l'aventure ; ni d'être double, ni d'être solitude du double et multitude de solitudes. (...) Disant... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 01:48:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
lundi 16 juillet 2012

CLAIRE EAU ... EDMOND JABES

  Claire eau qui se livre au prix d'elle-même, il me faut jusqu'au poème, passer par toutes ses phases, en respecter les métamorphoses et d'abord la plus mystérieuse, celle qui consiste pour elle à ne pas être l'eau. J'irai la saluer au ciel, là où elle prend indifféremment les noms de nuage et de pluie selon qu'elle dort ou qu'elle aime. Je la réclamerai au désir, dans les pleurs des plantes et à la terre à chaque pas. Je l'arracherai à la joie, à l'homme dans sa plénitude, au couple pour qui elle se veut un fleuve, à la... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 09:26:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,