jeudi 8 octobre 2020

SUR LA FAIM !...

  "     J'aime de vos longs yeux la lumière verdâtre, Douce beauté,  mais tout aujourd'hui m'est amer,  Et rien, ni votre amour, ni le boudoir, ni l'âtre ,  Ne  me vaut le soleil rayonnant sur la mer.  "  Charles BAUDELAIRE    Participer de la solitude absolue des lieux qui eussent révélé et animé l'orée des grands espaces. On y joue quelques  partitions aventureuses, à la recherche de son  île lointaine. S'enivrer à  ces pas de  deux, de folles... [Lire la suite]

dimanche 27 mai 2018

EN GUISE D’ÉPILOGUE !...

    Quand on revient à la cendre, disséminé selon la volonté, sans stèle, il n'y a plus de place pour une épitaphe ... Alors, en guise de nouvel épithalame, loin de tout cénotaphe, cette ébauche d'épilogue pour l'épiphénomène  et le cénobite qui fut un jour, une année, un siècle. Un seul et unique instant, un regard, une oeillade de ce côté du monde lui  eussent suffits !  Un certain évoqua un jour ces " marées au petit coefficient "  ! Quel triste lapsus sourd là  du sommet de l'echelle, ... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 08:06:00 AM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,