mardi 20 décembre 2022

OUBLIE TOI _ TOI MÊME ...!

    "  Rien ne me paraît plus faux que la maxime socratique : Connais-toi toi-même. Le vrai moyen de connaissance serait plutôt : Oublie-toi toi-même.  " Paul CLAUDEL    ***   J' y reviens, obstinément ! Mais :  _ oublies toi  _ toi même !   En ces lieux que vagues et vents traversent sous des rues de nuages. Comme une ruine, un ressouvenir ;  point d'écho, aucune attache à la croisée du lien brisé et de l'oubli. Fais de ces deux maximes  une devise, un crédo... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 01:10:00 PM - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

mercredi 11 janvier 2023

ECHAPPATOIRE ! ...

  Au pied de l'abrupt qui vient à moi, m'en allant droit dans le soleil hiémal, vers Orion, douter n'est plus  de mise. Bel échappatoire... Y recevoir comme  l'océane  invite d'un Eau - Delà ! Et de ne point  faillir en tournoyant, si léger, autour du monde,  dans le silence feutré de l'envol.   D'aucuns invoqueraient le souci du corps, l'exigence temporelle  qui paraît et se monnaie ! Fausses routes ... Il n'est là que mental, en esprit, qui dit - vague et élève. _  " Evite la... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 03:42:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
mardi 13 décembre 2022

NON - VOYANT / RESPECT ! ...

   « Je ressens la vague et je fais juste ce qu’elle veut  ». Matt FORMSTON   LIEN https://www.huffingtonpost.fr/sport/video/ce-surfeur-non-voyant-prend-les-plus-grosses-vagues-du-monde_211409.html   Un chapitre  édifiant à ouvrir avec admiration et   dans le cadre de notre  espace dévolu à la  VAGUE  !  Respect  pour ce Surfer de l'extrême, toutes les stratégies mises en oeuvre  qui lui permettent de vivre l'univers de la vague, des très... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 12:21:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
mardi 28 juin 2022

COSMOS ! ...

  Toile et  oeuvre Bernard  BUFFET  ( 1928 / 1999 )      Je suis une conscience  qui voyage  parmi d'autres consciences  au coeur du vivant  à qui je dois un  respect sans limite de temps et de durée    Je suis   je serai comme j'aurai  été  au coeur du Cosmos  l'Un - probable  pan d'éternité  l'unique   probabilité d'une vie    Et ainsi  de croiser  de passage  vers... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 02:30:00 PM - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
jeudi 2 juin 2022

" MOI JE SAIS " ...!

  . . Que savons-nous des larmes de l’arbre De la couleur du sang de la pierre Les âmes des corps célestes sont-elles éternelles. Que savons-nous du désir des trous noirs De l’épuisement de la terre à la tâche perpétuelle Les mystères sont-ils des entités. Que savons nous vraiment de nous De notre présence les uns auprès des autres Y a‑t-il une ligne qui relie toutes nos existences ...??? . . Moi je sais les pleurs des animaux La sensibilité extrême des végétaux La souffrance des montagnes à émerger.... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 06:38:00 PM - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
samedi 12 mars 2022

ESCALADE ! ...

     Eprouvant à regarder tant l'engagement et la proximité de la fin semble imminente ! Une ascension insoutenable... Vertige, s'abs - tenir ou la vie au bout des doigts. Au-delà d'un   " Opéra Vertical " !  El CAPITAN, ce  ne sont  pas moins de 1000 mètres de verticales. Une fois engagé  sur de telles parois, sans assistance, sans assurance, à qui, à quoi s'en remettre si  ce n'est en esprit, à la Providence, à l'extrême maîtrise, au contrôle total de son être, sous ... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 04:54:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

vendredi 4 mars 2022

UKRAINE MESSAGE ESPOIR !...

        https://www.metalzone.fr/news/169276-david-gilmour-pink-floyd-poutine-disparaitre/   ____________________________
Posté par marin56 à 10:55:00 AM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
samedi 23 octobre 2021

NOOS - SPHAIRA ? ...

  Oeuvre Salvador DALI     Il fait nuit noire, la mer est  profonde. Je vis l'une de ces escales extralucides  qui jalonne le sommeil, le cycle nycthéméral des origines, de passage... J'appréhende,  au vol sidéral de l'obscurité parsemé d'étoiles,  le cours et le sens du temps qui passe, qui revient en boucles  de souvenirs, de promesses hors de portée. Durer,  lentement, précise ses contours, ses limites, ses angoisses. L'éphémère prend toute  sa mesure, confine aux... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 01:13:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
jeudi 21 janvier 2021

UN - PROBABLE ! ...

     Derrière-moi    au commencement de la voix    en chemin l'immensité d'un chant aux  souvenirs  océaniques   A l'horizon      plane un soupçons  d'éternité     Un -  probable  un - tangible  dessein   Y concourons-nous Aurais-je  été    Ici-bas    jeté  à l'aube d'une révélation pour y tendre  corps et  âme    Qu'il y faille   ce brin de... [Lire la suite]
lundi 6 juillet 2020

CONTINGENCES ? ...

    " Carpe diem, quam minimum credula postero ". " cueille le jour sans te soucier du lendemain, et sois moins crédule pour le jour suivant ". HORACE    Naître là   et puis    passer  ici-bas  N'être plus  que tumulus  défait  porte -  croix Le vieil  aître abandonné en aura perdu  la trace   Par-delà le souvenir       la liturgie  des vivants que les  ifs dolents  balaient  dans le... [Lire la suite]
Posté par marin56 à 02:13:00 PM - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,